Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - RD : Saisie de 2,695 gallons d’essence de contrebande à destination d’Haïti

iciHaïti - RD : Forte militarisation à proximité de la CODEVI (zone frontalière Ounaminthe / Dajabón)

iciHaïti - AVIS France : Message de l’ambassadeur aux français vivant en Haïti

iciHaïti - France : Clôture du stage de formation du RAID aux agents spécialisés de la PNH

iciHaïti - Crise : Les dominicains appelés à quitter Haïti dès que possible


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #924

Haïti - AVIS : Création d’entreprises à fort impact social, appel à projets

Haïti - FLASH : «Ti Makak» envisagerait d’attaquer la mission diplomatique de la Nonciature Apostolique

Haïti - AVIS Québec : Recrutement en Haïti de 50 personnes diplômées en soins infirmiers


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Les Nations-Unies et les Donateurs doutent des résultats...
23/04/2011 09:43:23

Haïti - Élections : Les Nations-Unies et les Donateurs doutent des résultats...
Les Nations-Unies et les principaux donateurs appuyant le processus électoral en Haïti, dans une déclaration conjointe, expriment des doutes sérieux par rapport à la transparence et la légitimité du processus qui a abouti à la publication des résultats définitifs des élections législatives.

Déclaration conjointe :
« Les Nations Unies, également au nom des principaux donateurs qui apportent leur appui au processus électoral en Haïti, y compris le Brésil, le Canada, l’Espagne, les Etats-Unis, la France et l‘Union européenne (UE), prennent note de la proclamation des résultats définitifs des élections présidentielle et législatives telle qu’annoncée par le Conseil électoral provisoire (CEP) le 20 avril 2011. Tous ces partenaires tiennent, d’une seule voix, à faire la déclaration suivante:

Nous félicitons chaleureusement le Président élu Michel Joseph Martelly à l'occasion de son élection à la magistrature suprême et lui souhaitons plein succès dans l’accomplissement de son mandat, lequel sera déterminant pour l’avenir d’Haïti. Nous attendons de travailler en collaboration étroite avec la nouvelle administration, qui entrera en fonction le 14 mai prochain et nous l'assurons de notre soutien.

Nous prenons également note des changements intervenus dans les résultats définitifs pour 17 sièges à la Chambre des Députés et un pour le Sénat par rapport aux résultats préliminaires du second tour des élections. Toutes ces modifications, à deux exceptions près, sont en faveur du parti au pouvoir. Les résultats préliminaires publiés le 4 avril semblaient conformes aux observations faites le jour du scrutin aussi bien par les observateurs haïtiens que par les observateurs internationaux, qui avaient estimé que les cas d'irrégularités et de fraude apparaissaient isolés et minimes lors du scrutin du 20 mars. Ces observateurs ont aussi constaté qu’un travail méticuleux a été réalisé au sein du Centre de Tabulation de Votes afin de corriger des fraudes et des irrégularités identifiées dans les procès verbaux. Les résultats définitifs ont, de ce fait, suscité des doutes sérieux par rapport à la transparence et la légitimité du processus qui a abouti à leur publication.

Tout en continuant de soutenir le peuple haïtien dans la revendication de son droit à choisir ses dirigeants politiques par des élections libres et justes, et ce, à tous les niveaux, nous lançons un appel pressant à tous les acteurs politiques et à leurs partisans pour qu’ils demeurent calmes et utilisent des voies pacifiques pour résoudre cette situation.


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2796-haiti-elections-12-senateurs-accusent.html
https://www.haitilibre.com/article-2795-haiti-elections-martelly-appelle-la-ci-a-ne-pas-reconnaitre-les-resultats-des-legislatives.html
https://www.haitilibre.com/article-2792-haiti-elections-magouilles-massives-d-inite-aux-legislatives.html
https://www.haitilibre.com/article-2794-haiti-elections-details-sur-les-fraudes-aux-elections-legislatives.html
https://www.haitilibre.com/article-2789-haiti-elections-la-moec-s-interroge-sur-le-declassement-de-18-candidats.html
https://www.haitilibre.com/article-2759-haiti-elections-nouveau-calendrier-parlementaire.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Ann
Posté le 23/04/2011 22:29:05
Les Nations Unis et les donateurs attendent le peuple haitien dans ce grand carrefour de division de crise pour justifier leur présence dans le pays.
didi
Posté le 23/04/2011 22:13:28
On voit avec effarement à quel point un petit groupe d'haitiens priorise leurs intérêts personnels au détriment du pays. Il faut que la justice triomphe dans ce pays, que le Président du CEP explique clairement ce qui s'est passé. On en a marre de ces actions incongrues.
MPassionnementAyitienne
Posté le 23/04/2011 17:59:30
@KoolGroove -- Nous de cette génération, devons jeter les bases pour une Haïti ou l’État de Droit, la démocratie seront un jour une réalité. Les Lois haïtiennes et la Constitution ne sont pas élastiques, nul sous aucun prétexte, n'a le droit de les violer, sinon de quel droit pourrions nous trouver à en redire à ceux qui, profitant de leur position de pouvoir, les ont violées. Nous avons dans notre Histoire récente, tant d'ex qui nous font rougir/que nous avons chèrement payés: La demande de troupes étrangères sur le sol haïtien par Aristide pour retourner au pouvoir, conséquences 18 ans après, nous avons encore une force armée étrangère dans le pays. Honte à ceux qui ont infligés cet affront à la première République noire, l’âme des Pères/Héros de notre Indépendance ne sauraient se réjouir, ils auraient sûrement fusillé cette personne pour haute trahison, mais autres temps autres mœurs. Ou encore le démantèlement inconstitutionnel de l'armée d'Haïti avec pour conséquences entre autres, la nécessitée de cette armée étrangère payée aux prix fort à partir du budget de «l’Aide à Haïti» de l’International. Les conséquences de la destruction des FADH devront être étudiées un jour: frontière passoire pour zenglendos, augmentation de l’insécurité, pléiades de bandes qui terrorisent les honnêtes citoyens... La Constitution Haïtienne peut être amendée selon les procédures, les Lois misent à jour, mais il faut impérativement les respecter. Pour l'instant l'exil est inconstitutionnel.
Kool Groove
Posté le 23/04/2011 16:03:54
Au grand risque de déplaire ma soeur @MPassionnementAyitienne et inviter son courroux, je réitère : anba_kod + exil = rékonpans_vagabon
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n