iciHaïti - Assainissement : Nettoyage de rues pour améliorer la circulation

iciHaïti - Nécrologie : Gérard Chenet nous a quitté à l’âge de 95 ans

iciHaïti - Gangs : Règlement de compte au sein du «G9», le Chef «Ti Junior» abattu

iciHaïti - Géophysique : Éric Calais distingué par la France, mentor de nombreux haïtiens

iciHaïti - «Street art» : Dialogue Culturel Binational, au Cap-Haïtien et à Santo-Domingo


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #50

Haïti - Technologie : Tout le pays va pouvoir accéder à internet haut débit par satellite

Haïti - Archives Nationales : Réouverture prochaine des Centres de Réception et de Livraison de Documents d’Identité

Haïti - FLASH : Le puissant homme d’affaires de Jacmel Joël Khawly, arrêté pour possession illégale d’armes de guerre


+ de nouvelles



Haïti - Humanitaire : Camp Corail inondé, les sinistrés sont furieux
13/07/2010 10:19:12

Haïti - Humanitaire : Camp Corail inondé, les sinistrés sont furieux
Le Camp Corail-Celesselesse a été le premier camp de délocalisation devant protéger des inondations les sinistrés du camp de Pétion ville. Lundi un violent orage à détruit partiellement 94 tentes ainsi que le système d’éclairage solaire, plongeant le camp dans l’obscurité. Les habitants terrifiés ont fui les cours d'eau essayant de sauver tout ce qu’isl pouvaient. Aucune victime n’a été signalé jusqu’à présent.

Environ 5.000 personnes vivent dans ce camp situé dans une plaine désertique isolée de Corail-Cesselesse, à environ 15 miles (24 kilomètres) au nord de Port-au-Prince. Le Camp Corail devait être un modèle de relocalisation, sécurité, éclairage, latrines, des tentes ShelterBox annoncé comme résistantes aux tempêtes [..?], les sols avaient été recouvert de gravier par les ingénieurs militaires américains et les casques bleus.

Mais à l’évidence, la préparation de ce camp pour la réinstallation de sinistrés a été hâtive et mal planifié. Ce territoire n'a pas d'arbres et bordé de montagnes arides, ce qui suggèrent dès le départ des risques d'inondation possible. Des abris transitoires et permanents ont été promis mais n'ont jamais été construits.

Ce choix soulève aujourd’hui beaucoup de questions, il est clair que ce nouvel emplacement «sécuritaire» est une plaine inondable a déclaré McPeak du Comité américain pour les réfugiés, qui gère le camp. Ce qui ne devrait pas favoriser l’installation des présumés futures usines de textiles sud-coréenne.

Les victimes du séisme Haïti sont furieuses que les inondations aient ravagé ce camp qualifié de sûr. « Les gens ne vont pas tolérer cette situation plus longtemps », a déclaré Alphonse, un réfugié du camp.

HaïtiLibre fut le premier média à parler du fiasco du camp Corail, aujourd’hui ces inondations renforcent nos convictions. D’autant que ce territoire faisait l’objet des rêves les plus fou du gouvernement pour une nouvelle ville ultra moderne. (et de grandes familles)...

Lire aussi :

https://www.haitilibre.com/article-262-haiti-humanitaire-le-fiasco-de-camp-corail.html
https://www.haitilibre.com/article-307-haiti-reconstruction-les-visions-delirantes-de-ronald-beaudin.html
https://www.haitilibre.com/article-88-haiti-education-le-reve-de-l-universite-d-etat-d-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-604-haiti-reconstruction-la-bataille-des-terres-aura-t-elle-lieu.html


S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n