iciHaïti - Naufrage : 159 haïtiens secourus à l’Est des îles Turks and Caïcos

iciHaïti - Sécurité : Vers la mise en place de 4 Comités de la Protection Civile en milieu rural

iciHaïti - Congrès de la Diaspora : La Ministre du Tourisme présente les avantages d’investir au pays

iciHaïti - Handicapés : Résultats de l'étude sur les opportunités de formation et d’emploi

iciHaïti - Social : L’Ambassadeur de Taïwan distribue en personne des kits alimentaires


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : TPS et DACA, accès à la résidence permanente sous Joe Biden...

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #303

Haïti - PAP Jazz 2021 : Soirée d’ouverture du Festival International de Jazz de Port-au-Prince

Haïti - EDH : Pluie de MW sur Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : Tentative d'infiltration par la mafia de la PNH
16/09/2010 10:19:36

Haïti - Insécurité : Tentative d'infiltration par la mafia de la PNH
La population montre de plus en plus de signes d’inquiétudes devant la multiplication des actes de banditisme perpétués ces dernières semaines. De retour en Haïti, après avoir présenté son rapport au Conseil de sécurité des Nations Unies, Edmond Mulet, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti, s’est voulu rassurant « le pays affrontera dans un climat tranquille les prochaines élections présidentielles et législatives [...] jamais auparavant nous n'avons eu en Haïti un niveau de sécurité aussi élevé [...] le renforcement de la police et le contingent militaire de la Minustah ces derniers mois, a permis de garder la situation dans le pays sous contrôle »

Rappelant, comme il figure dans son rapport, que par ses résolutions 1908 et 1927, le Conseil de sécurité avait renforcé la composante police en approuvant le déploiement de 2,180 agents supplémentaires (100 spécialistes des questions pénitentiaires et 2,080 policiers). Cette augmentation porte le nombre de membres de la force de police autorisée en Haïti, à 4,391, dont 1,351 policiers, 2,940 membres des unités de police constituées et 100 spécialistes des question pénitentiaires. Au 15 août, 1,181 policiers et 1,838 membres des unités de police constituées étaient déployés, portant les effectifs à 3,019 agents au total. Ce renforcement a permis à la composante de police d’étendre ses fonctions et de veiller en particulier à la protection des personnes déplacées et des groupes vulnérables et à accroître les capacités de la Police Nationale Haïtienne (PNH).

Toutefois, il reconnaît dans le même temps que les forces de sécurité ont détecté un pic dans l'activité des organisations criminelle de trafic de drogue et d'armes, et même une tentative d'infiltration de la mafia dans la Police Nationale.

Le commissaire Thermilus de la PNH confirme cette infiltration en précisant que 7 policiers dont 2 femmes impliqués dans des actes de banditisme, enlèvements et trafic de stupéfiants, ont été récemment arrêtés. Réaffirmant que la PNH ne peut en aucun cas tolérer des policiers corrompus dans ses effectifs. « Nous savons qu’il peut arriver que certains agents soient mêlés à des actes répréhensibles, voilà pourquoi, nous enquêtons en permanence afin de débarrasser la PNH de ces individus ».

S’agissant du renforcement des capacités de la PNH, la composante police a continué, avec le concours du PNUD, de contribuer à la mise en œuvre du plan de réforme de la PNH en participant à la sélection de 1,016 nouvelles recrues et en vérifiant les qualifications des nouveaux membres du personnel et de ceux qui étaient déjà en fonction.

Concernant la tenue des élections, le commissaire a fait savoir que la PNH prenait toutes les dispositions pour que ces élections puissent se dérouler dans une ambiance sécuritaire, soulignant que l’arrestation du chef de gang Pierre Gaskov alias « Bobo » en début de semaine dans le bidonville de Cité Soleil. et de Willy Etienne le lundi 6 septembre sont des signaux forts dans les milieux du banditisme qui sont de nature à faire baisser le taux de criminalité. Il a fait savoir que du 1er au 12 septembre les forces de l’ordre avaient appréhendés 663 personnes pour un total de 543 cas traités.

Si l’importance des forces de l’ordre peut en impressionner certains, il faut se rappeler qu’au premier septembre 2010, après 8 mois de traque, sur 5,409 prisonniers en cavale [dont de très nombreux criminels dangereux], seulement 629 évadés ont été repris (soit un peu moins de 12 %) donc il reste 88% de ces bandits dans la nature, ce qui n’a rien pour calmer les inquiétudes de la population.

Quant aux propos «rassurant» d’Edmond Mulet [au cœur de nombreuses critiques], nous sommes habitués à ses promesses sans lendemain, il suffit de lire quelques unes de ses déclarations dans nos articles pour se rendre compte qu’il est infiniment plus fort en paroles qu’en actes. Mais la population n’est pas dupe. De plus, une rumeur ces dernières semaines, laisse entendre que les États Unis souhaiterait doubler leurs effectifs en Haïti pendant la période électorale, si cette rumeur est fondée, elle confirmerait que la situation en Haïti est loin d’être aussi «tranquille» et «sous contrôle» que veut bien tenter de nous le faire croire M. Mulet.
 
Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-1136-haiti-justice-arrestation-du-redoutable-chef-de-gang-willy-etienne.html
https://www.haitilibre.com/article-1189-haiti-insecurite-arrestation-du-chef-de-gang-pierre-gascov-alias-bobo.html
https://www.haitilibre.com/article-731-haiti-caradeux-le-cercle-infernal-des-promesses.html
https://www.haitilibre.com/article-698-haiti-reconstruction-entre-doleances-et-promesses.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n