iciHaïti - PNUD : Programme d’Appui à la Justice et de Lutte contre l’Impunité

iciHaïti - Nécrologie : Décès d’un ancien membre de la Fédération Haïtienne de Football

iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA


+ de nouvelles


Haïti - Bonne nouvelle : MSF reçoit 80 tonnes d’équipements et fournitures médicales

Haïti - Éducation : Le programme de rattrapage pour l’année scolaire 2023-2024 se poursuit

Haïti - FLASH : Les bandits armés commencent à changer de stratégie

Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Duvalier : Les avocats de «Baby Doc» rejettent les accusations
20/01/2011 11:13:11

Haïti - Duvalier : Les avocats de «Baby Doc» rejettent les accusations
En conférence de presse, hier mercredi devant l'hôtel Karibe à Pétion ville, où réside l’ex Président, Jean Claude Duvalier, ses avocats ont été très clairs; la convocation mardi de l’ex président n’est rien d’autre qu’une manipulation politique orchestrée par le gouvernement. Aucun dossier solide ne leur a été présenté.

« Toute la procédure engagée par le gouvernement, car c'est le gouvernement qui est derrière tout ça, relève premièrement de l'intimidation et de l'arbitraire pur, car il n'y a aucune disposition légale pour justifier ce qui s'est fait », a dit Me Reynold Georges, en faisant référence à l’interrogatoire de Jean Claude Duvalier au parquet.

Sur les onde de RFI Me Fritzo Canton, un des avocats de Duvalier s’est exprimé sur cette affaire « Comme au niveau du parquet et au niveau de l'instruction, on a découvert aucun indices qui pourrait justifier ou même occasionner la poursuite de monsieur Duvalier en Haïti. En ce qui concerne des plaintes qui seraient susceptibles d'être déposées ensuite et bien ces plaintes là, sont tombées sous le coup de la prescription, il y a plus de 25 ans. Si aucune plainte n'avait été déposée, c'est pas aujourd'hui qu'on va improviser quelque plainte que ce soit, par quelque individu que ce soit. Nous n'avons pas dit qu'il n'y avait pas des rancœurs qui avait été occasionné au moment où monsieur Duvalier été au pouvoir, mais s'il y avait des rancœurs ou des rancunes il fallait les exprimer et les traduire sous forme de plaintes dans des délais convenus et prescrit par la loi. Nous sommes dans un pays de loi et il faut respecter la loi pour que la démocratie puisse triompher. Je ne souhaiterais pas que nous rentrions dans la phase de la perversion de la démocratie en se servant de la justice comme outil de persécution »

La journaliste Michèle Montas déplore cette rhétorique. « Ces gens disent n'importe quoi. Il n'y a pas de prescription pour les crimes contre l'humanité. Les arrestations illégales, les détentions prolongées et la torture sont des crimes imprescriptibles et il n'y a rien que les avocats de M. Duvalier puissent faire, a-t-elle assuré. C'est un fait du droit international et Haïti adhère à une série de conventions qui l'obligent à respecter cela.»

Sans vouloir nier le droit de la plainte de Mme Montas et sans prétendre avoir les connaissances juridiques pour en contester le fondement ou la légalité, il nous semble néanmoins curieux que l’on puisse inclure « des arrestations illégales et des détentions prolongées » dans une plainte de crime contre l’humanité. Si tel est le cas, il est temps que quelqu’un se décide à porter une telle plainte contre le Gouvernement d’Haïti car les prisons haïtiennes sont pleines de nos citoyens détenues sans jugement et en « détentions provisoire » prolongées depuis plusieurs années et cela n’a rien à voir avec les gouvernements précédents.

Le dernier rapport du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) indique que sur un effectif total de 5,601 détenus recensés au 25 octobre 2010, 1,384 sont des condamnés contre 4,217 en détention préventive. Il serait peut-être temps de s’occuper de ce qui se passe aujourd’hui en Haïti en priorité...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2147-haiti-flash-duvalier-duvalier-conduit-au-parquet-de-port-au-prince.html
https://www.haitilibre.com/article-2150-haiti-duvalier-baby-doc-accuse-de-corruption-vol-et-detournement-de-fonds.html
https://www.haitilibre.com/article-1441-haiti-justice-lutte-contre-la-detention-preventive-priorite-du-gouvernement.html
https://www.haitilibre.com/article-1669-haiti-justice-aberrations-du-systeme-judiciaire-haitien.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


sony
Posté le 21/01/2011 18:38:19
25 ont déjà passer sans aucun plainte contre lui, Mme Montas je regrette infiniment tous ce qui t'ai arrivé dans le temps, j'espère que l'affaire de Jean Claude te servira de leçon pour porter une plainte contre ceux qui sont coupable de la mort de ton mari.
JOLEFOU
Posté le 20/01/2011 12:14:40
Je suis parfaitement d'accord avec votre raisonnement, il est temps de s'occuper de ce qui se passe actuellement dans notre pays avec les arrestations arbitraires, les détentions préventives prolongées. Pourquoi, Mme Montas n'a pas porté plainte bien avant depuis le départ de Duvalier, pourquoi ce dernier a bénéficié de tant d'impunités depuis son départ.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n