iciHaïti - Basketball : Visite du Ministre au camp de l'Association BAL

iciHaïti - Canada : L’Ambassadeur Frenette en fin de mission s’entretien avec Moïse

iciHaïti - Social : Gabriela Clesca Vallejo élue Miss Univers Haiti 2019

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Remise d’une ambulance à Cornillon Grand Bois

iciHaïti - Digicel : Formulaire d'applications «Konbit Pou Chanjman» disponible jusqu’au 31 juillet


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping

Haïti - Politique : Intervention du Chancelier Edmond au Conseil de Sécurité de l’ONU

Haïti - Grand’Anse : Lancement de la 1ère Édition de l’Université d’été

Haïti - Ounaminthe : Nouveau Centre de santé pour les femmes enceintes

Haïti - FLASH : Bonne nouvelle, le Chili accorde un sursis de 90 jours avant les déportations


+ de nouvelles



Haïti - USA : La diaspora autorisée à modifier sa «class action» contre Haïti
22/04/2019 09:48:24

Haïti - USA : La diaspora autorisée à modifier sa «class action» contre Haïti
Suite à l’audience du 10 avril dernier à New York, réunissant l’avocat des plaignants et les avocats de plusieurs compagnies accusées, la juge LaShann Moutique DeArcy Hall, du tribunal du District Est de New York, a autorisé les plaignants, dans son ordonnance, à déposer une deuxième plainte modifiée contre Michel Joseph Martelly, Jocelerme Privert, Jovenel Moïse, Western Union, CAMTransfert, Unitransfert USA inc., Digicel-Haïti, Natcom S.A. et le Gouvernement d’Haïti, pour fraude et escroquerie présumées.. Les plaignants ont jusqu’au 24 avril pour déposé leur deuxième plainte modifiée.

Rappelons que le 24 décembre 2018 une action collective « class action » avait été déposée https://www.haitilibre.com/article-26561-haiti-flash-des-membres-de-la-diaspora-portent-plainte-contre-le-gouvernement-d-haiti.html et enregistrée au Tribunal Fédéral de l’Eastern District, à Manhattan (N.Y.) par Me Marcel Denis, un avocat d’origine haïtienne de la firme « Denis Law Group, PLLC » représentant les plaignants haïtiens Odilon S. Celestin, Widmir Romelien, Goldie Lamothe Alexandre, Vincent Marazita, qui contestaient les prélèvements de 5 cents américains sur chaque minutes téléphoniques et de 1.50$ sur chaque transferts d’argents vers Haïti, destinés au financement en Haïti du Fonds National pour l’Éducation (FNE). La plainte initiale portait sur « la violation des lois fédérales américaines ainsi que celles des États de New York, Floride et de Californie. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-26561-haiti-flash-des-membres-de-la-diaspora-portent-plainte-contre-le-gouvernement-d-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-3027-haiti-education-la-taxe-sur-les-transferts-d-argent-entre-en-vigueur-le-1-juin-2011.html
https://www.haitilibre.com/article-2813-haiti-education-martelly-l-education-gratuite-et-la-diaspora.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Mrbau
Posté le 25/04/2019 01:25:12
Je me retrouve fort souvent à jouer l'avocat du diable quand il s'agit de la question du prélèvement sur les transferts. Pourtant il faut regarder cette question dans toute son ampleur. D'un côté, les haïtiens de l'extérieur ne peuvent pas se plaindre quand ils doivent contribuer au développement du pays tout en réclamant avec ardeur le dual citizenship. Mais de l'autre côté, le gouvernement haïtien se doit d'être ultra transparent avec l'utilisation des prélèvements. Il doit aussi favoriser l'accès aux haïtiens de l'extérieur dans tous les secteurs du pays pour montrer une reconnaissance envers ces citoyens et une détermination sincère de les intégrer à part entière, si il y a une volonté de servir leur nation mère pour y apporter un renouveau.
Don
Posté le 23/04/2019 13:29:54
Bravo, pour cet acte de bravoure, nous allons nous faire respecté par des voleurs, des coupeurs de poches mal intentionnés. Enfin, merci ce groupe d"avocats, merci au tribunal américain (état de NY). Je suis content et fier t'entendre cette nouvelle. Bravo
Jj
Posté le 23/04/2019 00:28:46
Si l'argent était utilisé à bon escient, on pourrait dire que la fin justifie les moyens. Mais hélas ! C'est Haïti quisqueya, ou la république de «Toutt voum se do », même les principales victimes affichent un silence complice, et seraient même prêtes à tuer celui qui ose dénoncer cette vaste escroquerie .
lg
Posté le 22/04/2019 22:51:45
Je donne un appui moral a cette action en justice. Non pas a cause du prelevement de ces argents, mais parce que l Etat haitien ne fournit aucun compte rendu de l'utilisation de ces fonds. C'est une bonne idee que les haitiens qui vivent a l'extérieur du pays participent d'une facon de plus a la vie economique de la mere patrie. Le problème c'est que cette idee n'est pas supportee par les parlementaires pour des motifs de lutte politique, et les gouvernements successifs ne donnent aucun compte de l'utilisation de ces prelevements. L'Etat en Haiti n'assure meme pas l'accès gratuit a l'école primaire aux petits haitiens.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n