iciHaïti - Social : La nouvelle CIN peut enfin être utilisée dans les banques

iciHaïti - Sécurité : 25 accidents, 58 victimes de la route

iciHaïti - Jacmel : Un journaliste poignardé

iciHaïti - Social : Début des mobilisations contre une probable hausse des carburants

iciHaïti - Carburant : La tension monte à Pétion-ville


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Politique : Un Sénateur propose à l‘Exécutif d’installer le Gouvernement sans le Sénat en cas de...

Haïti - Technologie : Le Port International du Cap Haïtien a rejoint le système Octopi TOS

Haïti - Politique : La Sénatrice Étienne entend poursuivre en justice le Sénateur Jacinthe

Haïti - Manifestations : La pays paralysé, plusieurs victimes et nombreux dégâts...


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : La Motion de mise en accusation du Président Moïse est rejetée
22/08/2019 06:16:49

Haïti - FLASH : La Motion de mise en accusation du Président Moïse est rejetée
Mercredi 21 août à 4h45 p.m., avec plusieurs heures de rtetard, la séance de demande de mise en accusation du Président Jovenel Moïse, après 2 mises en continuité ( le 7 août dernier https://www.haitilibre.com/article-28440-haiti-flash-l-opposition-force-la-mise-en-continuite-de-la-seance-d-accusation-du-chef-de-l-etat.html puis le 12 août https://www.haitilibre.com/article-28481-haiti-flash-la-seance-d-accusation-du-president-moise-reportee-une-seconde-fois.html ) s’est finalement ouverte avec 64 députés répondant présents à l’appel nominal. Devant la confusion dans la salle en raison du faible nombre de députés, le Président de la Chambre Gary Bodeau a annoncé une suspension de séance de 30 minutes.

Plus d'une heure après, la séance a reprit, le Député de l’opposition (PHTK) A. Rodon Bien-Aimé, demande au Président de vérifier le quorum avant de poursuivre la séance. À la demande du Président de la séance, la députée Gladice St-Jean a vérifié le quorum et annonce 83 députés présent dans la salle.

Le Bureau de la Chambre des Députés a ensuite mit à disposition des députés « accusateurs » tous les documents sollicités lors de la première séance en rapport à la demande de mise en accusation du Président Jovenel Moïse.

Après une intervention du Député de Cabaret, Joseph Manès Louis, une suspension de séance de 15 minutes a été accordée aux députés « accusateurs » pour qu’ils puissent consulter les documents transmis par le bureau.

Vikerson Garnier (LAVALAS), l’élu de la Circonscription de Thiotte, a fait un inventaire des documents. Selon son constat, seulement 21% des pièces sollicitées ont été remis sur les 33 documents demandés dans leur correspondance du 8 juillet derniers Télécharger copie de la lettre des accusateurs (PDF) : https://www.haitilibre.com/docs/lettre-deputes-07-08-2019.pdf

« Ils sont des trompeurs. Ils veulent tout simplement nuire à la réputation du Président de la République », a déclaré le Député Claude Lesly Pierre sur la tribune, en parlant des députés « accusateurs ».

Par la voix de Sinal Bertrand (LAVALAS), les députés « accusateurs » ont réitéré leur demande d’authentification du procès-verbal (l’une des pièces requises) de la séance du 14 juillet 2018 par le président Bodeau, avant de donner lecture de l’acte de mise en accusation.

S’adressant à ses collègues, Ronald Etienne, Député de Pestel, leur demande de faire une trêve « on a un pays à construire et l’on est en train de perdre trop de temps ».

Tôt dans la nuit de ce jeudi, des discussions autour d’une proposition présentée par l’élu de Léogane, Wilson Hyppolite et appuyée par 71 députés de la majorité, demandant au Président Gary Bodeau de consulter l’Assemblée par un vote sur le bien-fondé de la démarche relative à la demande de mise en accusation.

« La proposition de la majorité est rejetée et considérée irrecevable », a déclaré le Président Gary Bodeau.

Enfin vers 2 heures du matin a été lu l’acte de demande de mise en accusation par la première Secrétaire, Gladice St. Jean provoquant la colère des députés initiateurs de cette demande qui estiment que la lecture ne peut avoir lieu avant l'analyse des documents remis lors de cette séance.

Malgré leurs protestations rien n’y fait et l’acte de mise en accusation est finalement lu par le bureau et le débat est ouvert. La première intervention a été accordée au député Jacob Latortue (AAA) des Gonaïves. « Fuyez vos intérêts personnels...mettez-vous aujourd’hui dans la peau du peuple haitien qui souffre. Je vous demande, chers collègues, de donner un vote favorable à la demande de mise en accusation », a conclu Jacob Latortue.

A l’issue des débats la demande de mise en accusation du Président de la République, Jovenel Moïse a été soumise au vote des députés encore présent dans la salle a été rejetée : 3 députés pour, 53 contre, 5 abstention.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28481-haiti-flash-la-seance-d-accusation-du-president-moise-reportee-une-seconde-fois.html
https://www.haitilibre.com/article-28440-haiti-flash-l-opposition-force-la-mise-en-continuite-de-la-seance-d-accusation-du-chef-de-l-etat.html
https://www.haitilibre.com/article-28431-haiti-flash-demande-de-mise-en-accusation-du-chef-de-l-etat-le-president-serein.html
https://www.haitilibre.com/article-28397-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-28375-haiti-politique-la-motion-de-mise-en-accusation-du-president-sera-soumise-avant-la-ratification-du-gouvernement.html
https://www.haitilibre.com/article-27966-haiti-flash-21-deputes-demandent-la-mise-en-accusation-pour-haute-trahison-du-president-moise.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n