iciHaïti - Nécrologie : Décès d’un ancien membre de la Fédération Haïtienne de Football

iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA

iciHaïti - CERMICOL : Situation critique au centre de Réinsertion des Mineurs


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Séance de travail au MJSAC avec les syndicats du Ministère

Haïti - Politique : Le Premier Ministre Conille a présidé une importante réunion sur la sécurité

Haïti - FLASH : Le P.M. annonce des mesures pour avoir des résultats concrets pour la population (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Duvalier : Extraits de la première entrevue télévisée de «Baby doc»
02/02/2011 09:47:04

Haïti - Duvalier : Extraits de la première entrevue télévisée de «Baby doc»
Dans sa première entrevue télévisée, diffusée sur le réseau hispanophone Univision, aux Etats-Unis et réalisée par la journaliste dominicaine Alicia Ortega, l’ex-Président Jean-Claude Duvalier (Baby Doc), a déclaré qu'il était rentré en Haïti le 16 Janvier pour aider ses compatriotes à reconstruire le pays « Le seul motif de mon retour était de participer à la commémoration c’est tout [...] Port-au-Prince n'est pas la ville que je connaissais, quand je l’ai quitté [...] je pense que toute personne responsable ne peut rester indifférente à la souffrance et à la misère. Je suis donc actuellement en Haïti, pour aider le peuple haïtien dans sa reconstruction ».

L’ex-Président Jean Claude Duvalier a précisé qu'il était rentré en Haïti avec un passeport diplomatique renouvelé, mais a refusé de dire quand il l’avait obtenu et qui lui avait délivré. Il a nié être malade pour mettre fin aux rumeurs et affirmé qu’il était en bonne santé. Il a reconnu n’avoir informé personne de son retour en Haïti, mais qu'il avait présumé, que les « services de renseignement français » seraient au courant de ses déplacements.

Au sujet des 7 millions de dollars bloqué en Suisse l’ex-Président a fait savoir « En 25 ans [d'exil], je n'ai jamais eu aucun compte gelé, ni en Suisse ni ailleurs dans le monde. » précisant que les fonds en Suisse ne lui appartenaient pas « Ces fonds appartiennent à la Fondation Simone Duvalier » ajoutant que « Dès que ces fonds seront libérés, la plupart d'entre eux seront utilisés pour reconstruire la ville de naissance de ma mère [Léogâne] ».

Interrogé sur l’étiquette de «tyran» que le monde attache à son nom, Duvalier s’est mis à rire en répondant « Quand ils [les gens] me parlent de tyrannie, cela me fait rire et me donne l'impression que les gens souffrent d'amnésie [...] Ils ont oublié les conditions dans lesquelles j'ai quitté Haïti. Je suis parti volontairement... pour éviter un désastre majeur et faciliter une issue pacifique à la crise [...] il n’y avait pas de révolution à l’époque » rappelant « Je suis celui qui a initié le processus démocratique » Interrogé sur la façon dont l’Histoire se souviendrait de lui il a déclaré « Je crois que ce n'est pas important »

A une question sur son accession au pouvoir. l’ex-Président Duvalier a reconnu que « de façon honnête je ne peut pas dire que j’étais prêt pour cela » ajoutant que son père avait été « un excellent professeur » qui l'avait bien formé pour devenir le plus jeune chef d’État au monde à 19 ans. « Il m'a beaucoup appris, j'ai beaucoup appris de lui et à sa mort, il m'a laissé d'excellents collaborateurs ».

Interrogé s'il avait rencontré, depuis son retour, des Tontons Macoutes il a répondu qu'il était « normal de rencontrer ses anciens partisans ». Toutefois, à une question plus précise, lui demandant comment il décrirait le rôle des Tontons Macoutes durant son régime, il a refusé de répondre et demandé de passer à la question suivante.

En ce qui concerne les accusations portées contre lui, Il a refusé d'entrer dans les détails déclarant que « la justice fera ce qu'elle doit faire [...] donc, je vais laisser cela à la justice ». Tout au long de l’entrevue il est resté discret sur ses intentions politiques.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2257-haiti-duvalier-la-suisse-et-les-fonds-illicites-de-baby-doc.html
https://www.haitilibre.com/article-2181-haiti-duvalier-texte-integral-du-discours-de-duvalier.html
https://www.haitilibre.com/article-2150-haiti-duvalier-baby-doc-accuse-de-corruption-vol-et-detournement-de-fonds.html
https://www.haitilibre.com/article-2253-haiti-duvalier-une-justice-silencieuse-depuis-25-ans.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


don
Posté le 03/02/2011 23:06:24
L'ex dictateur parle comme un homme qui a dirige le pays comme un grand cycle. Il s'amusait a présider des courses de motos et voitures alors que des haïtiens (êtres humains) dégustaient leur excrément au fort dimanche. Mr Jean Claude Duvalier n'est pas l'unique héritier de sa feue mère, comment peut il s'arroger le droit comme seul heritier des 6 millions de dollars appartnant a sa maman qui était une simple infirmiere de Léogâne. Ainsi ce monsieur se croit être toujours dans cette bulle de crystal que son papa lui avait façonnée. Il porte en lui le fardeau des crimes de son papa et de ses propres crimes en tant que Président d'une Nation. Par son ascension a la première magistrature de l'État en l'année 1971, il a bloqué toute tentative de plainte contre son despote père qu'il a déclare avoir été un bon professeur : à bon professeur, meilleur élève.
Antoine Moliere
Posté le 03/02/2011 09:47:11
Ce n'est pas seulement J Duvalier qui doit rentrer en Haiti, tous les haïtiens conséquents doivent penser a leur terre natale et former une coalisation solide d'aides matériels, intellectuels et spirituels a tous les paysan, à toute la terre d'haiti. Haiti souffre plus de besoin intellectuel et spirituel que matériel.
KarenineLeon
Posté le 03/02/2011 00:17:38
Le retour de Baby Doc n'a aucun rapport avec sa soi-disante volonté de reconstruction, ce n'est qu'une manœuvre de l'international pour faire venir d'autres pions dans son jeu.
rey
Posté le 02/02/2011 19:48:07
A mon opinion je pense que le retour JCD jouera une partie dans la reconstruction de son pays. Lorsque JCD est devenu Président d'Haiti.Il n'était pas preparer pour cela, les grands mangeurs tels Jacque Gracia, les SD, Luck Désir, M Adolph, les corps diplomatiques de son père ont remplacés son père Francois Duvalier après sa mort. D'après moi, JCD ne connaissait pas une vie de jeunesse tel que avoir plusieurs ménages, il n'était pas libre de sortir n'importe quand ou anywhere, il était sous contrôle. il ne savait pas tout, JCD n'a pas commis les crimes qu'on l'accuse, c'était les grands mangeurs de son gouvernement. Peut être il n'était même pas au courant de ces actions.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n