iciHaïti - PNH : La France aux côtés de la PNH

iciHaïti - Sécurité : Taïwan va donner des dizaines de véhicules blindés à la PNH

iciHaïti - Football : CHFP, 4ème journée, série de Fermeture (horaires des matchs)

iciHaïti - Nord-Est : L’ONA accueille une vingtaine de Maires assurés volontaires

iciHaïti - RD : Plus de 2.2 tonnes d’ail de contrebande en provenance d’Haïti saisies sur un bateau


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - RD : Les Fédérations des Maires haïtiens et dominicains signent un accord de coopération

Haïti - Formation : Master en Géosciences, accord important entre le PNUD et l’UEH

Haïti - AVIS : Appel d’offre pour la construction de 3 micro-réseaux de distribution d'électricité

Haïti - Religion : Le Pape François fait un don en faveur d’Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Groupe majoritaire du Sénat, rejette les exigences des 4 sénateurs de l’opposition
20/05/2019 09:08:44

Haïti - Politique : Le Groupe majoritaire du Sénat, rejette les exigences des 4 sénateurs de l’opposition
Vendredi, en réponse aux conditions préalables exigées par 4 sénateurs de l’opposition minoritaire pour la reprise de la séance de ratification du Premier Ministre a.i. nommé Jean Michel Lapin https://www.haitilibre.com/article-27747-haiti-flash-les-4-senateurs-de-l-opposition-posent-leurs-conditions.html le Groupe majoritaire des Sénateurs pour l'Équilibre Politique (GSEP), a réagit vendredi dans une correspondance signée par 12 sénateurs, adressée au Président de la Chambre haute, le Sénateur Carl Murat Cantave dont copie a été envoyée au Président Jovenel Moïse et au Premier Ministre nommé.

Rappelons que 4 sénateurs de l’opposition (Evalière Beauplan (PONT) ; Antonio Cheramy (VERITE), Ricard Pierre (Piti Dessalin) et Nenel Cassy (Famni Lavalas) qui ont mis en échec par deux fois la séance de présentation de la Politique Générale du Premier Ministre le dimanche12 mai https://www.haitilibre.com/article-27715-haiti-politique-l-opposition-minoritaire-force-le-senat-a-reporter-la-seance-de-ratification-du-pm.html et le mardi 14 mai https://www.haitilibre.com/article-27730-haiti-flash-violence-au-senat-l-opposition-remporte-une-2eme-victoire-le-ratification-du-pm-reportee.html exigeaient comme préalable à la reprise dans le calme de la session :

« 1) La présentation au Sénat d'un cabinet ministériel complet et sans cumul de poste tel que le veut la loi du 8 novembre 2006 abrogeant le décret de 2005. Cette loi qui est une application de l'article 167 de la Constitution condamne avec l'article 221 de cette dernière le cumul de poste https://www.haitilibre.com/article-27738-haiti-flash-le-president-cantave-s-excuse-pour-le-spectacle-hideux-au-senat.html ;

2) Le retrait du cabinet ministériel des Ministres ayant fait partie du Gouvernement de Jean Henry Céant car suivant le principe de la solidarité gouvernementale prescrit par la Constitution, tous les ministres de Ceant ont été frappés de la motion de censure votée à une écrasante majorité à la chambre des députés ;

3) La mise à la disposition du groupe des 4 des dossiers de tous les ministres pour un minutieux examen ;

4) La convocation en urgence d'une Conférence des présidents extraordinaire pour statuer sur le comportement belliqueux du Sénateur Joseph Lambert à l'égard de notre collègue Ricard Pierre lors de la séance du 14 mai 2019 pendant que ce dernier protestait contre la violation de la Constitution et des lois de la République. »


Les Sénateurs rappellent en préambule qu’il n’existe aucun bloc politique constitué au Sénat qui s’appelle « Groupe des 4 », soulignant que les arguments utilisés par les sénateurs de l'opposition sont erronés.

Concernant le point 1, le GSEP rappelle une nouvelle fois que la « loi du 8 novembre n’abroge pas le décret de 2005. Ses dispositions finales n’abrogent spécifiquement que les textes qui lui sont contraires ».

S’agissant du point 3 les sénateurs du GSEP rappellent qu’il n’est prévu nulle part qu’un bloc puisse se prévaloir d’un tel droit et encore moins des sénateurs à titre individuel, soulignant que « Cette demande constitue une distorsion flagrante du règlement […] »

Par ailleurs en réponse au point 4, le GSEP demande à la Conférence des présidents, d’appliquer les sanctions disciplinaires contre leurs 4 collègues comme le veut le règlement intérieur du Sénat, qu’ils accusent de retarder intentionnellement l’installation du nouveau Gouvernement en empêchant la tenue de la séance par des actes et des comportements inappropriés.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-27747-haiti-flash-les-4-senateurs-de-l-opposition-posent-leurs-conditions.html
https://www.haitilibre.com/article-27738-haiti-flash-le-president-cantave-s-excuse-pour-le-spectacle-hideux-au-senat.html
https://www.haitilibre.com/article-27730-haiti-flash-violence-au-senat-l-opposition-remporte-une-2eme-victoire-le-ratification-du-pm-reportee.html
https://www.haitilibre.com/article-27715-haiti-politique-l-opposition-minoritaire-force-le-senat-a-reporter-la-seance-de-ratification-du-pm.html

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


DHS
Posté le 20/05/2019 15:04:47
Messieurs les parlementaires, arrangez-vous pour trouver une bonne solution dans la crise qui traverse le pays, parce que le peuple, ne peux être toujours le bouc émissaire de vos problèmes, ni de vos manques d'honnêteté envers lui. Souvenez-vous que vous n'avez pas été votés par le peuple pour faire le m'as-tu vu dans le parlement, ni satisfaire ou défendre vos intérêts personnels. Vous avez été votés pour voter des lois en faveur du pays et de la Nation toute entière.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n