iciHaïti - Sécurité : Graduation et certification de 10 instructeurs de Sapeurs Pompiers

iciHaïti - Port-au-Prince : L’administration communale équipe ses agents de la voirie

iciHaïti - Social : Funérailles de l’Artiste-Peintre Gérard Fortuné

iciHaïti - RD : 9,768 haïtiens déportés ou refoulés en novembre

iciHaïti - Culture : «Manno Beats» reçu par le Ministre de la Jeunesse


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Japon : 12 écoles sont en construction dans le Centre et l’Artibonite

Haïti - Ounaminthe : Ouverture d’un Observatoire de la Migration et de la Traite Transfrontalière

Haïti - Politique : L’Ambassadeur du Canada rend visite au Maire de Delmas

Haïti - FLASH : L'Unité de Lutte Contre la Corruption s’est saisie du dossier du Consul d’Haïti à Santiago


+ de nouvelles



Haïti - FLASH ONU : Après la MINUJUSTH voici venir le BINUH
26/06/2019 08:45:30

Haïti - FLASH ONU : Après la MINUJUSTH voici venir le BINUH
Mardi matin, le Conseil de sécurité des Nations Unis a adopté, le projet de résolution 2476 créant le « Bureau Intégré de l'ONU en Haïti » (BINUH), une Mission Politique Spéciale https://www.haitilibre.com/article-27118-haiti-politique-l-onu-recommande-la-creation-d-une-mission-politique-speciale-en-haiti.html qui, à compter du 16 octobre prochain, prendra le relais de la Mission des Nations Unies pour l'appui à la Justice en Haïti (Minujusth), pour une période initiale de 12 mois.

Le BINUH comprendra au maximum 30 agents, dirigée par un représentant spécial du secrétaire général de l’ONU. Selon des diplomates, les négociations du texte ont donné lieu à un bras de fer avec les Etats-Unis qui cherchaient à créer la plus petite mission politique possible considérant qu'il revient désormais aux autorités haïtiennes d'endosser leurs responsabilités assurées jusqu'à présent par l’ONU https://www.haitilibre.com/article-27387-haiti-securite-l-onu-et-les-usa-confiants-que-la-pnh-peut-assurer-la-securite-sans-intervention-internationale.html

La résolution 2476 à été approuvé par 13 votes en faveur, 0 contre, 2 abstentions. La République Dominicaine et la Chine se sont abstenues, L’Ambassadeur dominicain José Singer estime que le mandat n'était pas assez robuste alors que la situation continue de se dégrader en Haïti. Pékin a aussi regretté un mandat « manquant de consistance .»

De son côté Anne Gueguen., l’Ambassadrice adjoint de France auprès de l’ONU a souligné « Le Bureau intégré des Nations unies en Haïti va entamer sa mission dans un contexte difficile et il est, hélas, à craindre que la situation extrêmement volatile ne se détériore dans les semaines et mois à venir. »

Dans la résolution adoptée le Conseil de sécurité souligne qu’il importe que « l’ONU et la communauté internationale apportent un soutien continu, cohérent et durable au gouvernement haïtien afin qu’il soit mieux à même d’assurer la sécurité, la stabilité, le respect des droits de l’homme et le développement à long terme en Haïti. La résolution précise que le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti sera chargé notamment de :

  • conseiller le Gouvernement haïtien sur les moyens de promouvoir et de renforcer la stabilité politique et la bonne gouvernance, y compris l ’état de droit, de préserver et de favoriser un environnement pacifique et stable, notamment en facilitant un dialogue national sans exclusive entre les Haïtiens et de protéger et de promouvoir les droits de l’homme ;
  • épauler le Gouvernement haïtien dans les activités qu ’il mène en vue :
  • de planifier et de tenir des élections libres, justes et transparentes ;
  • de renforcer la capacité de la Police nationale d ’Haïti de faire face à la violence des gangs et à la violence sexuelle et fondée sur le genre et de maintenir l’ordre public, notamment grâce à l’organisation de cours de formation sur les droits de la personne et la maîtrise des foules ;
  • de mettre au point une approche inclusive associant tous les secteurs de la société en vue de réduire la violence de quartier, et en particulier la violence de gangs ;
  • de lutter contre les atteintes aux droits de la personne et les violations de ces droits et de s’acquitter des obligations internationales qui lui incombent dans le domaine des droits de la personne ;
  • d’améliorer la gestion de l’administration pénitentiaire et le contrôle des lieux de détention afin de garantir que les détenus sont traités dans le respect des normes internationales ;
  • de renforcer le secteur de la justice, notamment en adoptant et en appliquant des textes de loi fondamentaux visant à promouvoir la réforme de ce secteur, en renforçant le contrôle interne et le respect du principe de responsabilité, particulièrement dans le cadre de la lutte contre la corruption, en s’attaquant au problème de la détention provisoire prolongée, et en veillant à ce que la nomination des juges soit fondée sur le mérite et à ce que leurs mandats soient renouvelés en temps voulu ;

« Le Représentant d’Haïti en a profité pour attirer l'attention des membres du Conseil de Sécurité des Nations Unis sur l'attachement du peuple haïtien à sa souveraineté, à son indépendance, à l'intégrité territoriale et à l'unité de la République d’Haïti » rapporte le Chancelier d’Haïti Bocchit Edmond.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-27951-haiti-onu-le-canada-prone-une-mission-politique-robuste-pour-succeder-a-la-minujusth.html
https://www.haitilibre.com/article-27387-haiti-securite-l-onu-et-les-usa-confiants-que-la-pnh-peut-assurer-la-securite-sans-intervention-internationale.html
https://www.haitilibre.com/article-27118-haiti-politique-l-onu-recommande-la-creation-d-une-mission-politique-speciale-en-haiti.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Ti ti
Posté le 27/06/2019 05:35:24
J'ose espérer que le secrétaire général Monsieur Antonio Guterres dans son pragmatisme aurait fait l'analyse du premier envoi de la Minustha à Haïti qui a été un échec d'où les conséquences aujourd'hui . Si Monsieur Guterres envoie cette nouvelle mission sans réelle volonté de changer en profondeur Haïti, elle sera vouée très certainement à l'échec, parce que une fois place les hommes de l'ONU se préoccupent peu du peuple et de leur mission et délèguent au contraire les tâches les plus importantes aux locaux qui s'en mettent plein les poches sans résultats probants .Dans ces conditions rien ne va changer.
Sandyser
Posté le 26/06/2019 17:45:20
Pas d'hypocrisie mes amis. Ne sommes nous pas un grand bébé pleurant quand l'international nous gronde ou nous ordonne de faire ceci ou cela ? On expose un grand ou large sourire (un ministre) cravate au cou souriant comme un aligator avec la seule promesse de quelques tonnes de riz pour lubrifier les manifestations . Feu François Duvalier s'en passait du Parlement en 1964, Pour la démocratie, c'était pas juste, mais, face à la communauté internationale on avait du respect. La diaspora était respectable et respecté. Il y avait bien sûr des failles aux bureaux tels que la régie du tabac et des allumettes, le ciment d'Haïti, la Hasco etc etc mais, les familles mangeaient trois fois par jour. Je ne suis pas politicien mais, je peux dire en toute franchise, étant dans la diaspora depuis 1971 que les Parlementaires brisent l'orgueil de bien des jeunes enfants. Qu'ils donnent une chance au pays. Le Président n'a aucun soutien de la part des hommes de droits. Désolé mais j'ai hâte de visiter en toute sécurité l'Haiti qui m'a vue naître.
L'autre
Posté le 26/06/2019 12:04:14
Si Haïti savait se gouverner et se développer sans aide on n'en serait pas là. Ceux qui critique l'ONU, l'OEA et autres organisations internationales (FMI, Banque Mondiale, BID etc...) sortez donc de ces organisations dont pour certaines vous êtes membre fondateur, fermez aussi la porte aux organisations internationales qui vous soutiennent et son alliés de pays que vous qualifié de non amis d'Haïti (sauf quand ils déversent des millions en Haïti) et fermez aussi les ambassades de tous les pays qui sellons-vous ne sont pas vos amis, ensuite vous verrez bien si vous allez enfin vivre votre indépendance dans la croissance et la prospérité... Soyons un peu sérieux... et moins émotionnel.
Jaguar
Posté le 26/06/2019 10:24:22
L'ONU ne doit pas rester dans l'ombre, et ne nous dit pas clairement que son desir est de faire sienne notre nation: Apres son BINUH, que va-t-on avoir? Peut etre L'ONU COLONIE? Ces idiots ne sont pas vraiment prets a fichez la paix a notre Haiti...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n