Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Jérémie : Lancement de la table de concertation contre les violences de genre

iciHaïti - PNH : Échange de tirs, 3 arrestations, 1 blessé

iciHaïti - Concours : 46ème Édition du Prix littéraire Henri Deschamps est lancé

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Libération d’un otage des mains de ses ravisseurs

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (mars 2021)


+ de nouvelles


Haïti - Santé : L'USAID forme 2,500 agents de santé

Haïti - Insécurité : L'Église victime de kidnapping

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #387

Haïti - Économie : Impact du Covid sur les TPE et les PME haïtiennes (Enquête)


+ de nouvelles



Haïti - Caradeux : Le cercle infernal des promesses
24/07/2010 15:30:40

Haïti - Caradeux : Le cercle infernal des promesses
À Caradeux, l’immense camp de la commune de Delmas, abrite près 12.000 personnes. Une réfugié et sa famille redoutent la pluie « Nous avons maintes fois raccommodé notre tente qui s’est déchirée. Nous avons aussi placé une bâche au dessus, mais cela n’a pas empêché que l’eau s’y infiltre », poursuit-elle.

Cette situation précaire est partagée par des milliers de sinistrés qui vivent comme elle au Camp Caradeux. Au début du mois de juillet dernier, 60 % des tentes avaient été détruites par des vents. Après de nombreuses démarches, les tentes abimées ont été remplacées, mais dans la même soirée, d’autres rafales de vent ont pratiquement détruit les nouvelles tentes.

La problématique des tentes n’est qu’un aspect des difficultés auxquelles font face les déplacés de ce camp et c’est [supposément] pour mieux comprendre leur situation, les aider à l’améliorer ainsi qu’évaluer les avancées que le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, Edmond Mulet, a visité une nouvelle fois le camp le Caradeux, le vendredi 23 juillet « Nous sommes ici pour mieux nous renseigner sur vos conditions de vie », a-t-il expliqué à son arrivée.

Paroles et musique déjà entendu, Edmond Mulet lors de sa première visite le 12 mai dernier avait dit « nous sommes venus pour voir et pour vous aider» et lors d’une autre visite à Tapis vert, le camp de la honte, Edmond Mulet avait déclaré aux sinistrés « nous sommes là pour mieux vous comprendre, vous écouter et essayer de résoudre les problèmes »

Un réfugié a expliqué au Représentant: « nous n’avons rien reçu » les sinistrés ne sont pas satisfaits de l’aide qui leur est offerte et parmi les doléances, les difficultés à faire face aux intempéries. «Il nous faut maintenant des abris plus solides que les tentes », a-t-il sollicité.

Le 12 mai dernier les doléances reçu par M. Mulet étaient les mêmes « Il nous faut de vraies maisonnettes qui ne laissent pas passer l’eau de pluie, comme c’est le cas pour la plupart des tentes », plus de deux mois on passé et depuis c’est pire...

Les sinistrés ont fait part, à juste titre, de leurs inquiétudes relatives à la sécurité dans le camp. « Seulement trois agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) assurent la sécurité de 12,000 personnes... »

M. Mulet reconnait que si les résidents sont confrontés à des difficultés, des actions ont quand même été réalisées par de nombreuses institutions en vue d’améliorer leur quotidien. Ainsi, depuis leur arrivée à Caradeux, des latrines ont été installées, de l’eau est disponible et des travaux de drainage ont été faits... : « il y a des avancées mais ceci reste insuffisant car les déplacés de Caradeux ont d’énormes besoins, notamment en santé, en éducation, en emploi». Il a promis de prendre en compte les doléances de ces sinistrés afin de contribuer à y trouver des solutions.(une promesse de plus).

En parlant de santé, besoins toujours non comblés, le 12 mai dernier les doléances de ce camp étaient ont ne peu plus précises « Pas moins de 176 bébés et 1,114 enfants vivent ici. Ils n'y a aucune assistance médicale quant ils sont malades», avait alors précisé Elvire, une des femmes en charge du camp.


Mais quand donc ce cycle infernal de promesses va-t-il cesser? Le 12 mai dernier Edmond Mulet déclarait à ces mêmes réfugiés qu’il comprenait leurs doléances « Nous réalisons qu’il y a un manque de coordination et beaucoup d’improvisation dans la gestion de ce camp [...] donnez nous deux ou trois jours et vous allez voir » Mais voir quoi? Il n’y a rien à voir que 12,000 personnes qui 2 mois 1/2 plus tard n’ont que l’espoir que les promesses d’aujourd’hui valent plus que celles d’hier. M. Mulet a visité de nombreux camps et son discours à toujours été le même, des promesses sans lendemain et le mirage éternel de l'espoir.

Si les promesses du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti ne valent rien, celles des Nations Unies elles n’ont plus de valent rien. Pourquoi raconter des mensonges à des personnes qui tentent aujourd’hui de survivre au bord du désespoir? Ces gens là prennent-ils les haïtiens pour des imbéciles ou des poissons?

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-52-haiti-humanitaire-incroyable-mais-vrai.html
https://www.haitilibre.com/article-94-haiti-camps-tapis-vert-le-camp-de-la-honte.html
https://www.haitilibre.com/article-112-le-dossier-noir-des-camps-aux-illusions.html

B/ HaïtiLibre




Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Gaspar
Posté le 24/07/2010 16:26:45
Un camp de refugies constitue deja une communaute avec ses besoins fondamentaux tels que l'alimentation l'education les soins de santé. L'éducation est une question plus délicate mais nous pensons qu'un centre d'approvisionnement et même un dispensaire ne sont pas au dessus de nos moyens. Les Nations Unies ne pourront pas faire grand chose si nous ne prenons pas les dipositions visant a aider la population sinistré dans ses efforts de survie
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n