iciHaïti - Politique : Le Premier Ministre Jouthe célèbre les femmes rurales

iciHaïti - Espagne : Le nouvel Ambassadeur d’Haïti a remis ses Lettres de Créances au Roi Felipe VI

iciHaïti - CIN : Rappel et menace du Ministre de la Justice

iciHaïti - Choléra : Atelier sur les perspectives de dédommagement des victimes 10 ans après...

iciHaïti - Cap-Haïtien / Jacmel : Formations en Gestion culturelle


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 23 octobre 2020

Haïti - Santé : Signature d’un protocole de soins à l'intention des agents de la PNH

Haïti - Justice : Lancement de la Brigade de vérification et de surveillance des patrimoines

Haïti - RD : Incidents violents à la frontière...


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Les fausses et vraies raisons du rejet de Daniel Gérard Rouzier
22/06/2011 13:20:48

Haïti - Politique : Les fausses et vraies raisons du rejet de Daniel Gérard Rouzier
L'assemblée des députés a rejeté mardi le choix du Premier Ministre désigné Daniel Gérard Rouzier. 42 députés ont voté contre, 19 pour et 3 ont fait abstention. 65 députés (sur 99) ont pris part à la séance. Les députés d’INITE ont voté en bloc, contre Daniel Gérard Rouzier, en dépit « de la campagne » menée en sa faveur par l'ancien Président René Préval, supposé être le patron du groupe des parlementaires d’INITE et de ses alliés. Les députés favorables au Premier Ministre désigné ont « accusé » leurs collègues d’INITE de vouloir paralyser le pays.

Les fausses raisons :
Les députés ont motivé leur décision du rejet de la candidature du Premier Ministre désigné, par le fait qu‘ils ne pouvaient être certain de sa nationalité haïtienne, sur le doute de sa probité en matière de redevances fiscales, sur des allégations d’avoir perdue sa nationalité et privilégié les intérêts d'un autre pays, lorsqu’il était Consul honoraire de la Jamaïque au détriment de ceux d'Haïti ainsi que sur d’éventuels risques de conflit d'intérêts, en raison de ses entreprises. Doutes et allégations qui n'ont pourtant pas été confirmés par de faits, des preuves tangibles...

La mise en cause de la probité fiscale du Premier Ministre désigné est l’exemple flagrant d’une instrumentalisation politique. Il était très facile pour la commission, d’obtenir toutes les preuves auprès de la DGI, confirmant le paiement des impôts de Mr Daniel Gérard Rouzier et mettre fin aux spéculations et allégations infondées, lancées intentionnellement pour salir sa réputation. Lors d’une conférence de presse conjointe hier mardi, avant le vote de la Chambre basse, Monsieur Rouzier n’a fait aucune difficulté pour s’expliquer publiquement, en toute transparence sur sa situation fiscale, des propos facile à vérifier :

«...Aujourd'hui devant la Nation je dis que la seule chose que j'ai, c'est mon nom et ma réputation. Chaque année, depuis 30 ans je fais ma déclaration d'impôt, pour ceux qui ne la font pas, laissez moi vous expliquer comme cela fonctionne. Chaque mois, lorsque ma compagnie, qui s'appelle Sun Auto, qui est sise à Tabarre, paie ses employés, elle fait une retenue à la source pour l'État. Donc, quand la Sun Auto a payé mon salaire, elle a retirée la part qui revient à l'État qui est remit chaque mois à la DGI. À la fin de l'année, je fais ma déclaration finale et je la soumet à la DGI, à ce moment, l'inspecteur de la DGI détermine si le montant prélevé est supérieur ou inférieur, c'est comme ça que chaque année, la DGI me demande de payer un montant supplémentaire qui n'est jamais inférieur à 218,000 gourdes.

Par exemple, l'année dernière [2010] j'ai touché 2,915,250 comme salaire, la Sun AUTO a prélevé 517,000 gourdes sur ce montant qui ont été remis à la DGI directement, à la fin de l'année lorsque j'ai fait ma déclaration définitive, la DGI m'a demandé de payer 233,000 gourdes supplémentaire, et c'est ce que j'ai fait le 31 janvier 2010. Au total, l'année dernière, j'ai payé à la DGI 750,000 de taxe sur mon salaire. Pour SUN AUTO, entre la douane et la DGI, ma compagnie a payé 112,420,700 gourdes et 57 centimes de taxe. J'espère que la presse va prendre ces informations et qu'elle va faire faire savoir à tous le monde d'ici ou de l'extérieur qu'il y a toujours des haïtiens conséquents dans le pays, qui, investissent chez eux, qui aiment leur pays, et qui ont décidé d'y vivre sans magouille...»


Le vote s’est aussi appuyé sur des allégations de perte de nationalité liée au poste de Consul honoraire de la Jamaïque en Haïti. Faut-il que nos parlementaires soit à ce point, mal informé ou manipulé, pour ignorer le rôle mineur pour ne pas dire «symbolique» d’un Consul honoraire, une fonction bénévole qui n’implique aucun changement de nationalité et dont le rôle est davantage sociale que politique et se limite souvent à faciliter des contacts au besoin. En aucun cas, un Consul honoraire ne peut prendre des décisions politiques au nom du pays qui lui a accordé cette fonction.

Quant à alléguer que Monsieur Rouzier, aurait dans cette fonction, défendu des intérêts de la Jamaïque contraire à ceux d’Haïti, c’est une bien grave accusation que les parlementaires ont « oublié » de documenter... Nier ou douter que Monsieur Rouzier est Haïtien (acte de naissance, passeport haïtien etc..) sous prétexte de ne pas être en mesure de prouver que ses parents, à un quelconque moment de leur vie, n’ont pas renier leur nationalité démontre bien l’intention d’exclure d’une façon ou d’une autre, le Premier Ministre désigné.

Les vraies raisons :
Plusieurs des Parlementaires, qui ont voté contre Daniel Gérard Rouzier, ont accusé le Président Martelly et son premier Premier Ministre désigné, d'être « suffisants et intraitables dans les négociations » sans s'être donné la peine de s'assurer d'une majorité fonctionnelle. Le Député Accluche Louis Jeune [Dame Marie] a qualifié la décision de ses collègues « d'irresponsable » et fait savoir que les membres du parti INITE majoritaire au parlement, « avaient conditionné leur vote en faveur de monsieur Rouzier, à l'obtention de portefeuilles ministériels ».

Si la commission électorale chargée de l’examen des dossiers des députés [et Sénateurs] s’était montrée aussi scrupuleuse, que ces parlementaires, qui outrepassent sur plus d’un point les prescrits constitutionnels, combien de ceux-ci auraient pu participer aux élections? Très peu sans aucun doute.

Une chose est sûre, c’est que les Parlementaires viennent d’ouvrir « un champs de bataille » dont personne ne peut prédire les conséquences et l’issue si ce n’est qu’aujourd’hui, nos compatriotes, sont pour le moment, les seuls véritables perdants.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3211-haiti-politique-la-verite-sur-le-contenu-du-rapport-de-la-commission.html
https://www.haitilibre.com/article-3217-haiti-flash-politique-le-premier-ministre-designe-rejete-maj-17-14.html
https://www.haitilibre.com/article-3218-haiti-politique-reactions-de-martelly-au-rejet-du-premier-ministre-designe.html
https://www.haitilibre.com/article-3219-haiti-politique-reactions-de-daniel-gerard-rouzier.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Julien
Posté le 23/06/2011 23:32:32
Mon cher Patriot, je te conseille de chercher la définition du mot «tolérance». Le Gouvernement de Préval pour ne pas dire Inite est l'un des plus corrompu qu'est connu le pays durant ces 25 dernières années, la tolérance pour toi serait de livrer des postes ministérielles à ces voleurs-bien-vêtus? Quand apprendrons nous de nos erreurs mes frères haïtiens?
Julien
Posté le 23/06/2011 23:03:12
Mon cher @Afranc -- il parait que la plupart ne comprenne trop bien le mot démocratie, la démocratie n'est pas faire ce que je veux, quand je veux, où je veux et avec qui je veux mais c'est d'agir dans mon intérêt mais en sorte de ne causer aucune peine a ceux qui m'entourent. A quelqu'un qui dirait que ces imbéciles ont agi au nom de la démocratie, je dirais qu'il est encore plus bête qu'eux. Car ils ont rejeté Mr Rouzier seulement parce que le Président Martelly refusait de leur céder d'importants postes ministérielles. C'est ça la démocratie @Afranc, négocier des postes quand le peuple vit sous les tentes, quand le choléra tue le peuple, quand le peuple meurt de faim. Tu appelles ça démocratie? Bon, pour te le rappeler, Démocratie vient de deux mots grecs, Dêmos qui signifie peuple et Kratos qui signifie pouvoir. Tu crois que c'est le peuple qui a voté contre Daniel Rouzier ou un groupe d'imbéciles sans coeur qui ne pensent qu'à s'enrichir. Ils exigent au moins 4 portefeuilles parmi les plus importants dont les travaux publics, les finances ou la planification, la justice ou l'intérieur et la condition féminine ou le commerce. Jusqu'à quand vous vous déciderez à ouvrir vos yeux. Et pour finir, pour être Président, il suffit d'avoir un esprit de leadership car un Président est toujours entouré de conseillers, de ses ministres mais ce n'est pas le cas d'un sénateur ou d'un député qui aura à prendre les décisions qui transformeront le pays soit positivement soit négativement.
Bakaye diallo
Posté le 23/06/2011 14:33:24
La vérité, c'est que ces messieurs, parlementaires ont horreurs du changement car cela les empêcheraient de faire leurs magouilles (pot de vin), de l'argents facile et d'autres crimes pour n'en citer que quelques uns.
tigeorges
Posté le 23/06/2011 05:49:12
Il faudrait faire un contrôle fiscal à tous ces députés et sénateurs.... J'affirme qu'au moins un parlementaire a une carte de résident étrangère... Ces parlementaires sont des incultes, ils ne connaissent pas la définition et les attributions d'un consul honoraire... Malheureusement la haute cour de justice ne condamnera jamais ces mêmes parlementaires qui ont commis le crime de lèse-majesté pour avoir tenté de falsifier l'amendement de la constitution (la Loi mère !). Il n'y a pas de plus haut crime que celui-ci... Aucun pays qui se respecte ne peut accepter une telle infamie... Il faut refaire cette constitution... Monsieur le Président, prenez acte des faits et gestes des parlementaires qui bloquent ce pays. Nommer enfin un président à la Cour de cassation. Entourez-vous d'experts constitutionnalistes. Avec le concours de cette haute cour de justice, amendez de façon équilibrée notre constitution de 1987 pour qu’il n’y ait plus jamais ça... Demandez aussi à votre ancien adversaire, Madame Magnigat, de se joindre à cette tache devenue maintenant indispensable (nous avons besoin de toutes les personnalités de bonne volonté)... Votre pouvoir discrétionnaire utilisé dans un temps limité peut-être invoqué dans l'intérêt du peuple haïtien... Ce n'est pas un coup d'État, mais une disposition devenue nécessaire pour notre bien à tous
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n