Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Social : Pascale Belony élue Miss Haïti 2021

iciHaïti - PNH : Jean Gardy Muscadin nouveau Chef de Cabinet du DG Frantz Elbé

iciHaïti - Social : La capitale paralysée par la grève et les manifestations

iciHaïti - Justice : Revue «La Magistrature» appel a contribution

iciHaïti - Religion : Le Cardinal Chibly Langlois ouvre le Synode (2021- 2023)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #585

Haïti - FLASH : Des experts de l'ONU condamnent les expulsions d’haïtiens par Washington

Haïti - RD : Le Gouvernement dominicain qualifie de processus de «somalisation» la situation en Haïti

Haïti - FLASH : Privé de carburants par les gangs, le pays aux portes de l’enfer


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Des milliers de migrants haïtiens détenus aux USA dans un camp de fortune
18/09/2021 09:52:57

Haïti - FLASH : Des milliers de migrants haïtiens détenus aux USA dans un camp de fortune
L’arrivée massive depuis le 14 septembre 2021, de plus de 8,000 migrants haïtiens (selon les chiffres des autorités locales) qui ont traversé ces derniers jours le Rio Grande (frontière avec les USA) a débordé les autorités de l'immigration américaine, qui ont improvisé un « camp de fortune » sous le pont international qui relie Del Río (Texas) à Ciudad Acuña (Mexique) au Sud du Texas en attendant de traiter les demandes d’asile, créant un défi logistique sans précédent pour les américains.

Les migrants illégaux dorment à l'air libre, manquent de tous les services de base, des conditions qui menacent de créer une nouvelle urgence humanitaire à la frontière Sud.

Le Gouvernement Biden a fermé vendredi 17 septembre le pont frontalier qui relie Del Río à Ciudad Acuña.

Les autorités de Del Rio disent que plus de 12,000 migrants incluant les haïtiens sont arrivés dans le camp et qu'ils en attendent encore d’autres dans les prochains jours.

Jeudi, le Gouverneur Républicain du Texas, Greg Abbott, a annoncé la fermeture de 6 points de passage frontaliers avec le Mexique pour « empêcher les caravanes de migrants d’envahir l’État… ».

L'afflux soudain et massif de migrants présente à l'administration Biden une nouvelle urgence frontalière à un moment où les passages illégaux ont atteint un sommet en 20 ans.

Les migrants arrivant à Del Rio, semblent faire partie d'une vague plus importante d’haïtiens mais aussi de migrants du Honduras, du Venezuela et d'El Salvador entre autres, se dirigeant vers le Nord.



On ne sait pas combien d'autres pourraient arriver dans les prochains jours. Le Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CBP) s'efforce d'envoyer des agents supplémentaires à Del Rio pour aider à traiter les migrants, en leur attribuant des numéros alors qu'ils font la queue pour être officiellement appréhendés, première étape d'une demande d'asile ou d'une autre forme de demande de protections des États-Unis.

Notez que la plupart des migrants sont susceptibles d'être libérés aux États-Unis avec un avis de comparution devant le tribunal à une date ultérieure.

Soulignons que selon les statistiques des autorités frontalières américaines 29,000 personnes d’origine haïtiennes, au cours des 11 derniers mois, ont parcouru les jungles de Darien Gap au Panama, vécu dans des camps de migrants, subit les gangs criminels en Amérique centrale, affonté et échappé aux les gardes-frontières et aux troupes militaires le long des autoroutes du Sud du Mexique https://www.haitilibre.com/article-34658-haiti-mexique-interception-musclee-de-migrants-des-dizaines-d-haitiens-arretes-video.html pour finalement arriver le long de la frontière du Mexique avec les États-Unis.

Vendredi, les dirigeants du Parti républicain ont blâmé Biden pour ses politiques, le rendant responsable de l'afflux massif de milliers de migrants a la frontière Sud, qui a enregistré un nombre record d'arrivées d'immigrants irréguliers depuis l'entrée en fonction du Président Biden en janvier 2021.

Bruno Lozano alias « Ralphy » maire démocrate de la commune, d’El Rio a exhorté jeudi le Gouvernement Biden à reconnaître cette nouvelle crise migratoire et mis en garde contre les « conséquences graves » que cette crise pourrait avoir pour la sécurité et la santé.

À suivre…

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-34734-haiti-politique-200-migrants-haitiens-illegaux-interceptes-au-mexique-renvoyes-au-guatemala.html
https://www.icihaiti.com/article-34669-icihaiti-chiapas-une-caravane-d-haitiens-marche-vers-les-usa.html
https://www.haitilibre.com/article-34658-haiti-mexique-interception-musclee-de-migrants-des-dizaines-d-haitiens-arretes-video.html
https://www.haitilibre.com/article-34268-haiti-mexique-plus-de-2-000-migrants-haitiens-illegaux-arrivent-a-tapachula.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n