iciHaïti - Ligue des Nations : Des nouvelles de nos Grenadiers à Managua

iciHaïti - Social : Livraison de produits alimentaires pour 59 restaurants communautaires dans le Nord

iciHaïti - Social : Objectifs ambitieux de l’Observatoire de la Jeunesse Haïtienne

iciHaïti - Politique : Activité de plaidoyer des 12 mairesses d’Haïti

iciHaïti - Nicaragua : Le premier groupe des Grenadiers est bien arrivé à Managua


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - PetroCaribe : Daméus soupçonne une compagnie dominicaine un peu rapidement !

Haïti - Politique : Drapeau noir et rouge, l’OPC indigné de l'affront subi par le peuple haïtien

Haïti - RD : Multiplication des arrestations et de déportations d’haïtiens dans la province de Pedernales

Haïti - Éducation : La Bataille de Vertières s’invite dans les écoles


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : La production nationale de riz ne dépasse pas 25% des besoins !
08/11/2018 08:07:29

Haïti - Agriculture : La production nationale de riz ne dépasse pas 25% des besoins !
Cette semaine Jobert C. Angrand, le Ministre de l’Agriculture a procédé à l’installation de l’agronome Jocelyn Jean comme nouveau Directeur Général de l’Organisme de Développement de la Vallée de l’Artibonite (ODVA).

Dans son intervention, Jocelyn Jean a rappelé l’importance de la Vallée de l’Artibonite sur le plan agricole. « Sur les 70,000 hectares de terres irriguées dans le pays, 32,000 se trouvent au niveau de la Vallée de l’Artibonite. Considérant les petits périmètres irrigués, 55% des terres irriguées dans le pays, soit 44,000 hectares se trouvent dans ce département [...] »

Pour adresser les problèmes liés à l’augmentation durable de la production du riz dans la Vallée de l’Artibonite, Jean a souligné la nécessité de procéder à une reforme au sein de l’ODVA et de l’obligation d’accompagner les planteurs en mettant à leur disposition des intrants agricoles. Par ailleurs, il a souhaité que le Gouvernement donne à l’ODVA les moyens nécessaires pour remplir sa mission.

De son côté, le Ministre Angrand a cité quelques données statistiques de la filière de riz pour exposer au nouveau Directeur les défis à relever « La consommation annuelle de riz tourne autour de 520,000 tonnes métriques pourtant la production nationale ne représente que 120,000 tonnes métriques [...] Avec un prix moyen de 450 dollars par tonne, excluant les frais de transport et d’assurance, ces importations représentent 180 millions de dollars américains par an, ce qui représente une charge importante pour la balance commerciale d’Haïti » encourageant le nouveau Directeur Général à travailler afin d’arriver à un meilleur ciblage des groupes et des zones de travail et d’aboutir à une meilleure synergie entre les actions des partenaires pour une meilleure coordination des programmes de production de riz.

Pour augmenter la production de riz, le Ministre prône une refonte et une dynamisation de l’ODVA. Il encourage Jocelyn Jean à entretenir de bonnes relations avec les autorités locales, les parlementaires de l’Artibonite, les autres ministères, notamment le Ministère des Travaux publics, le Ministère de l’Économie, les ONG, les bailleurs de Fonds, les organisations paysannes et les autres partenaires pour débattre des problèmes et rechercher ensemble des solutions appropriées et durables.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-23775-haiti-agriculture-projet-d-accompagnement-des-producteurs-de-riz-de-l-artibonite.html
https://www.haitilibre.com/article-23537-haiti-agriculture-distribution-de-52-tracteurs-supplementaires-dans-l-artibonite.html
https://www.haitilibre.com/article-22435-haiti-politique-jovenel-moise-distribue-48-tracteurs-a-12-cooperatives.html
https://www.haitilibre.com/article-23346-haiti-agriculture-jovenel-remet-40-moulins-a-riz-aux-agriculteurs-de-l-artibonite.html
https://www.haitilibre.com/article-23088-haiti-actualite-zapping.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


JHBlaise
Posté le 09/11/2018 04:45:43
Il doit y avoir une diversification plus marquée de la production agricole. Mais il y a plus: c'est qu'il a un “problème du riz” dans notre pays. Les riziculteurs américains avec le support total de leur gouvernement ont monopolisé de force l'importation de ce produit en Haïti et ne laissent aucune marge de manœuvre pour que les choses puissent changer en ce sens. Le gouvernement américain nous a forcé, depuis Clinton et Aristide, à diminuer et à pratiquement annuler les tarifs sur le riz.Ce qui fait que le riz importé coûte moins cher que le riz local. Avec ou sans ODVA, le producteur haïtien reste sans défense. Personne, aucun politicien n'ose même aborder ce problème. Tout le monde a peur de “Tonton Meriken”. Nous avons besoin que le problème de l'importation du riz ou celui de la production agricole nationale soit considéré prioritaire et que la population, comme dans le cas des questions politiques, s'en approprie afin de faire pression et de forcer le gouvernement à agir. Et d'ailleurs, Mon Cher ami Sasaye! Il faut remarquer qu'au cas où les coutumes changeraient et que le maïs moulu ou le petit mil serait consommé comme le riz, “Tonton Meriken” serait encore là pour supporter ses agriculteurs du Kansas ou d'ailleurs, avec force de subventions, à venir couper les herbes sous les pieds de nos paysans ... sans défense!
Sasaye
Posté le 08/11/2018 13:17:24
Cette situation doit être corrigée d'urgence. Mais, qu'en est-il de la production et la consommation du maïs moulu et du petit mil?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2018
Haitilibre.com -n