iciHaïti - Saint-Marc : 2 bandits armés arrêtés

iciHaïti - World Paella Cup 2024 : Haïti présélectionné, votez pour son Cheff

iciHaïti - PNH : Normil Rameau nouveau DG, arrêté publié au Journal officiel

iciHaïti - Justice : L'armée dominicaine remet un Haïtien recherché à la PoliFRONT

iciHaïti - AVIS : 404 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Économie : Le projet «Haïti Invest» a mobilisé 31 millions US$

Haïti - Elim. Mondial U-20 Chili 2025 : Pré-liste des Grenadiers (+ calendrier)

Haïti - Kénya : Le Président Edgard Leblanc Fils s’est entretenu en visioconférence avec le Président Ruto

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le Gouvernement dominicain annonce des mesures et lance un ultimatum à Haïti (Canal rivière Massacre)
12/09/2023 05:59:55

Haïti - FLASH : Le Gouvernement dominicain annonce des mesures et lance un ultimatum à Haïti (Canal rivière Massacre)
Lundi 11 septembre 2023, suite la réunion extraordinaire du Conseil National de Sécurité dirigé par le Président Luis Abinader https://www.icihaiti.com/article-40476-icihaiti-canal-de-derivation-la-tension-monte-en-republique-dominicaine.html une série de mesures a été annoncée motiviée par la reprise de la construction d’un canal de dérivation de la rivière Massacre à la frontière avec Dajabón et un ultimatum a été lancé au Gouvernement haïtien.

Mesures prises par le Conseil national de sécurité :
1. Suspendre définitivement l’entrée de toutes les personnes impliquées dans le conflit et suspendre la délivrance de visas aux citoyens haïtiens jusqu’à nouvel ordre.

2. Maintenir la fermeture totale de la frontière par Dajabón et, si le conflit n’est pas résolu avant jeudi, fermer complètement la frontière pour le commerce terrestre, maritime et aérien.

3. Relancer la prise de la rivière Massacre, au début du canal La Vigia, comme une mesure à court terme pour assurer l’approvisionnement en eau aux producteurs dominicains.

4. Entamer le processus de construction du projet du barrage Don Miguel comme solution définitive à long terme. La conception de ce projet a commencé l’année dernière et la construction devrait prendre environ 30 mois, pour un coût d’environ 2,7 milliards de pesos. L’appel d’offres commence immédiatement.

5. Demander une réunion bilatérale de la table hydrologique binationale pour convenir d’une solution définitive.

Version créole :
1. Fèmen defenitivman tout moun ki patisipe nan konflit la nan antre nan peyi a e sispann emitasyon viza pou sitwayen ayisyen jiska nouvo avi.

2. Kenbe fwontyè Dajabon an tèt dwat nan kou, e si konflit la pa rezoudan avan jedi, fèmen fwontyè a totalman pou kòmès tè, lanmè, ak avyon ak nan mouvman moun.

3. Ranvwaye Touma Aduana nan rivyè masak nan debyaman kanal La Vigía kòm yon mezi ki kout tan pou asire apwochman dlo pou moun ki prodwi nan peyi Dominikèn.

4. Kòmanse pwosesis konstriksyon Pwojè Baryè Don Miguel la kòm yon solisyon defenitif nan long tèm. Konsepsyon pou sa a te kòmanse a nan ane pase epi li estime konstriksyon an pral pran apeprè 30 mwa pou yon kòt total nan apeprè RD$ 2,700 milyon pè. Bidjè a pral lanse imedyatman.

5. Mandeye yon rankont bilatiral nan tablo lò dlo ant peyi yo pou dakò sou yon solisyon defenitif.


Le Président Luis Abinader a déclaré lors d’une rencontre de presse que l'objectif du Gouvernement dominicain avec les mesures annoncées est de sauvegarder la sécurité nationale face à la crise sociopolitique que traverse Haïti et à la construction d'un canal de dérivation de la rivière Massacre.

Abinader a souligné qu'il est conscient que la construction de ce canal n'est pas un projet du Gouvernement haïtien et qu'il n'a pas son autorisation, tout en indiquant qu'à son avis il s'agit d'une construction informelle qui ne dispose d'aucune entreprise de construction connue impliquée ajoutant « Nous ne pouvons pas permettre à des personnes incontrôlables dans un pays de faire ce qu’elles veulent. S'ils sont incontrôlables là-bas, nous devons les contrôler d’ici ! »

Concernant les constructions de barrages sur les rivières Altibonite (rivière principale qui alimente Haïti) et San Miguel, dans la partie supérieure de la rivière Massacre, Le Président a été catégorique en indiquant que ces barrages seront construits « Nous ne voulons pas en arriver là, l'idéal est que le dialogue s'engage et que ces barrages soient construits dans le cadre d'un accord bilatéral et que de cette manière, l'eau soit distribuée par les canaux correspondants, mais nous n'aurions pas d'autre alternative que de construire des barrages sur le principal fleuve d’Haïti Artibonite est la solution définitive » [si les négociations bilatérales échouent] a déclaré le Abinader. https://www.haitilibre.com/article-33854-haiti-flash-le-president-abinader-annonce-la-construction-d-un-barrage-sur-le-fleuve-artibonite-en-sol-dominicain.html

Concernant l'éventuelle fermeture de la frontière à partir de jeudi prochain, Abinader a déclaré avoir chargé le ministère de la Présidence de voir comment les produits périssables dominicains peuvent être achetés par l'Institut de stabilisation des prix et inséré dans les aides sociales accordées par le Gouvernement.

Concernant l'impact économique que représenterait l’éventuelle fermeture complète de la frontière il dit comprendre que « ça sera difficile » mais que la sécurité nationale passe avant tout. Il a ajouté avoir instruit le ministère de la Présidence de voir comment les produits dominicains périssables peuvent être achetés par l'Institut de stabilisation des prix et insérés dans les aides sociales accordées par le Gouvernement.

Lundi, en raison du conflit et des tensions croissante après la reprise en Haïti de la construction d'un canal de dérivation de la rivière Massacre à des fins d'irrigation, un flux important d’haïtiens et de leur famille a pu être observé dans la zone frontalière quittant le territoire dominicain pour retourner en Haïti craignant d'être maltraité en raison du conflit actuel entre les deux Nations de l’île…

En raison de la fermeture de la frontière, les haïtiens sont bloqués pendant plusieurs heures, mais les militaires du Corps Spécialisé de Sécurité des Frontières Terrestres (CESFRONT) leur permettent de traverser le pont international pour entrer dans leur pays.

Lire aussi sur l’affaire du Canal d’irrigation d’Haïti :
https://www.icihaiti.com/article-40476-icihaiti-canal-de-derivation-la-tension-monte-en-republique-dominicaine.html
https://www.haitilibre.com/article-40463-haiti-flash-4e-jours-de-fermeture-de-la-frontiere-a-dajabon-le-bras-de-fer-se-poursuit.html
https://www.haitilibre.com/article-40450-haiti-flash-canal-de-derivation-la-republique-dominicaine-envoie-des-blindes-a-la-frontiere-nord-avec-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40406-haiti-politique-la-rd-demande-a-haiti-d-arreter-la-reprise-des-travaux-du-canal-de-derivation-de-la-riviere-massacre.html
https://www.haitilibre.com/article-36174-haiti-politique-claude-joseph-deplore-l-arret-de-la-construction-du-canal-d-irrigation-de-la-riviere-massacre.html
https://www.icihaiti.com/article-34875-icihaiti-rd-reprise-des-travaux-du-canal-d-irrigation-de-la-riviere-massacre.html
https://www.icihaiti.com/article-34389-icihaiti-rd-arret-en-haiti-de-la-construction-du-canal-devant-capter-l-eau-de-la-riviere-massacre.html
https://www.haitilibre.com/article-33974-haiti-rd-la-construction-du-canal-haitien-sur-la-riviere-massacre-en-voie-de-devenir-une-affaire-internationale.html
https://www.haitilibre.com/article-33953-haiti-flash-le-geologue-dominicain-osiris-de-leon-dements-les-affirmations-d-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-33945-haiti-flash-canal-sur-la-riviere-massacre-en-haiti-le-president-dominicain-abinader-hausse-le-ton.html
https://www.haitilibre.com/article-33854-haiti-flash-le-president-abinader-annonce-la-construction-d-un-barrage-sur-le-fleuve-artibonite-en-sol-dominicain.html
https://www.haitilibre.com/article-33823-haiti-agriculture-detournement-de-la-riviere-massacre-a-la-recherche-d-une-solution-avec-la-rd.html
https://www.haitilibre.com/article-33596-haiti-flash-conflit-avec-la-rd-au-sujet-d-un-canal-detournant-la-riviere-massacre-vers-haiti.html

Lire aussi sur la construction d’un barrage sur l’Artibonite :
https://www.haitilibre.com/article-33854-haiti-flash-le-president-abinader-annonce-la-construction-d-un-barrage-sur-le-fleuve-artibonite-en-sol-dominicain.html
https://www.haitilibre.com/article-23218-haiti-flash-les-dominicains-veulent-construite-un-barrage-sur-le-fleuve-artibonite.html

SL/ TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jacmelien
Posté le 12/09/2023 17:01:03
Depuis que ces hommes issus de ces familles politiques sont à la tête du pays est une humiliation, une capitulation, une pitrerie et sans honte. Et ces petits Dominicains ont profité des têtes inclinées de ces demi-leaders.
pipo
Posté le 12/09/2023 08:13:44
Les Dominicains devraient lire l'accord frontalier entre Haiti et leur pays. Ils apprendrons des choses et déduiront qui est la partie de mauvaise foi.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n