Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Hebdo-Route : 26 accidents au moins 91 victimes

iciHaïti - FLASH : 1,000 Gdes le gallon de carburant au marché noir (Calendrier des arrivages)

iciHaïti - Petit-Goâve : Journée de tension

iciHaïti - OFNAC : L'aviation civile en Haïti progresse

iciHaïti - Politique : Note de démenti de la Primature


+ de nouvelles


Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #578

Haïti - Environnement : L’UEH reçoit 3 millions pour la recherche scientifique sur la gestion des déchets solides

Haïti - Économie : La subvention du carburant va coûter plus de 30 milliards à l’État (2021-2022)

Haïti - Insécurité : Le pays paralysé par un arrêt de travail général du transport public

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : 8,550 personnes ont fuit les zones de combats
26/06/2021 09:11:23

Haïti - FLASH : 8,550 personnes ont fuit les zones de combats
Selon Jean Negot, Directeur Général de l’Office National de la Migration (ONM), 8,550 personnes déplacées ayant fuit la violence des gangs armés au niveau de Martissant et au bas de Delmas, ont été recensées, dont 4,964 femmes et 3,586 hommes, réfugiés dans 7 sites identifiés par l’ONM.

Répartition des sites d’hébergement (2,704 familles) :
Carrefour : 1,115 déplacés (603 femmes et 51 hommes) ;
Delmas 2 : Local de l’Armée du Salut 2,148 déplacés (1, 037 femmes et 445 hommes) ;
Delmas 103 : École communautaire 565 déplacés pour la pluspart des handicapées ;
Solino : Parc Celtic 1,112 déplacés (668 femmes et 444 hommes) ;
Poste Marchand : 152 déplacés (82 femmes et 70 hommes) ;
Village BNC : 1,499 déplacés (997 femmes et 502 hommes) ;
Tabarre : Terrain Isaa 2,625 déplacés (1,304 femmes et 1,321 hommes)

Pradel Henriquez, le Ministre de la Communication a dressé un sombre tableau de la montée des actes de violences des gangs dans certains quartiers de la région métropolitaine qui ont poussé ces gens à abandonner leur domicile, créant ainsi une crise humanitaire interne et lancé un appel « à une synergie de toutes les forces vives du pays pour éradiquer ce fléau qui gangrène nos quartiers populaires ».

Pour sa part Jessie Menos, la Ministre Déléguée en charge des droits humains et de la pauvreté extrême a plaidé en faveur d’une révolution pour le bien-être de tous, prônant un dialogue sincère entre les différents secteurs de la vie nationale pour discuter des maux qui rongent notre société.

Afin d’adresser des mesures adéquates et éviter toute duplication dans les actions et mieux coordonner les aides, le Gouvernement a mis sur pied un « task force » composé des Ministères des Affaires Sociales et de l’Intérieur, du Bureau du Secrétaire d’État à l’Intégration des Personnes Handicapés et du le Fonds d'Assistance Économique et Sociale (FAES)

Il est important de rappeler que depuis le début des violences dans les quartiers concernés le Gouvernement a déjà apporté divers aides aux familles victimes. Des kits de produits alimentaires ont été distribués dans plusieurs sites de déplacés.

Le FAES, a distribué 2,500 plats chauds par jour au niveau du Centre sportif de Carrefour et 503 plats chauds au Centre d’accueil de Delmas ou sont hébergés les personnes de bas Delmas, ainsi qu’aux personnes à mobilité réduite. Un millier de kits hygiéniques à Carrefour et 500à Delmas ont également été distribué

Lire aussi sur ce sujet :
https://www.haitilibre.com/article-34065-haiti-flash-1-3-de-port-au-prince-sert-de-champ-de-bataille-a-pres-de-95-gangs.html
https://www.haitilibre.com/article-34053-haiti-flash-barbecue-affirme-que-le-g9-est-maintenant-une-force-revolutionnaire-video.html
https://www.haitilibre.com/article-34049-haiti-insecurite-rapport-de-situation-humanitaire-1-de-l-ocha.html
https://www.haitilibre.com/article-34038-haiti-onul-insecurite-elevee-en-haiti-evoquee-a-geneve.html
https://www.haitilibre.com/article-34022-haiti-insecurite-ils-ont-franchi-la-ligne-rouge-declaration-du-dg-de-la-pnh-video.html
https://www.haitilibre.com/article-33981-haiti-flash-moment-de-panique-sur-la-route-de-l-aeroport.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 26/06/2021 20:36:50
La plus grosse part a condaemner dans cette lutte intergangs armees revient a ceux qui les ont armes et payes pour leurs besoins politiques et economiques: Ces anti-pays les ont armes pour faire de Port-Prince un mouroir infernal, alors qu'aucun de ces petits messieurs n'arrive a les controler, comme le Liban d'autrefois incontrolable. Si l'enfer existe comme on l'a decrit, que ces idiots aille s'y faire griller pour avoir detruit notre civilisation, notre dignite de peuple et notre culture...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n