iciHaïti - Covid-19 : Membres de la cellule de communication de gestion de crise

iciHaïti - DGI : Atténuation des impacts négatifs du Covid-19 pour les agents économiques

iciHaïti - Tourisme : Visioconférence autour du projet PAST

iciHaïti - Léogâne : Des camionneurs bloquent la Nationale #2

iciHaïti - Social : Nombreux avantages Digicel durant l’épidémie de Covid-19


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : 3 nouveaux cas, Haïti en Phase 2 de l’épidémie

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 6 avril 2020

Haïti - Covid-19 : Les écoles et universités privées vont être aidées financièrement par l’État

Haïti - Covid-19 : Le secteur agricole a besoin de mesures particulières


+ de nouvelles



Haïti - Social : Risquer sa vie en mer, des migrants témoignent (vidéo)
02/02/2015 09:40:40

Haïti - Social : Risquer sa vie en mer, des migrants témoignent (vidéo)
La côte Nord-Ouest d'Haïti est le principal point de départ pour les migrants irréguliers désespérés qui veulent atteindre les Bahamas, les Îles Turks et Caicos, ou les Etats-Unis. Ces passages sont souvent organisés par des passeurs sans scrupules, sur des bateaux de fortune, avec des passagers confrontés à la violence, la faim, le viol, la prison et le rapatriement, et parfois même la mort en mer.

L’Organisation internationale pour les Migrations (OIM) a été au premier plan pour s'attaquer aux causes profondes des flux élevés de migration des principales communautés à risque. Entre 2008 et 2014, son programme d'aide au retour volontaire et la réintégration (AVRR) a offert une aide directe aux 8,638 migrants de retour.

Le programme a renforcé les capacités du gouvernement haïtien à traiter la migration irrégulière dans les communautés ciblées le long de la côte nord du pays, facilitant le retour et la réintégration des migrants en situation irrégulière secourues en mer.

Plusieurs campagnes de communication pour décourager la migration irrégulière ont été mis en œuvre en utilisant différents canaux, y compris les magazines illustrés en créole, des émissions de radio, des représentations théâtrales et des campagnes de sensibilisation de masse.

« Il est essentiel d'informer les migrants potentiels des dangers intrinsèques des voyages irréguliers en mer. Nous avons estimé que la façon la plus convaincante de le faire est par les voix réelles de ceux qui ont tenté ces dangereux et, trop souvent, voyages mortelles. Nous avons rencontré des résidents locaux de Port-de-Paix et avons constaté qu'ils avaient beaucoup d'histoires à partager, même si certains avaient peur de s'exprimer ou de montrer leur visage » explique Ilaria Lanzoni, Agent Media et Communication de l'OIM en Haïti.

L'OIM a produit une vidéo de sensibilisation sur les dangers de la migration irrégulière par voie maritime en provenance d'Haïti. Le documentaire présente une série de témoignages directs de résidents de Port-de-Paix et de l'Île de la Tortue qui ont tenté les passages périlleux.

« Les histoires qui ont été recueillies forment un catalogue assez complet des difficultés et des atrocités rencontrés par les migrants en situation irrégulière. La plupart d'entre eux on vu des gens mourir pendant les passages et étant jetés à la mer par des passeurs, qui utilisent souvent la violence contre quiconque ose se plaindre. Les passagers se voient souvent refuser l'eau et de la nourriture pendant tout le voyage » a déclaré Gregoire Goodstein, le Chef de mission de l'OIM en Haïti.



Lanzoni ajoute « Personnellement, l'histoire qui m'a le plus touché était celle de Betty, une veuve de 28 ans et mère de deux enfants, qui a perdu son mari lors d'un de ces voyages, sans jamais savoir exactement ce qui lui est arrivé. Malgré cela, elle a tenté ce voyage à deux reprises, dans l'espoir d'être en mesure de donner une vie meilleure à ses enfants. Ce qui est déchirant, c'est qu’en dépit de tous les efforts et les ressources consacrées à ces tentatives, ils n’ont apporté rien d'autre que la misère à ces familles, qui se retrouvent souvent plus pauvres qu'avant ».

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-12826-haiti-actualite-quelques-nouvelles-ici-et-la.html
https://www.haitilibre.com/article-12809-haiti-social-112-boat-people-interceptes-dans-le-sud-des-bahamas.html
https://www.haitilibre.com/article-12484-haiti-social-70-haitiens-abandonnes-sur-l-ile-de-mona.html
https://www.haitilibre.com/article-10902-haiti-social-84-migrants-haitiens-interceptes-au-large-des-cotes-des-tic.html
https://www.haitilibre.com/article-10843-haiti-social-les-tentatives-d-immigrations-illegales-ne-faiblissent-pas.html
https://www.haitilibre.com/article-10292-haiti-social-les-tci-exhortent-haiti-a-faire-plus-d-efforts-pour-decourager-les-voyages-clandestins.html
https://www.haitilibre.com/article-10166-haiti-social-drame-de-noel.html
https://www.haitilibre.com/article-9769-haiti-actualite-quelques-nouvelles-ici-et-la.html
https://www.haitilibre.com/article-9262-haiti-social-les-tic-et-haiti-ensemble-pour-lutter-contre-l-immigration-illegale.html
https://www.haitilibre.com/article-8904-haiti-social-chasse-aux-passeurs-dans-les-iles-turks-et-caicos.html
https://www.haitilibre.com/article-8354-haiti-social-168-boat-poeple-haitiens-interceptes-aux-iles-turks-et-caicos.html
https://www.haitilibre.com/article-7380-haiti-social-127-boat-people-interceptes-au-large-des-iles-turks-caicos.html
https://www.haitilibre.com/article-9849-haiti-actualite-quelques-nouvelles-ici-et-la.html
https://www.haitilibre.com/article-9180-haiti-social-15-haitiens-apprehendes-sur-l-ile-de-mona.html
https://www.haitilibre.com/article-5955-haiti-social-un-bateau-de-boat-people-s-echoue-a-50-pieds-du-rivage.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pada
Posté le 02/02/2015 15:47:29
Je pense qu'il serait bon au gouvernement haitien de faire appel aux investisseurs haitiens et etrangers d'ouvrir des compagnies dans le Nord-Ouest afin de d'aider economiquement nos compatriotes. Ces derniers, certes, n'auraient pas besoin de risquer leur vie ainsi. Je souhaite que les leaders des partis politiques et les politiciens en general doivent prouver leur generosite et amour pour le pays en s'investissant surtout sur l'ile de la Tortue et de creer des travaux a travers cette province. En agissant ainsi, ils prouveraient qu'ils ne sont pas des patripochistes et egocentriques, mais ayant eu un vrai amour pour les demunis et les faibles, cherchant seulement a les aider economiquement, mais pas pour les utiliser comme instruments de manilulation dans les cas d'urgence.
Agrippa
Posté le 02/02/2015 13:35:36
À la lumière de ce reportage et de plusieurs autres témoignages antérieurs, il est clair que les autorités connaissent l'identité de ces passeurs. Alors pourquoi ne pas les surveiller ou même les mettre en garde pour cesser ce trafic illicite. On va me dire que c'est leur gagne-pain; en effet c'est ça qui leur permet de vivre, mais du même coup ça détruit plusieurs vies et met de nombreuses familles dans une misère pire qu'avant. Ils ont des canots, des voiliers, donc ils peuvent faire des voyages locaux en toute légalité. Ce sera moins lucratif, mais ils n'auront aucun décès sur leur conscience. Ce n'est que mon opinion.
Asomulsur
Posté le 02/02/2015 12:00:56
C'est vraiement triste de lire toutes ces informations, mais aussi dans la zone frontalière (Jimani-Fond Parisien), depuis le debut du mois de Janvier, les militaires dominicains n'ont pas cessé de rapatrier nos compatriotes haitiens a Jimani.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n