iciHaïti - UNESCO : Un Professeur de l’UEH, l'un des lauréats d’un concours international sur les futurs de l’éducation

iciHaïti - Sécurité : Bilan de la PNH

iciHaïti - Sunrise Airways : Jérémie à 35 minutes de Port-au-Prince

iciHaïti - PNH : Opération «Terminator 1», 2 arrestations 1 mort

iciHaïti - PNH : Le puissant Chef de Gang «Tiyen» mortellement blessé


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 13 août 2020

Haïti - Sécurité : Support des États Unis à la PNH

Haïti - Social : Décès de Bernard Fils-Aimé

Haïti - FLASH : Un contingent de militaires des FAd’H, déployé au poste frontière Malpasse-Jimaní


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Premier discours d’Aristide
18/03/2011 13:39:39

Haïti - Politique : Premier discours d’Aristide
L'ancien président, vêtu d'un costume bleu sombre, est descendu de l'avion en souriant, accompagné de sa femme Mildred et de ses deux filles qui pleuraient d’émotion. Il a reçu un accueil protocolaire du Secrétaire Général de la Présidence haïtienne, Fritz Longchamp, en présence d’une cinquantaine de personnes venues pour l’accueillir. Un peu plus tard l’ex-Président Jean Bertrand Aristide s’est rendu au Salon VIP de l'aéroport, pour y donner son premier discours en conférence de presse.

« Mes sœurs et frères si vous pouviez poser vos mains sur mon cœur vous sentiriez comment il bat plus vite pour vous dire bravo, merci, bravo, merci » rappelant de ne pas oublier les victimes du désastre du japon.

« honneur respect, honneur pour vous, et respect en mémoire des 300,000 victimes du tremblement de terre » remerciant le Président Zuma, Mbeki, Mandela, ses frères et sœur d'Afrique central de la Jamaïque et d'Afrique du sud « Même si Haïti est loin de l'Afrique, nous n'oublierons jamais les racines de notre culture, nous dirons toujours à nos enfants et petits enfants de se souvenir d'où viennent nos ancêtres [...] L'union fait la force, la division fait la faiblesse [...] mes sœurs, mes frères comme vous le savez la belle rose de la reconnaissance du pays d'Haïti fleurira toujours pour les vrai amis étrangers que nous avons, qui sont ici avec nous ou dans divers autres pays...»

Puis il a salué ses sœurs et frères de Cuba et spécialement les médecins Cubains qui sont engagés dans la lutte contre le choléra.

« Mes sœurs et frères si vous pouviez pencher votre tête sur mon cœur, vous entendriez comment il bat plus vite, vous entendriez la façon dont il chante une mélodie de consolation pour Haïti. Haïti notre mère qui a besoin de respirer l'oxygène de la dignité... »

"...depuis le tremblement de terre, si je pouvais transformer les chambres de mon cœur, en chambres de maison, je sais déjà, quelle quantité de chambres que toutes les victimes trouveraient, pour arrêter de dormir dans la rue, dans la boue [...] humiliation...[applaudissements] Oui, l'humiliation d'un haïtien, c'est l'humiliation de tous les haïtiens. Lorsque la dignité d'un haïtien est blessé, c'est la dignité de tous les haïtiens qui saigne. Notre sang est le sang de Toussaint Louverture, nous ne pouvons pas trahir notre sang. Mes sœurs, mes frères, aujourd'hui l'accouchement du retour a été fait sous l'ombrage de Toussaint Louverture. Lorsqu'ils l'ont kidnappé pour l'exiler, au mois de juin 1802, il avait déjà dit qu'il y a beaucoup de racines de la liberté et elles sont bien plantées, couper le tronc de la liberté est une chose, mais jamais toutes les racines ne pourrons être éliminées...»

«...aujourd'hui, sous l'ombrage de Toussaint Louverture, nous sommes content de venir nous tenir avec tous les jeunes, vous, la nouvelle génération, qui voulait l'éducation dans la dignité sans exclusion... le problème c'est l'exclusion, la solution c'est l'inclusion. L'exclusion de Fanmi Lavalas c'est l'exclusion de la majorité. L'exclusion de la majorité égale à couper la branche sur laquelle nous sommes assis. Le problème c'est l'exclusion, la solution c'est l'inclusion de tous les haïtiens sans parti pris, parce que Tout moun sé moun »

« Pour l'honneur de Jean Jacques Dessalines nous venons apporter notre petit concours, si le petit ballon de l'éducation est centrée sur le terrain de la dignité, nous mettons l'exclusion à l'extérieur et de cette façon, la nouvelle génération va commencer à bénéficier des richesses qui dorment dans les entrailles d'Haïti : l'or, le cuivre, l'uranium, le bauxite, l'argent... Le carbonate de calcium qui se trouve à Paillant, Miragôane dépasse les 23 milliards de dollars américains. Les réserves de pétrole sont sans doute plus grande que nous croyons... Nous mêmes les haïtiens, nous sommes la plus grande richesse... »

« Pendant sept années nous avons communiqué à distance, aujourd'hui nous somme là pour semer la Paix tout partout, tout le temps [...] Vous-mêmes haïtiens qui aimer la Paix, nous condamnons toutes les formes de violence, pour que l'éducation de la jeunesse puisse déboucher sur la Paix mentale et la Paix dans le ventre. [...] Nous sommes là, pour aller là où il y a la misère, la faim, le chômage, l'insécurité... Haïti est très malade, du 29 février 2004 jusqu'à aujourd'hui, la maladie est devenue plus grave... Le plus gros espoir d'Haïti ce sont les haïtiens, le plus gros remède pour Haïti c'est l'amour... [...] Si l'éclosion du crocus dépend des rayons du soleil, l'éclosion d'Haïti dépend du soleil de notre amour »

« Mon rôle est de vous servir dans l'amour, votre rôle est de vivre pour que Haïti ne meurt pas, le rôle du bon patriote est d'aimer son pays... [applaudissement] »

Aristide a ensuite quitté l'aéroport à bord d'un véhicule blindé, traversant une foule de plusieurs milliers de partisans venus l'accueillir, brandissant dans une ambiance festive, des pancartes en créole: « Bon retour au président Aristide », « Président Aristide vous êtes un symbole pour le peuple haïtien », avant de rejoindre sa résidence de Tabarre.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2552-haiti-aristide-retour-a-la-maison.html
https://www.haitilibre.com/article-2532-haiti-aristide-mirlande-manigat-reajuste-son-discours.html
https://www.haitilibre.com/article-2526-haiti-politique-michel-martelly-n-a-pas-d-objection-au-retour-d-aristide.html
https://www.haitilibre.com/article-1672-haiti-aristide-selection-mais-pas-d-elections-interview-exclusive.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


lascasas57
Posté le 24/03/2011 22:35:15
Le Président JB Aristide est de retour aux pays mais la Paix on ne le dit pas on le prouve, dans l'intérêt des autres, chaque personne mérite d'être en Paix car l'ex-Président ne peut pas nous donner la Paix
Starmamy
Posté le 22/03/2011 22:31:07
Men mon chè ooo!!! A la yon mouche bon nan parabol se mouche aristid sa a hein? Il veut jeter la confusion dans les deux partis...sans pour autant cacher vraiment sa position par rapport a ce scrutin. Il met des «si» pour parler de chambres de maison mais il sait qu'avec des si on peut bâtir des châteaux en Espagne, cependant c'est clair qu'il est catégorique quand il fait allusion a l'amour, la rose la symbolisant, ou encore quand il parle de l'exclusion, l'humiliation, blessure de la dignité et surtout de liberté... Ou fout gou titid mbaw respèw! Pas besoin d'aller très loin pour saisir son message a l'endroit du peuple! A la traka papa pou yon ti pè nan yo ti peyi kou Ayiti...
Joseph Emile M
Posté le 20/03/2011 20:34:35
Je souhaite, moi aussi la plus cordiale bievenue a l'ex-Président J B Aristide. En tant que citoyen haitien je n'ai aucune objection a son retour en Haiti c'est son droit et on doit respecter ce droit comme Lui aussi doit respecter non seulement le droit de la constitution du pays et vivre en harmonie avec tous les haitiens avec amour, de commencer surtout a apprendre a pardonner comme il voudrait bien qu'on Lui pardonne c'est exactement ce qui manquait dans son premier mandat commencé à l'exemple du grand Mandella qui prônait la réconciliation et non la revanche. Le pays a besoin enfin de la réconciliation de tous ses fils et l'Amour et non la connaissance qui ne mène nulle part si non la cupidité et à l'envie.
lucky
Posté le 19/03/2011 21:19:27
Ils faut comprendre que personne n'est parfait, dans un pays comme Haiti. Bienvenue en haiti a Mr Aristide et sa famille. Haiti a vraiment besoin que les haitiens en exil retournent dans le pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n