Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - AVIS Diaspora : Calendrier des Consulats mobiles (Floride)

iciHaïti - U-17 : Nos Grenadiers U-17 victorieux [2-1] lors de leur 2e test-match

iciHaïti - Vrai et Faux : Précisions sur la journée de troubles aux Gonaïves

iciHaïti - Insécurité : Un chauffeur de la Brigade médicale cubaine enlevé

iciHaïti - Pérou : Un autobus tombe dans un ravin, 8 haïtiens tués


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diplomatie : L’Ambassadeur d’Haïti réitère à l’OEA sa demande d’intervention d’une force étrangères

Haïti - FLASH : La Jamaïque prête à déployer des militaires et policiers en Haïti

Haïti - Économie : Perte de plus de 3,500 emplois annoncée dans le secteur textile

Haïti - FLASH : L’inflation proche de 50% (décembre 2022)


+ de nouvelles



Haïti - Social : Les Bahamas continueront à rapatrier les haïtiens illégaux
03/07/2011 16:05:19

Haïti - Social : Les Bahamas continueront à rapatrier les haïtiens illégaux
Le Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), reconnaît pleinement, le droit des États à renvoyer vers leur pays d'origine, des personnes entrées illégalement sur leur territoire, mais il a demandé que les pays, comme les Bahamas, accordent une attention particulière a ces migrants et s’abstiennent de renvoyer en Haïti des personnes qui ont besoin d'une protection spéciale dans le contexte humanitaire actuel.

Malgré cette demande, qui est destinée à remplacer une demande similaire, faite par le HCR, peu après le séisme de janvier 2010 en Haïti, Brent Symonette, le Ministre des Affaires étrangères des Bahamas [chargé de l'immigration], a déclaré que la position de son Gouvernement n'avait pas changé depuis, qu'il a annoncé la semaine dernière, que les rapatriements continuerait « Nous sommes un pays souverain et nous allons évidemment examiner la question sur le terrain en Haïti, mais à moins que les choses ne changent dans ce pays, notre politique restera la même. »

Le Ministre, rappelle qu’il serait imprudent pour un pays en développement tels que les Bahamas, de permettre à un grand nombre de personnes sans instruction et sans qualification, de rester dans un pays qui lutte pour échapper à la récession après la crise financière de 2008. En 2009, le taux de chômage à New Providence et Grand Bahama a dépassé 14 et 17 % respectivement.

Les Bahamas ne peuvent et ne doivent pas suivre la suggestion de l'ONU, telle est la position du Gouvernement des Bahamas, qui explique qu’avec une population de près de 10 millions d’habitants en Haïti, il y aurait probablement un exode massif sans précédent de ce pays dans les Bahamas, si le gouvernement annonçait que les rapatriements sont suspendus indéfiniment, « ceux qui veulent quitter Haïti, considéreraient alors notre pays comme une destination privilégiée ». Les Bahamas rappellent que le nombre d'Haïtiens résidant illégalement aux Bahamas est estimé entre 30.000 et 80.000 et qu’une telle politique pourrait être désastreuses et conduirait à des tensions sociales entre les populations autochtones qui cherchent du travail et la nouvelle classe de migrants.

Le Ministre chargé de l’immigration, affirme que Gouvernement des Bahamas a donné la bonne réponse en ignorant la demande de l'ONU. Rappelant que les deux pays les plus riches de l'hémisphère sont les Etats-Unis et le Canada et que si ces pays veulent accueillir des milliers de réfugiés haïtiens, ils peuvent se le permettre.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3144-haiti-social-17-boat-people-rapatries-hier-au-cap-haitien.html
https://www.haitilibre.com/article-3002-haiti-social-35-boat-people-rapatries-hier-au-cap-haitien.html
https://www.haitilibre.com/article-2945-haiti-social-114-boat-people-rapatries-hier-au-cap-haitien.html
https://www.haitilibre.com/article-2596-haiti-social-91-boat-people-rapatries-hier-au-cap-haitien.html
https://www.haitilibre.com/article-2003-haiti-social-80-boat-people-rapatries-hier-au-cap-haitien.html
https://www.haitilibre.com/article-1138-haiti-social-reprise-des-rapatriements-d-haitiens-aux-bahamas.html
https://www.haitilibre.com/article-909-haiti-social-interception-de-57-boat-people.html
https://www.haitilibre.com/article-822-haiti-social-323-boat-people-rapatries.html
https://www.haitilibre.com/article-656-haiti-usa-97-boat-people-rappatries-au-cap-haitien.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Aimable
Posté le 03/07/2011 22:28:50
@ HAITIINFIRST, -- Là vous parlez, avant d'exiger des droits, nous avons nos devoirs en tant que peuple de la région,nous créons un flux de juifs errants,les économies et les espaces de la région sont fragiles,jamais ils ne vont accepter d'absorber notre exode.Il faut de la création de l'emploi,de la richesse:Nous avons du pouzzolane de très bonne qualité,mettons sur pied une usine de cimenterie qui favoriserait une baisse des coûts de la construction et favorisera alors le logement,on sait que quand le logement va,d'autres secteurs vont démarrer. Les ministères et l'administration publique il faut les restructurer et les moderniser,il faut faire des alliances ou orienter les appuis institutionnels que nous recevons en ce sens, avec ce que nous avons comme ministères et administration publique,une croissance de l'ordre de 10% est pour le calandre grec. [hors sujet]
HAITIINFIRST
Posté le 03/07/2011 20:24:18
Mr le président,je pense que nous n'irons pas loin avec ces pays du caricom. Vous leur aviez demandé de pouvoir supprimé les visas pour les Haïtiens. mais je pense qu'avant que ce soit possible vous devez investir dans la création d'emploi et aussi dans les infrastructures et l'éducation pour que l'indice humain en Haïti grimpe à 0.6. Ce n'est qu'à ce moment nous pourrions parler de suppression de visa. Cet article répond clairement à votre discours lors de votre intervention devant les pays du caricom. Ils ont peur du nombre d'haitien sans éducation et sans qualification qui pourrait détruire leur pays. Ne vous éparpillez pas mr le président, vous devez créer des emplois pour que les Haïtiens puissent rester chez eux. La plupart des pays ne nous aiment pas tout simplement parce que nous n'investissons pas dans la création d'emploi et dans l'éducation. Nous ne sommes pas non plus aimé parce que nous sommes en train d'errer chez les gens! Il est temps que nous ayons mr le président un gouvernement qui sait dire non sur certains points à la communauté internationale, disons oui aux choses qui peuvent amener un changement réel chez nous![hors sujet] Il est temps de refaire notre image! [modération]
Aimable
Posté le 03/07/2011 18:17:02
Haiti a toujours préconisé des politiciens ti-comique qui ne comprennent rien de rien de la géopolitique international et qui pensent que les discours nieseux truffés de mensonges peuvent aussi endormir les Etats étrangers comme ils endorment les haïtiens. Tant que nous ne comporteront pas en adultes en faisant des choix judicieux nous auront ce genre de camouflet. [hors sujet]
cms
Posté le 03/07/2011 16:17:46
Voici ce qu'on appelle un état souverain qui a le courage de dire NON a l'ONU. Contrairement a Haïti qui embrasse le pied du blanc et exécute leurs ordres sans réfléchir… Nous devenons la honte des Antilles ! Les Haïtiens sont toujours des esclaves mentalement, des esclaves qui n’attendent que le « blanc » lui jette deux sous a terre pour manger. En même temps les Haïtiens se détruisent accusent faussement les cerveaux de ce pays les avilissent ou les tuent! Si Dessaline le pouvait il nous cracherait dessus, notre sauvagerie et ignorance est sans limite ! Hélas.. Haïti une comédie sans fin ….
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n