iciHaïti - Covid-19 : La RD envoie 1,200 militaires et de l’équipements en renfort à la frontière

iciHaïti - Covid-19 : Remise de matériels et d’équipemements médicaux à l’hôpital St-Luc

iciHaïti - MUPANAH : Décès de Muguel Thélusma

iciHaïti - FAd’H : Cogestion d’une vingtaine de fermes agricoles

iciHaïti - Football : Varieno Saint Fleur nouveau Président temporaire de la FHF


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 30 mai 2020

Haïti - COVID-19 : L’OACI va rendre public son protocole sanitaire pour le transport aérien des passagers

Haïti - FLASH : Rapport des décaissements de l’État pour lutter contre le Covid-19

Haïti - Élections : Déclaration du Secrétariat général de l’OEA


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Les occupants de l’ancienne caserne de Frescineau, quittent les lieux pacifiquement
04/04/2012 12:49:43

Haïti - Sécurité : Les occupants de l’ancienne caserne de Frescineau, quittent les lieux pacifiquement
Une cinquantaine d’individus en tenue de camouflage dont certains armés, se réclamant des FAd’H (Forces Armées d’Haïti) ont occupé brièvement dimanche dernier, l’ancienne caserne de Frescineau à l’entrée Sud de Saint-Marc.

Suite à une intervention policière menée en présence du Maire Jean Rony Eugene, les occupants ont accepté finalement lundi soir, de quitter pacifiquement l’ancienne caserne, sans opposer de résistance « Nous n'avions pas la volonté de nous battre. Les militaires n'abandonnent pas, nous nous sommes tout simplement replié » a déclaré sur les ondes d’une radio locale, après avoir quitté les lieux, le Sergent Pierre Emmanuel Féné, un des rare militaire présent au milieu d’une majorité de jeune en treillis, ajoutant qu’il allait regrouper ses hommes dans un autre endroit.

Il était tout simplement question d’expliquer à ces personnes, qu’ils occupaient ce lieu illégalement, a précisé le Maire concernant la mission de l'intervention policière.

Mardi, Michel Brunache, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, dans une déclaration a fait le point sur la situation de ces individus qui occupent toujours d’anciennes casernes sur le territoire haïtien, malgré les demandes répétées de déposer les armes et de quitter les lieux qu’ils occupent illégalement.

« [...] c'est le vocabulaire qui pose des problèmes. il y a des jeunes, qui mettent une tenue de camouflage sur eux, font des exercices et toute la presse les appelle des militaires... Pour moi, c'est ça qui est le problème [...]

Ce sont des jeunes en tenu de camouflage qui font des exercices dans des camps qu'ils occupent illégalement, qui sont en contravention avec la loi, mais le gouvernement a décidé d’utiliser le dialogue dans les négociations avec eux. La plupart ne sont pas des militaires, ni d’ancien militaire, ils n'ont jamais reçu de formation militaire de leur vie. Ce sont peut-être des jeunes qui aspirent à participer à une éventuelle formation militaire, mais pour l'instant, ce ne sont pas des militaires.

Nous dialoguons avec eux, parce que ce sont des haïtiens, parce que le gouvernement n'aimerait pas qu'il y ait un quelconque problème avec des haïtiens, c’est pourquoi, pour le moment, nous privilégions le dialogue. Mais le dialogue, ne veut pas dire que nous ne sommes pas déterminé, c'est un dialogue avec beaucoup de détermination, la détermination de mettre fin à cette situation anarchique face à la loi.

Je suis une personne qui est naturellement optimiste, donc je pense que tout le monde va finir par entendre raison et puis toutes les choses vont rentrer dans l'ordre... »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-5268-haiti-securite-evans-paul-suggere-au-gouvernement-de-negocier-sans-exclusion.html
https://www.haitilibre.com/article-5255-haiti-politique-selon-rosemond-jean-il-y-a-1-500-militaires-legaux-sur-le-territoire.html
https://www.haitilibre.com/article-5232-haiti-securite-vers-une-solution-pacifique-ou-un-affrontement.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jean
Posté le 04/04/2012 21:05:35
Nous devons avoir un climat et de l'ordre pour avoir de l'investissements. Nous n'avons pas d'assez d'argent pour financier une armée en qui nous n'avons pas de confiance pour une stabilite politique. Vous pouvez aider votre pays d'autre facons. Assez d'intimidation...
Frankie
Posté le 04/04/2012 14:34:04
Si seulement les autres pouvaient faire de même, cela eviterait des problèmes dont nous n'avons pas besoin en ce moment. Il doivent comprendre que c'est dans l'intérêt de la nation qu'ils restaurent un climat sécuritaire. Espérons que cela continu !!!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n