Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Reconstruction : Le pont provisoire sur la rivière de la Grand-Anse bientôt terminé

iciHaïti - PNH : Arrestation de l’ex policier Saint-Hilaire Jean Woosevelt

iciHaïti - Insécurité : Des individus armés attaquent un autobus Caribe Tours, 2 blessés

iciHaïti - Sécurité : Préparatifs de la célébration de la cérémonie du Bois Caïman

iciHaïti - Justice : Yves Jean-Bart alias «Dadou», contre-attaque


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #870

Haïti - FLASH : L’ex sénateur Buissereth, Directeur Général de l’EPPLS assassiné puis brûlé dans son véhicule

Haïti - Social : Un voilier avec 113 boat people haïtiens échoue près d’«Ocean Reef Club»

Haïti - Religion : «Je crains qu'Haïti ne tombe dans un puit de désespoir» dixit Pape François


+ de nouvelles



Haïti - Élections : 12 Sénateurs accusent...
23/04/2011 09:35:21

Haïti - Élections : 12 Sénateurs accusent...
Au nom de la République d’Haïti,

Face à la grossière manipulation de l’expression de la souveraineté populaire organisée par les membres du CEP avec à sa tête le président Gaillot Dorsinvil, nous, Sénateurs de la République d’Haïti, condamnons fermement le détournement de la volonté du peuple exprimée dans le vote du 20 Mars. Devant ces manœuvres politiciennes orchestrées par les antinationaux de l’INITE au service d’intérêts partisans nous nous engageons à défendre l’intérêt général de la Nation.

Le président Préval essaie par tous les moyens de conserver le contrôle des affaires de l’Etat en réintroduisant dans le parlement l’ensemble des parlementaires qui se sont opposés à la loi sur l’augmentation du salaire minimum, qui ont voté la loi d’urgence et la prolongation de son mandat. Il aura ainsi à sa solde des éléments sans aucune légitimité sinon celle d’être des subordonnés dociles et sans qualité qu’il pourra toujours mobiliser à ses propres fins et au service d’une oligarchie méprisant l’exigence de justice sociale.

Ce viol systématique de la loi électorale détruit le fragile processus démocratique et dénie au peuple le droit de choisir ses représentants. En tant que Sénateurs de la République, nous avons sorti une note de protestation le jeudi 21 Avril et nous avons appris avec satisfaction que des organismes de droits humains dont le RNDDH et le Président élu, Monsieur Joseph Michel Martelly ont aussi appelé le CEP à respecter le vote populaire :


  1. Nous saluons ces protestations et exigeons que les résultats de cette manipulation ne soient pas portés au journal officiel.

  2. Nous appuyons aussi bien la requête du RNDDH que l’exigence du Président nouvellement élu d’une commission d’enquête indépendante constituée d’haïtiens.

  3. Les responsables ne peuvent rester impunis ; de ce fait nous exigeons une interdiction de quitter le territoire national pour l’ensemble des membres du CEP, ainsi que pour son Directeur Général, jusqu’à ce que la lumière soit faite.

  4. Nous demandons à la population de bien saisir l’ampleur et l’enjeu de cette trahison menée par un Président en fin de mandat entouré de sa clique. L’exigence de changement et de justice sociale nécessite une vigilance devant ces manœuvres antidémocratiques et demande le respect de la volonté exprimée dans le scrutin du 20 Mars 2011. Nous lui demandons de garder la mobilisation pour le respect de son vote et nous lui assurons de notre engagement à l’accompagner pour les problèmes cruciaux du pays.


Fait à Port-au-Prince le 22 avril 2011 :

Suivent les signatures des Sénateurs et de la Sénatrice :

Maxime Roumer (Grand’Anse)
Edmonde Beauzile (Centre)
Nenel Cassy (Nippes)
Jean Willy Jean Baptiste (Artibonite)
Youri Latortue (Artibonite)
Andris Riché (Grand’Anse)
Jean William Jeanty (Nippes)
Steeven Benoit (Ouest)
Mélius Hyppolite (Nord-Ouest)
Anick Francois Joseph (Artibonite)
Polycarpe Wesner (Nord)
Evallière Beauplan (Nord-Ouest)


Lire aussi:
https://www.haitilibre.com/article-2792-haiti-elections-magouilles-massives-d-inite-aux-legislatives.html
https://www.haitilibre.com/article-2794-haiti-elections-details-sur-les-fraudes-aux-elections-legislatives.html
https://www.haitilibre.com/article-2789-haiti-elections-la-moec-s-interroge-sur-le-declassement-de-18-candidats.html
https://www.haitilibre.com/article-2795-haiti-elections-martelly-appelle-la-ci-a-ne-pas-reconnaitre-les-resultats-des-legislatives.html
https://www.haitilibre.com/article-2797-haiti-elections-les-nations-unies-et-les-donateurs-doutent-des-resultats.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


MPassionnementAyitienne
Posté le 24/04/2011 12:35:58
@Bookman –-Mr, nos Pères/Héros de l'Indépendance auraient certainement fusillé l'un d'entre eux pour avoir fait qu'une armée étrangère foule le sol d’Haïti. Mais, autres temps autres mœurs. La Constitution Haïtienne stipule que le crime de haute trahison prévu à l’article 21 est puni de la peine de travaux forcés à perpétuité aux termes de l’article 21.1 de cette Constitution (Je ne suis pas constitutionaliste veuillez vérifier). Tout haïtien ayant commis un acte causant du tort à la Nation, Haïti et Peuple Haïtien, devrait pouvoir être jugé, reconnu comme traitre à la Patrie et alors être condamné en conséquence. Au grand maux les grands remèdes et alors comme on dit chez nous «Toutes mounes ap mache dwat». Aucun pays ne veut les recevoir ? -Humour- Identifier alors une des petites iles satellites d'Haïti et les y enfermer/ "nap Sainte-Hélène yo" comme pour Napoléon. Ils ne seront pas en exil mais bel et bien chez eux). L'exil est anticonstitutionnelle actuellement. Révision du Système Judiciaire Haïtien (mise sur pied d'une instance/structure capable de juger les apatrides du Président de la République au simple citoyen sans exclusion ni exclusive) et révision de la Constitution Haïtienne pour une nouvelle Haïti ou les apatrides n’auront plus la capacité de nuire au Peuple et à notre cher pays, Haïti. Nul n’est au-dessus de la loi, non à l’Impunité surtout pour les crimes perpétrés contre la Patrie Haïtienne. Vivement une Nouvelle Haïti.
bookman
Posté le 24/04/2011 09:17:26
@MPassionnementAyitienne, @Kool Groove -- parlant de l'exil, si aucun pays ne veut les recevoir, que ferez vous avec eux?
charlesr
Posté le 24/04/2011 07:45:10
Je suis étonné de voir la réaction unanime de la classe polique haitienne et des principaux bailleurs internationaux face aux résultats du deuxieme tour. Quand madame Manigat et d'autres ont exprimé des réserves sur ces résultats, tout le monde a crié à la mauvaise foi de mauvaise perdante et a renouvelé le satisfecit de rigueur au CEP d'avoir réalisé des élections modèles. aujourd hui, ce même CEP porté aux nues, lorsque les résultats vont dans le sens des contempteurs internationaux et des traitres nationaux, devient d'un coup vénal et fortement soupçonné d'avoir manipulé le vote populaire. Si je comprends bien la logique de ces donneurs de leçons, ils veulent nous faire croire que le CEP était au dessus de tout soupcon pour les résultats présidentiels mais s'est dévoyé par rapport aux legislatives. En tout cas, je découvre que certains de nos compratriotes ont le don d'ubiquité double de schizophrénie au point d'être des vertueux et des ripoux en même temps. Arrêtons mes amis avec cette hypocrisie et prenez exemple sur madame Manigat qui a tu son droit légitime de contester ces résultats comme l'avait son époux quelques années auparavant plaçant ainsi l'intérêt national au-dessus du reste.
Haïti
Posté le 23/04/2011 15:28:49
Madame Manigat est sûrement entrain de manger ses ongles. Elle aurait du contester parceque «Tout Moun-n jwen-n» Elle aurait du comprendre qu'il ne pouvait y avoir de magouille au 2ème tour car les balncs etaient au contrôle. En dépit de 5 ans de mauvaise gestion, d'absence de prévision, juste à la dernière minute l'INITE a prouvé qu'il sait aussi que, gérer c'est prévoir. Il a au moins prévu que lors des protestations les blancs seront pas là. Il a au moins prouvé qu'il peut prévoir dans ce qu'il sait faire le mieux la «magouille».
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n