Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Politique : Installation d’Ariel Henry comme Ministre de la Culture et de la Communication

iciHaïti - FLASH : Report de l’exposition «NAWÈ N»

iciHaïti - FLASH : Appel à candidatures, Stage de formation en commissariat d’exposition et médiation

iciHaïti - Caracoli : Formations en gestion culturelle, inscription ouvertes

iciHaïti - Social : Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #617

Haïti - Éducation : Le Ministre Manigat installé, réactive ses 12 mesures pour la réforme du secteur éducatif

Haïti - Politique : Installation du Nouveau Ministre des Affaires Érangères

Haïti - Migration : Naufrage près de l'île de Mona 10 haïtiens rescapés 2 disparus


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : L’armée va faire gagner de l'argent à l'État haïtien !
05/01/2012 08:10:00

Haïti - Sécurité : L’armée va faire gagner de l'argent à l'État haïtien !
Georges Michel historien, membre de la « Commission d'État d'organisation de la composante militaire de la force publique » a tenu à mettre fin aux interprétations et spéculations non fondées, en précisant ce qu’avait fait et allait faire la Commission, ainsi que les grandes lignes de ce que serait la nouvelle armée.

«... la Commission est investie d'une double mission par le Président de la République. Une première mission consistait à donner au Président, les grandes lignes, un échéancier. Nous avions 40 jours pour le faire et nous avons rempli cette mission en 21 jours en remettant au Président de la République, vendredi 23 décembre 2011 à 5h00 pm, le rapport préliminaire de la Commission, [...] la seconde mission de la Commission qui est la plus importante, va commencer. Il s’agit d’établir un dialogue entre les différents secteurs de la vie nationale, pour entendre leur point de vue sur le projet et aussi pour que nous autres les commissaires, nous leur présentions le projet, nous leur expliquions ce qu'il y a à faire, ce que sera cette force et ce que ne sera pas cette force.

On aura une armée qui sera basée en dehors des villes, on sait qu'on aura une armée Républicaine, proche du peuple, de type défensive et de petite taille. On sait aussi qu'on aura une armée où il y aura un corps de génie et de santé, on sait qu'on aura des gardes forestiers, parce qu'il nous reste des forêts qui devraient être gardées par l'armée, c'est la seule manière de sauver ce qu'il faut sauver. Cette armée aura également pour mission de garder la frontière, ce que la police nationale ne peut pas faire. Il y a une contrebande sur la frontière, un manque à gagner pour l’État estimé entre 300 et 500 millions de dollars [...] l'État perd cet argent, l'État n'arrive pas à faire rentrer cet argent dans ses caisses et cette armée en verrouillant les 83 points de passages sur la frontière haïtiano-dominicaine où passe clandestinement le flot des marchandises [...] ces marchandises devront passer par l’une des 4 douanes [Ouanaminthe, Belladère, Malpasse et Anse à Pitres] et cela fera rentrer de l'argent dans les caisses de l'État. Cette armée va faire gagner de l'argent à l'État haïtien.

Ce qui est arrivé le 18 novembre, c'est qu'il y avait des gens qui avaient de bonnes et mauvaises intentions, mais qui n'avaient pas comprit ce que le Président Martelly voulait faire, une armée totalement nouvelle [...] ce que le Président a fait, c’est de choisir une voie beaucoup plus graduelle, beaucoup moins spectaculaire afin de pouvoir aboutir à coup sur à la réalisation de son projet. Je crois que pendant le mandat du Chef de l’État, nous allons voir cette force sur pied et donner le service d'honneur au successeur du Président Martelly en 2016. »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4636-haiti-politique-l-ex-colonel-rebu-critique-le-discours-du-president-martelly.html
https://www.haitilibre.com/article-4614-haiti-politique-discours-de-martelly-pour-le-208e-anniversaire-de-l-independance-d-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-4600-haiti-securite-premier-rapport-preliminaire-sur-la-composante-militaire-de-la-force-publique.html
https://www.haitilibre.com/article-4423-haiti-securite-commission-d-etat-d-organisation-de-la-composante-militaire-de-la-force-publique.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Maximegorky
Posté le 13/07/2012 12:33:12
C'est de la propagande pure et simple!!! l'armee qu'ils entendent mettre sur pied est une milice gouvernementale au service du pouvoir et de la honteuse bourgoisie. Martelly gouverne le pays très mal, il sent qu'inévitablement il y aura un soulèvement, au lieu de redresser la barre dans la manière de diriger, il préfère mettre sur pied une milice [modération]
lav
Posté le 09/01/2012 12:50:14
Rappelons-nous que la Minustah ne sera pas dans le pays indéfiniment Donc, une force sécuritaire doit la remplacer après son départ. [hors sujet] si nous voulons protéger ou sauvegarder la Constitution de notre pays, il faut accepter de prendre le risque avec une armée que le peuple peut graduellement définir et rétablir dans un sens plus moderne et progressif pour le pays.
jaguar
Posté le 07/01/2012 18:22:30
Ne t'en fais pas mon ami @Groove, Il n'y aura pas de pérennité du pouvoir en place car ceux qui le détiennent aujourd'hui ont constaté l'efficacité du dechoukaje du 7 fevrier 1986. Ils ne vont même pas tenter d'être a vie comme ont fait leurs anciens idoles, et s'ils insistent ils finiront comme Kadahfi...
jaguar
Posté le 06/01/2012 23:41:11
Nous ne devons pas nous inquiéter de la présence d'une forces armée dans le pays, rien ne va se passer comme avant avec les anciens sanguinaires macouto-militaires de 1957 a leur "dechoukaje" qui ont plongé Haiti dans l'abime. Rien ne va se passer comme au temps infernal de papa et de bebe dictateurs qui ont lâchés des chiens après leurs propres compatriotes. Car, la génération actuelle ne va plus se laisser piétiner, ni intimiter par des anti peuple, et saura se défendre...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n