iciHaïti - PNH : Distribution de masques au QG du CIMO

iciHaïti - Culture : Fermeture du Parc national historique

iciHaïti - Petit-Goâve : La police municipale ferme les portes de la Mairie

iciHaïti - Covid-19 : Les transports en communs «une bombe sanitaire à retardement»

iciHaïti - Covid-19 : Mesures sanitaires dans le transport en commun


+ de nouvelles


Haïti - FLASH Covid-19 : Haïti psassse la barre des 20 cas confirmés

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 3 avril 2020

Haïti - Politique : Les opérateurs de télécoms face à la crise du Covid-19

Haïti - Éducation : Enseignement à distance pour tous, clarification...


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Des policiers contestataires mettent le feu au Champ-de-Mars
18/02/2020 08:39:46

Haïti - FLASH : Des policiers contestataires mettent le feu au Champ-de-Mars
Lundi, plusieurs centaines de policiers pour la plupart en civile et certains cagoulés portant des T-shirts rouge identifié PNH, ayant à leur tête Yanick Joseph coordonnatrice du mouvement qui prône un syndicat au sein de la police, brandissant des pancartes et des photos de policiers tué en devoir, ont manifesté dans les rues pour la 3ème fois, pour réclamer de meilleures conditions de travail et la création d'un syndicat au sein de la Police Nationale d’Haïti (PNH) afin de défendre leurs intérêts. La marche qui s'est déroulée dans le calme est partie du croisement de l’aéroport avant de parcourir les rues de Delmas et de Pétion ville pour rejoindre les locaux de l’Inspection Générale de la PNH à Pétion ville. Les policiers ont fait des graffitis sur les murs de l’institution et sur des véhicules privés avant de repartir, en tirant des coups de feu en l’air.

En début de soirée sur le Champ-de-mars en marge d’une manifestation organisée par des policiers, des hommes cagoulés se réclamant de la police et portant des T Shirts rouge avec une inscription PNH, ont lancé des cocktails Molotov sur plusieurs stands destiné aux festivités du Carnaval National 2020 (23, 24, 25 février 2020) au Champ-de-Mars. Des estrades pour accueillir la présidence, des dignitaires et des invités de marque, ainsi que le stand de la Mairie de Port-au-Prince pratiquement terminée, ont été complètement détruit, le feu s’est propagé à presque tous les stands en construction à proximité.



Des rafales d’armes automatiques ont également été entendues dans la zone du Champ-de-mars. Des manifestants policiers ont affirmé qu’ils envisageaient de perturber les festivités carnavalesques si la Direction Générale de la Police n’autorisait pas la création de leur syndicat.

Bien que les leaders pro-syndicat au sein de la PNH aient pris leur distance face à ces actes de vandalisme extrême, d’autres policiers ont confirmé que des collègues avaient mis à exécution leurs menaces de boycotter le carnaval.

Il est a noter que durant ces actes de destruction, aucune force de l’ordre n’est intervenue pour y mettre fin...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-29986-haiti-flash-des-policiers-rebelles-agressent-le-personnel-et-detruisent-des-equipements-a-l-igpnh.html
https://www.haitilibre.com/article-29977-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-29334-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-29309-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-29287-haiti-social-des-policiers-prendront-le-beton-ce-dimanche.html

TB/ PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Thenot
Posté le 21/02/2020 22:46:59
Tous les humains ont le droit de revendiquer leurs bien être, les policiers ont aussi ce droit. Ils méritent un meilleur traitement, et un meilleur support familial car, il existe trop de policier qui mènent une vie très malheureuse, qui ne peuvent pas survenir à leurs besoins familiaux.. On a trop maltraité les forces de l'ordre, elles méritent un meilleur salaire... Un syndicat est essentiel au sein de la PNH, nous espérons que les policiers, qui ont initiés ce mouvement ne vont pas le regretter. Les responsables devraient écouter la voix de la raison. .. Bon courage a tous les policiers qui mènent ce combat si difficile.
nathan valentin
Posté le 19/02/2020 06:39:50
Les policiers ont le droit de manifester et de revendiquer, tout cela devrait se passer dans le calme. Avec cette violence dans un pays où il y a la loi ces policiers doivent être sanctionnés sévèrement. Normalement ils doivent montrer l'exemple. Ces individus n'ont rien à faire dans la police.
Michael
Posté le 18/02/2020 19:15:55
Ces policiers méritent d' être jugés et condamnés, c'est plus qu'inacceptable.
Félix.M
Posté le 18/02/2020 14:14:08
Quand les autorités étatiques ne se soucient pas du peuple ou des institutions le chaos règne en roi ce qui explique ce qui c'est passé au champ de Mars . .
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n