iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA

iciHaïti - CERMICOL : Situation critique au centre de Réinsertion des Mineurs

iciHaïti - Politique : Le Canada sanctionne 3 chefs de gangs haïtiens


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Séance de travail au MJSAC avec les syndicats du Ministère

Haïti - Politique : Le Premier Ministre Conille a présidé une importante réunion sur la sécurité

Haïti - FLASH : Le P.M. annonce des mesures pour avoir des résultats concrets pour la population (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Martelly parle de la Minustah
24/09/2011 07:32:14

Haïti - Sécurité : Martelly parle de la Minustah
En marge de la 66ème Assemblée Générale de l’ONU, Michel Martelly , le Président d'Haïti a fait une déclaration à propos de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah), expliquant les trois problèmes qu'Haïti a avec cette mission.

"...je peux dire qu'il y a deux dossiers brûlants dans l'affaire de la Minustah, pour ne pas dire trois, premièrement la présence en tant que telle de la Minustah, deuxièmement le problème du choléra et troisièmement le problème de Port Salut où ils ont molesté un jeune haïtien.

Le premier problème est le problème du mandat de la Minustah, elle est une nécessité pour la pays, parce, qu'aujourd'hui c'est la Minustah qui est la force qui peut maitriser le population si il y a une émeute, c'est elle même qui peut intervenir s'il y a un autre tremblement de terre, donc il faut que la Minustah soit présente. La Minustah sait qu'elle n'est pas là pour rester indéfiniment, c'est une mission, mais pour que la mission réussisse il faut que la Minustah parte, et pour que la Minustah parte il faut que nous-même nous lui permettions de partir, le leadership haïtien, ça veut dire quoi ? Que nous devons venir avec une force qui puisse remplacer la Minustah, qui puisse faire le travail de la Minustah. Pourquoi la Minustah n'ai jamais parti ? Parce que le leadership haïtien n'a jamais mit une force en place pour faire le travail de la Minustah une fois qu'elle sera parti. Aujourd'hui nous avons commencé, nous avons déjà présenté notre plan aux amis et partenaires d'Haïti, aux différentes ambassades et à la Minustah, où nous avons parlé de la doctrine de cette force, de la quantité de personnes, de l'objectif, du budget. Cela était important car nous ne voulons pas nous engager sur une route, pour que plus devant nous entendions que nos partenaires ne sont pas d'accord avec ce que nous faisons.

Nous avons abordé ces questions avec le Secrétaire Général, Ban Ki moon, et les autres questions que nous avons abordées sont les questions du choléra, où nous ne voulons pas rentrer dans le principe d'accuser l'un ou l'autre, surtout qu'il n'y a pas un rapport définitif qui dit que c'est un tel qui a apporté le choléra [...] très certainement les choses vont vers là mais ce n'est pas défini. [...] Le choléra demeure un problème en Haïti, pourquoi nous orienterions pas les discussions dans le sens qu'il nous aide à le gérer, vous avez les moyens vous êtes les Nations Unis, vous avez les ressources techniques et financières donc maintenant gérons le, donc c'est comme ça que nous avons abordé les problèmes.

Le troisième problème qui est le jeune garçon qu'ils ont molesté, j'ai expliqué franchement à M. Ban Ki moon l'actuelle fragilité de la Minustah sur le terrain, dans un seul jour il y a eu douze manifestations contre la Minustah, elles n’étaient pas violentes, mais quand même c'étaient douze manifestations, peut-être organisées par des mains derrière [...] donc j'ai fait comprendre la nécessité au Secrétaire Général de mener c'est personnes devant la justice, alors le chef du contingent a été révoqué et les soldats responsables de l'acte sont actuellement en isolement, nous avons également demandé pour que le Secrétaire Général suive le dossier, pour que justice soit faite..."

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3865-haiti-securite-retrait-de-la-minustah-resolution-au-senat.html
https://www.haitilibre.com/article-3840-haiti-securite-propos-d-himmler-rebu-sur-le-retrait-de-la-minustah.html
https://www.haitilibre.com/article-3839-haiti-securite-ban-ki-moon-confirme-le-retrait-progressif-de-la-minustah.html
https://www.haitilibre.com/article-3827-haiti-securite-precisions-sur-le-retrait-des-effectifs-de-la-minustah.html
https://www.haitilibre.com/article-3820-haiti-politique-ban-ki-moon-declare-le-temps-d-un-retrait-progressif-est-venu.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Me paul berthovens avocat
Posté le 25/09/2011 10:30:46
Le discours de SEM Michel j. Martelly est un discours brûlant sans vouloir brûler Ban ki Moon. Ce genre de discours avait une nécéssité pour Haiti nous en avons grand besoins , bravo sSEM Michel Martelly on est avec toi il ne faut pas avoir peur
zacho
Posté le 24/09/2011 21:17:30
le Président est bien sensé dans ses déclarations au sujet de la Minustah, c'est vrai Haiti est fragile il faut qu'elle soit là pour nous aider car nous n'avons pas une force qui est la notre mais quand cette fragilité prendra fin, car c'est cette fragilité qui est la cause de la présence de cette force pourtant Haiti reste toujours fragile quoiqu'elle est la, tout le monde peut accepter qu'elle ne peut pas partir maintenant. mais comme dit son excellence c'est le leadership haitien qui l'empêche de partir attendons pour voir ce qu'il va faire, attention si c'est l'instabilité qui empêche la Minustah de quitter le pays elle ne partira jamais
bonzouti
Posté le 24/09/2011 20:59:47
Il faut remercier le prêtre déchu Aristide de nous avoir laisser cette armée importée au profit de son obsession du pouvoir. Et aussi a Ti René d'avoir piéger le terrain avec les poussins de Gaillot dans toutes les institutions étatiques. Ces deux Hommes doivent un jour rendre compte a la justice haitienne s'il y en une. Les manifestants doivent monter a Tabarre et demander a Aristide pourquoi il a fait venir cette armée sur le territoire National. A chaque effet il y a une cause et la cause est donc Jean Bertrand Aristide!
Manu
Posté le 24/09/2011 16:00:11
Ne soyez pas trop [modération] on veut que la Minustah s'en aille, qui va la remplace? Il faut faire partir la Minustha et vous ne dites rein au sujet de la composition d'une force armée. Le Président, lui il a des conseillers. la Minustha s'en va, Aristide est en Haiti, vous ne pensez pas aux chimères d'Ariste-Préval, qui va les contrôler? La Minustha est là, les chimères, ils font ce qu'elles veulent dans le pays. D'abord que le pays ait une armèe de 6,000 hommes et femmes et une force de police de 10,000 homme et femmes non corrompus. Après on peut remercier les Nations Unies pour avoir aidé Haiti dans ces péripéties nap viv la. president tout sa ou fe bon las terrenas avec ou. Enmanuel Fermin Vous dites qu'il n'a pas cité une fois le mot Minustah, pourquoi il fallait qu'il l'a cite? 'Je crois que les haitiens sont [modération] je suis aux cotés du Président, il sait pourquoi il ne l'a pas cité, lisez le message de Himmler Rebu. vous allez voir si il a tort ou raison. vive Haiti vive le Président Martelly. Merci.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n