iciHaïti - PNUD : Programme d’Appui à la Justice et de Lutte contre l’Impunité

iciHaïti - Nécrologie : Décès d’un ancien membre de la Fédération Haïtienne de Football

iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA


+ de nouvelles


Haïti - Bonne nouvelle : MSF reçoit 80 tonnes d’équipements et fournitures médicales

Haïti - Éducation : Le programme de rattrapage pour l’année scolaire 2023-2024 se poursuit

Haïti - FLASH : Les bandits armés commencent à changer de stratégie

Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Duvalier : Une justice silencieuse depuis 25 ans !
01/02/2011 09:50:02

Haïti - Duvalier : Une justice silencieuse depuis 25 ans !
Dans un communiqué publié aujourd’hui, Mme Navi Pillay, Haut Commissaire des droits humains aux Nations Unies, insiste sur le fait qu'il n'y a pas d'exceptions en droit international à la poursuite des responsables de graves violations des droits de l'homme, comme la torture, les exécutions sommaires, les disparitions forcées et les viols. « Haïti a l'obligation d'enquêter sur des violations bien documentées qui se sont produites sous le régime de Jean-Claude Duvalier et de poursuivre leurs responsables », précise Mme Pillay qui ajoute « De telles violations systématiques ne peuvent pas rester impunies. Les milliers d'Haïtiens qui ont souffert sous Duvalier ont droit à la justice. J'appelle les autorités haïtiennes à envoyer au monde le message que leurs tribunaux peuvent assurer le châtiment des coupables même dans un contexte politique et humanitaire difficile »

Rentré le 16 janvier de son exil en France, « Baby Doc » a été accusé [48 heures plus tard] par la justice haïtienne de corruption, vol, détournement de fonds et abus de pouvoir pendant ses années de règne, de 1971 à 1986 et laissé en liberté à la disposition de la justice. Au moins quatre personnes ont également déposées des plaintes pour crimes contre l'humanité, en raison des sévices dont ont été victimes des milliers d'opposants durant ses années au pouvoir.

25 ans de questions sans réponse...

La justice française et américaine (entre autres) n’ont rien fait de sérieux contre l’ex-Président Duvalier, durant ses années d’exil, alors que les exactions commise sous son régime (1971-1986) étaient connues et largement documentées. Il est vrai que ces deux pays n’avaient aucun intérêt à un procès où ils auraient dû expliquer leurs relations et leurs soutien à ce régime...

Après 25 ans, Duvalier retourne dans son pays et voilà que soudain, les organisations de défense des Droits de l’homme se réveillent ! (Amnesty International, Fédération Internationale des Droit de l’Homme (FIDH) et autres...) qui considèrent que la détention immédiate de Jean Claude Duvalier est indispensable. L'ancien dictateur doit en effet répondre devant la justice des nombreux crimes qui peuvent être qualifiés de crimes contre l’humanité et qui ont caractérisé son régime.

Mais ou était donc ces organisations pendant 25 ans ? Pourquoi n’étaient-elles pas aux côtés des victimes ? Si elles disposent de preuves parfaitement documentées, comme elles l’affirment, comment expliquer leur silence et l’impunité de Duvalier ? L’ONU maintenant déclare « qu’Haïti a l'obligation d'enquêter sur des violations bien documentées qui se sont produites sous le régime de Jean-Claude Duvalier et de poursuivre leurs responsables » . Cette obligation existe depuis 25 ans ! Pourquoi l’ONU est restée silencieuse durant toute ces années et pourquoi aujourd’hui se sent-elle obligée de réagir ? Enfin, Pourquoi la justice serait-elle aujourd’hui en mesure de juger Duvalier, alors qu’elle s’est montrée impuissante à le faire depuis 25 ans ?

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2150-haiti-duvalier-baby-doc-accuse-de-corruption-vol-et-detournement-de-fonds.html
https://www.haitilibre.com/article-2152-haiti-duvalier-reactions-d-amnesty-internationale-aux-accusations-contre-baby-doc.html
https://www.haitilibre.com/article-2149-haiti-duvalier-peut-on-vraiment-arreter-baby-doc.html
https://www.haitilibre.com/article-2221-haiti-justice-poursuites-contre-duvalier-jean-william-jeanty-sceptique.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


roro
Posté le 02/02/2011 19:34:00
@Aimable -- J'ai du relire tes précédentes prises de position sur ce blog, avant mon estocade avec toi, et je me rejouis de ne pas t'avoir donne l'échange. Je me suis résigné a le faire quand j'ai réalisé que tu as dépassé les limites de l'inacceptable via tes injures en insinuant que les gens qui soutiennent une position contraire a toi vis a vis de la question du retour des exilés auraient bénéficié des largesses d'un régime quelconque. Tu auras remarqué que j'ai choisi les gens avec qui j'aimerais soutenir un échange civilisé et instructif sur ce blog: Leonidas, Kool Groove, Eltoro (malgré une petite mésentente au début), Me Beause. En échangeant, je veux apprendre et aider à construire. Je ne suis pas preneur d'un débat qui privilegie l'insulte, le voye monte, l'inconsistance comme tu veux le faire. [modération aimable - roro]...
roro
Posté le 02/02/2011 19:05:27
@Aimable -- Je ne suis pas un beau parleur. J'essaie d'exprimer clairement mes idées et je pratique surtout le recul et l'autocritique même par rapport a mes convictions et ma propre pensée. Tu me donnes l'impression d'être un gars qui lit beaucoup de choses mais incapable de les digérer pour en extraire la substance en vue d'émettre une opinion qui sort de toi, un éclairage qui fait avancer les débats. Je te demanderais de pratiquer l'humilité. Ca aide beaucoup; si tu as erre et que les gens avec des arguments solides te challengent STP ne verse pas dans les injures et sois un homme. Moi, je n'ai pas le monopole de l'omniscience. J'aime écouter, décortiquer, lire entre les lignes, comprendre ce qu'avance mon interlocuteur. Si je ne suis pas conviancu, j'apporte une contre argumentation. Si ce que le gars a dit est correct, je souscris. Oui, j'ai parle de Moubarak et si tu veux un débat sur ce parallel avec la crise haitienne, je suis prêt a le faire avec toi. Mais STP, cesse les injures. Ca te rabaisse.
Aimable
Posté le 02/02/2011 18:29:49
@Roro -- Quand un Président organise des gangs pour opprimer, appauvrir son peuple, pour l'international il est un petit vagabond, malgré leurs soutiens. C'est l’intérêt de leur pays qui prime. Sitôt le dictateur ne peut plus rester en poste ils disent oust! tire toi pauvre diable. C'est ce qu'ils ont fait avec Jean Claude, Aristide et maintenant Préval, Ben Ali de la Tunisie et maintenant encore Moubarak. Regardez Fernandez de la République Dominicaine, il travaille, il ne s'est pas mis le monde entier sur le dos, il fait preuve d'intelligence et tire profit des marges de manœuvres que lui offre les grands pays, pas de grande gueule a la Aristide, pas de "sankoutia" a la Préval. En passant, Roro, je suis fier que vous vous sentez a l’opposé de moi-même, je me tuerais de me voir penser comme toi [modération].
Aimable
Posté le 02/02/2011 18:18:03
@Roro -- Tu n'est qu'un beau parleur [modération]. Le monde a toujours été hypocrite, je crois que la diplomatie a une grande part d'hypocrisie, l'international toléra un dictateur a la limite qu'il peut servir leurs intérêts et est toléré par sa population. Ensuite il y a l’évolution de la morale de l’humanité qui évolue, ce qui était admissible il y a 20 ans ou 10 ans et qui ne l'est plus aujourd'hui. Le monde n'a pas d'amour mes des intérêts, la faute première du sous développement du pays reste haïtienne, nos dirigeants ont toujours privilégiés leurs intérêts en détruisant les structures de la société haïtienne. L’étranger restera un prédateur, il y a pleins de pays de la trempe d'Haiti qui ont pu tirer leurs épingles du jeu pour offrir au fur et a mesure un bien être a leur population en lieu et place des macaqueries de Aristide, Preval et de ce que vous vous leurrez. Il faut avant tout nourrir son peuple, répondre a ses besoins ensuite on parlera de souveraineté. Vous parlez de Moubarak, vous n'avez même pas compris le principe des soutiens internationaux.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n