iciHaïti -AVIS : Pêche, Chasse et captures interdites

iciHaïti - AVIS CONATEL : Interdiction d'augmenter les tarifs dans les télécoms

iciHaïti - PNH : Distribution de masques au QG du CIMO

iciHaïti - Culture : Fermeture du Parc national historique

iciHaïti - Petit-Goâve : La police municipale ferme les portes de la Mairie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 4 avril 2020

Haïti - Social : Plusieurs milliers d'haïtiens ayant perdu leur emploi ont déjà quitté la RD

Haïti - Justice : Plus de 50 prisonniers libérés, l’OPC préoccupé

Haïti - FLASH : Vaste armada militaire US en route vers le Venezuela avec l’accord d’Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Épidémie : Dernier Bilan, une situation explosive
10/11/2010 13:01:33

Haïti - Épidémie : Dernier Bilan, une situation explosive
Le dernier bilan officiel du Ministère de la Santé publié hier mais datant du 7 novembre, indiquait 9,123 personnes infectées par le choléra et «hospitalisées» et 607 décès. Celui publié d’aujourd’hui, qui fait référence au 8 novembre, indique 9,971 personnes hospitalisées ( + 9.29% entre le 7 et 8 novembre) et 643 décès (+ 10.30 %). Pour de nombreuses raisons, entre autres les délais hiérarchiques dans le rapport des cas, les zones qui n’ont pas encore été évaluées, des délais dans la confirmations du choléra etc... ces chiffres ne peuvent pas refléter la réalité du jour.

À partir des informations dont nous disposons, il est raisonnable de penser, qu’en date d’aujourd’hui, le nombre de personnes atteintes du choléra avec symptôme déclarés, pourrait se situer entre 12,000 et 15,000 cas déclarés, et le nombre des décès entre 845 et 1,050.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), environ 75% des sujets infectés par V. cholerae, ne manifestent aucun symptôme, bien que le bacille soit présent dans leurs selles pendant 7 à 14 jours après l’infection et soit éliminé dans l’environnement, où il peut potentiellement infecter d’autres personnes. Cela pourrait, à partir des projections à court terme, représenter entre 30,000 et 50,000 personnes vecteurs de la maladie (sans symptôme) ayant la capacité de transmettre le choléra à d’autres.

Pour ceux qui manifestent des symptômes du choléra, ceux-ci restent bénins à modérés dans 80% des cas, tandis que chez environ 20% des cas, une diarrhée aqueuse aiguë, s’accompagnant de déshydratation sévère,. En l’absence de traitement, elle peut entraîner la mort en quelques heures. La durée d’incubation de la maladie peut varier suivant les sujets de 1 à 5 jours.

Le gouvernement et les organismes internationaux travaillent à l’amélioration du système de surveillance et à la mise en place d’un système permettant de suivre au mieux l’évolution de l’épidémie en temps réel. Les grandes organisations humanitaires sur le terrain, conviennent que les infrastructures de santé du pays et les ressources humaines sont insuffisantes pour faire face à l’épidémie.

Ceux, pour qui la politique prime sur la situation de crise qui règne dans le pays, ils pourront toujours se satisfaire des propos du plus haut représentant de l'ONU dans le pays, Edmond Mulet, qui a déclaré qu'aucune discussions n’avait eu lieu avec les autorités gouvernementales ou électorales au sujet d’un report du scrutin et qu’il « n'y a pas de raisons objectives de ne pas avoir des élections le 28 novembre. Techniquement, logistique, sécurité, budget, tout est en place »....

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1626-haiti-epidemie-60-deces-panique-aux-gonaives.html
https://www.haitilibre.com/article-1546-haiti-epidemie-hypothese-100-000-personnes-infectees-strategie-du-gouvernement.html
https://www.haitilibre.com/article-1625-haiti-epidemie-73-cas-de-cholera-confirmes-a-port-au-prince-1-mort.html
https://www.haitilibre.com/article-1622-haiti-elections-les-citoyens-divises-face-a-la-tenu-du-prochain-scrutin.html
https://www.haitilibre.com/article-1620-haiti-tomas-les-secours-s-organisent-en-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-1511-haiti-elections-voltaire-favorable-au-report-des-elections-si.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


PAPOUT
Posté le 10/11/2010 21:54:12
Haïti peine jusqu'à présent à se remettre des conséquences du séisme meurtrier du 12 janvier 2010,qu'elle est frappée par une épidémie meurtrière de choléra aggravée par le sans piitié ouragan Tomas. Le choléra est due à une bactérie agressive, le vibrio cholerae. Cette maladie cause une déshydration sévère qui peut en quelques heures emporter le malade si rien n'est fait. Le ministère de la santé publique haïtien a déjà fait sortir plusieurs notes et conseils à la population et il est très important de suivre ces recommendations à la lettre, en particulier en ce qui concerne les mesures d'hygiène,l'ajout de chlore à l'eau et à la consommation de sérum oral dès les premiers symptômes de la maladie (selle fréquentes, blanchâtres et trés liquides, vomissements, coliques, fièvre...). Dès les premiers signes, il faut se rendre rapidement au centre de santé le plus proche.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n