iciHaïti - Éducation : Tournée du Ministre Cadet dans les Centres d'examens

iciHaïti - Social : La Première Dame d’Haïti annule sa visite à Washington

iciHaïti - Politique : Séance plénière dans la salle polyvalente du Sénat

iciHaïti - Tennis : L’haïtiano-Japonaise Naomi Osaka n’est plus #1 mondiale

iciHaïti - Sécurité : 42 accidents, 101 victimes en hausse de 200%


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : zapping...

Haïti - Sécurité : L’Unité de Sécurité Générale du Palais sous enquête

Haïti - Santé : Le Centre Ambulancier National dément et déplore !

Haïti - Sécurité : L’intolérance politique met en danger les acquis démocratiques

Haïti - FLASH ONU : Après la MINUJUSTH voici venir le BINUH


+ de nouvelles



Haïti - ONU : Gravité de la situation des droits de l'homme en Haïti
05/04/2019 09:51:40

Haïti - ONU : Gravité de la situation des droits de l'homme en Haïti
Mercredi 3 avril, le Conseil de Sécurité des Nations Unies, a examiné le rapport sur Haïti, soumis par le Secrétaire général des Nations Unis, Antonio Guterres. Ce rapport était présenté par Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire général adjoint aux opérations de Paix. Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l'homme, Mme Michelle Bachelet entre autres, à l'invitation du Conseil, a présenté ses observations sur la situation des droits de l'homme en Haïti.

Dans son intervention Michelle Bachelet, a souligné la gravité de la situation des droits de l'homme en Haïti, notamment en termes de pauvreté, d'activités criminelles et de faiblesses du système judiciaire, soulignant qu’avec près de 60% de la population vivant sous le seuil de pauvreté, Haïti reste le pays le plus pauvre des Amériques. Elle a expliqué que les griefs sociaux, la corruption et la faiblesse des institutions constituaient des obstacles majeurs à la réalisation des droits de l'homme en Haïti, ajoutant que beaucoup de services de base tels que les soins de santé, l'eau, l'électricité et l'éducation étaient hors de portée.

Elle a rappelé qu’Haïti était confronté à des difficultés économiques et sociales considérables, que la majorité des haïtiens n'avaient pas accès aux services de base tels que les soins de santé https://www.haitilibre.com/article-26383-haiti-sante-tout-savoir-sur-le-systeme-sanitaire-haitien.html , l’eau et l’assainissement https://www.haitilibre.com/article-26819-haiti-politique-l-acces-a-l-eau-potable-et-a-l-assainissement-loin-de-la-realite-au-pays.html , l’électricité https://www.haitilibre.com/article-23305-haiti-flash-haiti-3e-pire-pays-au-monde-en-terme-d-acces-a-l-electricite.html et l’éducation et que les opportunités d’emplois étaient très limité notamment pour les jeunes.

Mme Bachelet a mentionné que la vulnérabilité d’Haïti aux aléas naturels majeurs, aggravait la situation humanitaire, indiquant que « chaque séismes et chaque ouragan, freinaient le développement et intensifiaient les conditions de vie déjà précaires de nombreux haïtiens »

Concernant l'aspect sécuritaire, Mme Bachelet a déclaré que dans des « quartiers défavorisés » de la capitale, des gangs armés profitaient de la présence limitée de l'État et que les conflits armés entre gangs rivaux causaient des morts, des violences et des destructions et pillage de maisons. Elle a indiqué que les des troubles sociaux-politiques étaient de plus en plus violents en Haïti depuis juillet 2018, et qu’ils avaient fait au moins 60 morts, y compris des membres de la police nationale haïtienne et ont blessé beaucoup d’autres personnes.

Sur la faiblesse du système judiciaire haïtien, Mme Bachelet a déclaré que plus de 75% des détenus étaient en détention provisoire en moyenne depuis près de 3 ans, bien au-delà de la limite fixée par la législation nationale (Haïti premier pays de la région sur 24, en nombre de détention provisoire https://www.haitilibre.com/article-25697-haiti-justice-haiti-en-tete-de-liste-des-personnes-emprisonnees-sans-condamnation.html ) . Une détention provisoire qui contribue à la surpopulation carcérale extrême et aux pratiques assimilables à un traitement dégradant et inhumain. https://www.haitilibre.com/article-26336-haiti-justice-le-gouvernement-reconnait-que-la-situation-carcerale-est-chaotique.html

Concluant « Aujourd’hui, Haïti se trouvant à la croisée du développement et du maintien de la paix, nous devons reconnaître les progrès . Nous devons également continuer à en tirer parti, sinon nous risquons de le perdre. J'encourage ce Conseil à fournir au peuple haïtien l'appui nécessaire pour renforcer les institutions, lutter contre l'impunité et promouvoir et protéger les droits de l'homme, en tant que fondement de la stabilité et du développement. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-26383-haiti-sante-tout-savoir-sur-le-systeme-sanitaire-haitien.html
https://www.haitilibre.com/article-26336-haiti-justice-le-gouvernement-reconnait-que-la-situation-carcerale-est-chaotique.html
https://www.haitilibre.com/article-25697-haiti-justice-haiti-en-tete-de-liste-des-personnes-emprisonnees-sans-condamnation.html
https://www.haitilibre.com/article-23305-haiti-flash-haiti-3e-pire-pays-au-monde-en-terme-d-acces-a-l-electricite.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Romau
Posté le 05/04/2019 10:12:06
Si les autorités haitiennes, la société civile, politique et economique ne veulent pas que les choses changent en Haiti, on va toujours repeter les mêmes discours. L'État haitien est la source principale des problèmes d'Haiti. Les gens incompétents, corrompus et irresponsables accaparent tout l'appareil de l'Etat. C'est vraiment difficile de rêver une Haiti nouvelle avec cette malédiction de mauvaises gens qui l'infestent.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n