iciHaïti - Politique : Installation de la nouvelle Ministre de la diaspora

iciHaïti - Éducation : L'Agence universitaire de la Francophonie fête ses 30 ans en Haïti

iciHaïti - Politique : Réinstallation du Ministre de la Planification

iciHaïti - Sécurité : L’Uruguay confirme le départ d’Haïti de ses casques bleus

iciHaïti - Sécurité : Saisie de stupéfiants, la BLTS ne chôme pas


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping politique...

Haïti - Diplomatie : Le «Core Group» appui le nouveau Gouvernement Moïse-Lafontant

Haïti - Politique : Les grands projets du Ministère du Tourisme

Haïti - Politique : Jovenel Moïse veut une gestion rationnelle de l’eau

Haïti - Politique : Le nouveau Ministère de l'Éducation promet des changements


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : D’anciens militaires entendent défendre les bases qu’ils occupent...
09/02/2012 12:09:50

Haïti - Sécurité : D’anciens militaires entendent défendre les bases qu’ils occupent...
D’anciens soldats démobilisés, des Forces Armées d’Haïti (FAd’H) dissoutes en 1995, commencent à perdre patience et occupent depuis quelques temps, plusieurs anciennes bases militaires pour rappeler au Président Martelly ses promesses de campagne, de remobiliser l’armée d’Haïti.

Le Sénateur Francisco Delacruz [Plateau Central] rapporte à son tour, que d’anciens militaires munis de leurs armes ont également rétabli leur base à Cerca-la-source...

Tout en reconnaissant que ces militaires démobilisés, sont dans leur plein droit de réclamer la remobilisation de l’armée, le Sénateur Youri Latortue exhorte ces militaires, qui se trouvent actuellement dans des bases ou les camps d’entrainement à Carrefour à regagner leur domicile et à remettre les armes qu’ils ont en leur possession. Sinon, « l’État va prendre les mesures qui s’imposent et rétablir l’ordre ». Le Sénateur Latortue leur rappelle qu’Haïti a besoin d’une Armée moderne pour protéger ses frontières et aider à son développement, mais que « cela ne doit et ne peut pas se faire, dans le désordre ou l’illégalité. »

Du côté des anciens militaires, l'ex-sergent David Dormé, Porte-parole de la Coalition des Militaires Démobilisés (CONAMID), rappelle « ... nous sommes une institution constitutionnelle, une force légale, au même titre que la Police Nationale d’Haïti... » soulignant qu’il s’agit d’un mouvement coordonné mais que «... notre mouvement de récupération de nos anciennes bases n’est pas dicté. Il n’y a personne derrière [...] mais notre patience a des limites, nous ne pouvons pas attendre indéfiniment... » ajoutant que « les militaires démobilisés sont déterminés à protéger leurs bases [si on tente de les déloger] [...] Nous n’avons pas peur et nous ne céderons pas aux pressions. »

L’historien Georges Michel, Membre de la Commission d'État sur « l'organisation de la composante militaire de la force publique » qui travaille sur le projet de mise sur pied de la nouvelle force haïtienne de sécurité en appui à la PNH, a fait savoir que l’armée ne sera pas reconstituée à partir de la base, mais du sommet, qualifiant d’illégale toute tentative visant à occuper les anciennes bases des FAd’H. Il prévient ces anciens militaires que les autorités ne tolèreront pas ce désordre. Selon lui, l’actuel mouvement est voué à l’échec et n’aboutira à rien.

Lire aussi :
http://www.haitilibre.com/article-4638-haiti-securite-l-armee-va-faire-gagner-de-l-argent-a-l-etat-haitien.html
http://www.haitilibre.com/article-4636-haiti-politique-l-ex-colonel-rebu-critique-le-discours-du-president-martelly.html
http://www.haitilibre.com/article-4614-haiti-politique-discours-de-martelly-pour-le-208e-anniversaire-de-l-independance-d-haiti.html
http://www.haitilibre.com/article-4600-haiti-securite-premier-rapport-preliminaire-sur-la-composante-militaire-de-la-force-publique.html
http://www.haitilibre.com/article-4423-haiti-securite-commission-d-etat-d-organisation-de-la-composante-militaire-de-la-force-publique.html

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss Bookmarkez l'article
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


malez
Posté le 23/02/2012 16:45:58
[hors sujet] Les anciens esclaves et fils d'anciens esclaves que nous sommes ont oublié le souvenir de leur origine ils ont même oublié Toussaint , Dessalines, Capois Lamort, Boukman et autres. L'armée était constituée de fils de paysans pour la plupart. [hors sujet] Notre armée n'est pas détentrice d'armes de destruction massive pourquoi sa présence dérange t'elle ?
Herode
Posté le 11/02/2012 06:08:35
Mes chers frères je ne pas beaucoup choses a dire, mais si nous devrons reconstruire l'armée, on a pas besion de ces anciens maltraiteurs [modération] Que le Président de la République prend la seule et unique décision de les désarmer afin que le peuple vivre sans peur le jour comme la nuit, tout sauf eux. Merci
Jaguar
Posté le 10/02/2012 16:09:05
Mon cher ami @neptune -- Pour être réaliste, je sais que les ex-militaro-macoutes sont des citoyens haitiens a part entière, mais cela ne veut pas dire qu'il faut les récompenser avec des fleurs pour de nombreux massacres commis, on traite les gens suivant leurs actions, tout comme moi, je recois un salaire pour mon travail et non pour le contraire. Pour les ex-chefs d'Etat qui n'ont rien fait pendant leur mandat, je pratiquerais le système de salaires ou de pensions au mérite: Lorsqu'on n'a rien semé, on n'a rien a récolter. Quant aux ex-FAd'H qui sont encore jeunes, ils peuvent laisser la place aux plus jeunes qu'eux, et aller travailler dans l'agriculture, comme ont fait ceux de 1803 après avoir gagné la bataille de l'Indépendance. Au moins ce serait une façon pour eux d'être serviable et de se faire pardonner par la Nation pour l'avoir salie.
Maitre Beausé
Posté le 10/02/2012 10:17:35
Ce sont des citoyens à part entière dit @neptune,cela nous le savons tous. Pour autant devrons-nous tolérer que des anciens militaires démobilisés défilent dans les rues armes au point? Ils veulent que leur armée archaïque soit remobilisée de force, parce qu'un Président avait promis lors de sa campagne électorale qu'il rétablira l'armée d’Haïti. Ces gens-là et ceux qui les soutiennent n'ont aucune notion de l'État de droit. Haïti est pays libre et indépendant depuis le début du 19ème siècle nous dit-on ala traka. Je sais qu'une armée dans un pays est synonyme de discipline. Les militaires haïtiens depuis l'indépendance ont toujours été les principaux pourfendeurs des coups d'État. Ceci explique bien cela
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2017
Haitilibre.com -n