Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - AVIS : Cours de «Photographie critique» en ligne, inscriptions ouvertes

iciHaïti - FLASH : Premier Salon de la transparence et de l’intégrité

iciHaïti - Sécurité : 2 passeurs de drogue (mules) arrêtés à l’Aéroport International

iciHaïti - GARR : 819 femmes dont 169 enceintes et 117 fillettes rapatriées de RD en novembre

iciHaïti - Hebdo-Route : 33 accidents et au moins 85 victimes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #628

Haïti - Agriculture : Lancement du projet pour la Résilience et l’Avancement du Secteur Agricole d’Haïti

Haïti - Justice : Assassinat du Président, Message de Martine Moïse (Vidéo)

Haïti - FLASH : Les prix des carburants vont exploser à la pompe (officiel)


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Faiblesse du système judiciaire haïtien face à «Baby Doc»
14/03/2011 11:02:00

Haïti - Justice : Faiblesse du système judiciaire haïtien face à «Baby Doc»
Entre le 21 Mars et le 1er avril, la Commission Interaméricaine des Droits de l'Homme (CIDH) tiendra sa 141ème séance publique. La CIDH a fixé au 28 mars 2011, son audience sur « L'impunité pour les violations des droits de l'homme pendant la dictature en Haïti ». Rappelons que le 19 Janvier dernier, la Commission avait rappelé le devoir d’Haïti d’enquêter et de punir les violations « massives » des droits de l'homme, commises entre 1971 et 1986, sous le régime de Jean-Claude Duvalier.

La Commission entendra plusieurs victimes ayant déposée des plaintes contre l’ex-Président Jean-Claude Duvalier, devraient être présents en principe : la journaliste Michèle Montas, Alix Fils-Aime, un ancien prisonnier politique, l'homme d'affaires Robert Duval, victime d’un emprisonnement arbitraire, Rosiers Claude, un ancien prisonnier politique et Nicole Magloire. Plusieurs de ces victimes se plaignent d’avoir reçu des menaces depuis le dépôt de leurs plaintes.

De son côté, Rodolfo Mattarollo, représentant en Haïti de l'Union des Nations Sud-américaines (UNASUR), a indiqué que l'organisation régionale fournira des conseils juridiques à toutes les victimes de l'ex-Président Jean Claude Duvalier qui souhaitent porter plainte contre lui. 


« Il y a un mouvement anti-démocratiques qui semble avoir été lancé avec l’arrivée de J.C. Duvalier. Ce retour n'a pas suscité la même réaction en Haïti que dans la communauté internationale des droits de l'homme ». Rodolfo Mattarollo qui visiblement, s’oppose à l’approche de réconciliation prônée par une certaine partie de la population haïtienne, précise que « Ce n'est pas possible de le prendre [ce retour] passivement, nous parlons ici de tortures, d’assassinats politiques et de disparitions forcées de personnes... »

Le fonctionnaire a déclaré que l’UNASUR doit être considéré comme un noyau dur de l'appareil judiciaire partout dans le monde, estimant que le système judiciaire haïtien, a montré une grande faiblesse depuis le retour de « Baby Doc ».

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2401-haiti-justice-un-proces-contre-duvalier-est-impossible.html
https://www.haitilibre.com/article-2334-haiti-justice-juger-duvalier-ou-son-regime.html
https://www.haitilibre.com/article-2319-haiti-justice-baby-doc-n-etait-pas-au-rendez-vous.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Désolé il n'est plus possible de réagir à cet article


bookman
Posté le 14/03/2011 20:59:28
Le pays doit trouver un moyen pour juger et punir Duvalier. Après avoir commis tant de méfaits dans le pays, il ne doit pas retourner comme si de rien n'était. Mon plus grand problème avec JCD c'est qu'il avait la chance durant son séjour en France pour meubler sa tête et retounner avec quelque chose. qu'est ce qu'Haiti va faire avec [modération] Jean Claude Duvalier? On dit qu'il revient pour la reconstruction, mais que peut-il offrir? Tout le miel a tari, il ne reste que le goût amer de Duvalier [modération] je n'oublierai jamais ce vendredi après midi quand les tontons macoutes venaient arrêter ma maman a la place de mon papa qui était dans un match de football entre ASC et FICA du Cap Haitien.
bookman
Posté le 14/03/2011 20:20:14
@Mpassionementayitienne -- Après l'armée indigène qui nous avait délivrée des français, Haiti n'a jamais eu une force d'armée. L'armée dont vous vous parlez, était un corps de gangs, un groupe de « payas », un corps mafieux, au service de la bourgeoisie et de l'internationale. Vous parlez de la drogue, souvenez vous du colonel Jean Claude Paul et de Michel Francois? Connaissez vous aussi que le duvaliériste était et est un corps mafieux constitué avec un représentant dans toutes les sections communales d'Haiti? Savez-vous ce que s'est qu'un corps constitue? Donc vos jugements [modération] ne sont pas convaincus. Donc on doit juger Duvalier de même qu'Aristide si la justice trouve qu'il est fautif des maux reprochés. Si on veut juger les dealers de drogues je ne pense pas que nous avons assez de prisons en Haiti, non seulement ça, les américains, les canadiens, les français pour ne pas dire la Minustah sont en Haiti depuis belle lurette. Pourquoi ils ne peuvent pas freiner l'introduction de la drogue en Haiti? Oh vous allez me dire qu'ils ne sont pas là pour cela...
Kool Groove
Posté le 14/03/2011 17:20:13
@Aimable -- Vu les failles de notre système judiciaire, j'ai tout simplement suggéré une solution à la va vite... mais comme l'a dit l'autre poste, il nous faut une réformation "total capital" dudit système.
Bainet
Posté le 14/03/2011 16:44:16
Après plus de 50 ans de cet anarcho-populisme qui nous a mis en parfaite décrépitude ils, les criminels et corrompus tant de gauche que de droite, veulent que nous acceptions leur ignominie. Ils tuaient, brulaient,violaient. Ils portent l'odeur du sang de nos pères, mères, frères, soeurs,enfants, amis et voisins. Quelle indignation! Ce qui est plus frustant est que ces chefs, d'État ou de gang, circulent en toute liberté. A Léogane. A Cabaret. Bientôt d'autres seront aplaudis à Solino. Comme si les cicatrices de Fort-Dimanche ne seraient plus. Comme si l'huile pèlebren an se te dlo larivyè. Hélas Haiti! Jaunis Estervil.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n