iciHaïti - Culture : Liste des 13 bénéficiaires d'une subvention du Programme AROCH

iciHaïti - Éducation : L’École Professionnelle de Meyotte reçoit l'aide du FNE

iciHaïti - Îles Turks and Caïcos : 124 boat-people haïtiens interceptés

iciHaïti - «Terminator 1» : Tournée d’inspection surprise du du Commandant Normil

iciHaïti - Sécurité : Un ancien Commissaire de police criblé de balles


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : Libération du policier Alexandre membre du Groupe «Phantom 509»

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 26 septembre 2020

Haïti - FLASH : J-16, Tout sur les prochains examens officiels et les cours de rattrapage

Haïti - Insécurité : La Magistrate Wendelle Coq menacée de mort


+ de nouvelles



Haïti - Venezuela : Haïti réitère son engagement contre le régime du Président Nicolas Maduro
07/08/2020 11:15:50

Haïti - Venezuela : Haïti réitère son engagement contre le régime du Président Nicolas Maduro
Jeudi matin à Washington D.C. le Chancelier haïtien Claude Joseph accompagné d'une délégation composée de l'Ambassadeur Léon Charles, Représentant permanent d'Haïti à l'OEA, de l'Ambassadeur Hervé Denis, Chef mission à l'Ambassade d'Haïti à Washington, et du Dr Weibert Arthus, chef de cabinet du Ministre, s’est entretenu avec des représentants de pays faisant parti du Groupe de Lima sur la situation générale de l’hémisphère, et plus particulièrement la crise politique et humanitaire au Venezuela.

À l’issue de cette réunion le Chancelier Joseph a déclaré « Je me suis réuni ce matin avec des représentants des pays membres du groupe de Lima, sur les crises et les menaces géopolitiques auxquelles fait face notre région, en particulier la crise du Venezuela. La République d’Haïti, qui occupe la deuxième vice-présidence, s’engage à faciliter la mise en place des mécanismes du Traité Interamericain d'Assistance Réciproque (TIAR), un important instrument pour le maintient de la Paix et la stabilité de l’hémisphère. »

Rappelons que dès janvier 2019, Haïti avait pris position contre la légitimité du régime du Président Nicolas Maduro https://www.haitilibre.com/article-26627-haiti-flash-haiti-vote-contre-la-legitimite-du-regime-du-president-nicolas-maduro.html et Haïti après être devenu membre en janvier 2020 du Groupe de Lima contre le régime Maduro avait invoqué avec d’autres pays membres l’application du traité TIAR contre le régime du Président du Vénézuela tout en restant aux côté du peuple vénézuélien https://www.haitilibre.com/article-28733-haiti-flash-12-pays-dont-haiti-invoque-le-traite-tiar-contre-le-regime-de-nicolas-maduro.html

En savoir plus sur le Groupe Lima :
Créé le 8 août 2017 au Pérou il est composé de 14 pays membres, afin de trouver une solution pacifique et négociée à la situation au Venezuela. Les pays membre du Groupe de Lima sont : la Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Guatemala, la Guyane, le Honduras, le Panama, le Paraguay, le Pérou, Sainte-Lucie, le Venezuela et depuis janvier 2020 Haïti https://www.haitilibre.com/article-29890-haiti-flash-haiti-devient-membre-du-groupe-de-lima-contre-le-regime-de-nicolas-maduro.html ce qui porte à 15 le nombre de pays membres.

En savoir plus sur le traité TIAR :
La raison d'être de ce traité, est que toute attaque contre l'un des pays membres est considérée comme une attaque contre tous les membres et oblige les pays signataires prendre des mesures, y compris au besoin le recours militaire, pour défendre l'État attaqué. Le TIAR connu aussi sous le nom de « Traité de Rio » (une sorte d’OTAN américain ouvrant la voie à une intervention militaire) est un accord signé en 1947 (avant la fondation de l’OEA). 17 pays sont actuellement membres du TIAR : Argentine, Bahamas, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, États-Unis, Guatemala, Haïti, Honduras, Panama, Paraguay, Pérou, République Dominicaine, El Salvador, Trinité et Tobago et l’Uruguay.


Les 12 pays membres du TIAR qui ont signé cette résolution en septembre 2019 https://www.haitilibre.com/article-28733-haiti-flash-12-pays-dont-haiti-invoque-le-traite-tiar-contre-le-regime-de-nicolas-maduro.html sont : Argentine, Brésil, Chili, Colombie, El Salvador, États-Unis, Guatemala, Haïti, Honduras, Paraguay, République dominicaine et le Venezuela représenté par les délégués du Chef de l'opposition vénézuélienne Juan Guaidó (reconnu par Haïti https://www.haitilibre.com/article-26768-haiti-venezuela-haiti-reconnait-le-president-auto-proclame-par-interim-juan-guaido.html )

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-29890-haiti-flash-haiti-devient-membre-du-groupe-de-lima-contre-le-regime-de-nicolas-maduro.html
https://www.haitilibre.com/article-28733-haiti-flash-12-pays-dont-haiti-invoque-le-traite-tiar-contre-le-regime-de-nicolas-maduro.html
https://www.haitilibre.com/article-26768-haiti-venezuela-haiti-reconnait-le-president-auto-proclame-par-interim-juan-guaido.html
https://www.haitilibre.com/article-26627-haiti-flash-haiti-vote-contre-la-legitimite-du-regime-du-president-nicolas-maduro.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Fanfan
Posté le 09/08/2020 12:09:13
Le peuple Haïtien n'abandonnera jamais ce peuple frère.Et pour l'histoire et pour la vérité, il faut faire la difference entre Haïti et un gouvernement qui a tout bonnement décidé de liquider un ami,un frère de longue date au profit d' un autre pays qui se dit ami d'Haiti et qui en réalité ne l'est pas.Advienne que pourra le peuple Haïtien aime la république Bolivarienne et nous resterons toujours à votre côté.Vivre Alexandre Pétion et vivre Simon Bolivar.
Henry
Posté le 07/08/2020 22:25:46
Les dirigeants haïtiens ont le culot de parler du Vénézuela comme une menace pour la région ? Ont-ils pris le temps pour regarder la situation actuelle du pays? Haïti reste un demeure une bombe à retardement, un terrain piégé. Car un peuple frustré qui vit dans l'insalubrité, l'insécurité, l'instabilité politique et la précarité alimentaire peut se révolter à tout moment. Sans compter le manque d'infrastructures, d'hôpitaux etc..
Verite
Posté le 07/08/2020 21:24:43
Si les dirigeants haitiens etaient des hommes ils auraient du rembourser a Venezuela l’argent de Petro caribe y compris le don de $ 33 millions pour le finanscement de l’aeroport du Cap-Haitien. Ils n’ont pas honte. Qui vivra verra.
Jean
Posté le 07/08/2020 14:52:12
C'est une honte pour abandonner nos frères Venezueliens a cause de Donald Trump. Le President Moïse a mal jugé, Trump s'en va tres prochainement dans moins que 6 mois.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n