iciHaïti - AMH : Vague d'enlèvements de médecins en Haïti

iciHaïti - Securité : Les activités diplomatiques des Bahamas vont reprendre en Haïti

iciHaïti - Licence : 11 Clubs sur 18 de la D1 obtiennent leur licence (Liste)

iciHaïti - Football : Formation sur l’art du «Coaching»

iciHaïti - Mondial U-20 Chili 2025 : «J-5» nos Grenadiers en phase finale de préparation


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Qualif. Mondial U-20 Chili 2025 : Liste finale des 21 joueurs sélectionnés

Haïti - Politique : Démenti du Conseiller Présidentiel Leslie Voltaire

Haïti - FLASH : Un 2e contingent Kenyan est arrivé en Haïti

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Nouvelles déclarations autour de la candidature du Dr. Garry Conille
13/09/2011 16:27:06

Haïti - Politique : Nouvelles déclarations autour de la candidature du Dr. Garry Conille
Le Député Abel Descolines, Mirebalais/Boucan Carré (LAVNI) Secrétaire rapporteur de la Commission Spéciale en en charge d'examiner le dossier du Dr. Garry Conille a fait savoir lundi, que la Commission avait commencé l’examen des pièces «... nous allons vérifier l’authenticité des pièces et après, avec nos différents consultants, des spécialistes en droit international et en droit constitutionnel, nous allons confronter leurs idées sur l'aspect de la résidence du Premier Ministre désigné. Déjà, dans le dossier déposé, il y a un certificat de résidence qui a été délivré par une mairie de la zone métropolitaine et une attestation de résidence délivré par les autorités de justice de Port-au-Prince à M. Garry Conille [...] la seule chose que nous pouvons affirmer aujourd'hui, c’est que nous nous engagerons au sein de la Commission spéciale cette fois-ci, à faire des recommandations dans un sens comme dans l'autre à l'Assemblée des Députés, nous n'allons pas laisser le flou persister [...]. »

Selon le Sénateur Moïse Jean-Charles, de nombreux Sénateurs issus de divers blocs politiques, seraient favorables a la ratification du Premier Ministre désigné, Le Dr. Garry Conille. Toutefois, le Sénateur a tenu a préciser que le GPR n’avait pas encore pris de position en faveur ou non de la ratification du candidat à la Primature, rappelant que depuis cette désignation, aucune réunion du GPR n’avait eu lieu sur ce sujet, ajoutant que « Contrairement au vote de Daniel-Gérard Rouzier, qui était politique et à celui de Me Bernard Honorat Gousse qui était éminemment politique, le vote de la ratification du Dr. Conille doit être technico-politique... »

Le vote du Député Pierre Martin Tatoute Bassin-Bleu (INITE), membre du GPR est acquis au Premier Ministre désigné, une position qu’il généralise au GPR, mais qui n’engage que lui-même « Le Dr. Garry, a une expérience internationale qui est bonne pour nous, parce que nous avons une faiblesse à ce niveau. Une faiblesse dans notre capacité à discuter avec la Communauté Internationale, car elle a toujours reproché à nos responsables haïtiens, de ne pas avoir de capacités, de manquer d'arguments, parce qu'ils ne connaissaient pas les secrets de l'internationale, comment faire des « deals » avec eux. C'est un des atouts qu'a le Dr. Garry, et le pays peut compter dessus. Le GPR va voter le Dr. Garry [...] tout le monde a l'intention de dire que c'est le GPR qui bloque le pays. Le GPR a protégé le pays en ne votant pas pour les premières personnes que le Président a désigné [...] Je pense qu'aujourd'hui, le GPR est prêt a donner au Président son Premier Ministre, parce que le Président a choisi son Premier Ministre... Président tu as ton Premier Ministre. »

Toutefois le Sénateur Jean William Jeanty (Nippes) est loin de partager cet avis «... ce n'est pas parce que nous avons rejeté deux choix, que nous sommes obligé de prendre n'importe quelle option. Nous sommes des parlementaires et nous avons à respecter la boussole de la Constitution, pour aucune raison au monde nous pouvons violer la Constitution [...] donc, nous n'avons aucune obligation de le prendre comme une personne, qui non seulement sera la cause de la violation de la Constitution, mais aussi, qui enterrera le brin de souveraineté que nous avons encore dans le pays. Nous ne pouvons pas rentrer dans une telle logique... »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3771-haiti-politique-nouvelles-declarations-autour-de-la-candidature-du-dr-conille.html
https://www.haitilibre.com/article-3756-haiti-politique-residence-ou-non-du-dr-conille-mirlande-manigat-explique.html
https://www.haitilibre.com/article-3754-haiti-politique-debats-passionnes-autour-de-la-candidature-de-garry-conille.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kool Groove
Posté le 14/09/2011 13:38:09
Rien que pour l'édification de @Maitre Beausé... Maitre, j'ai longtemps statué sur ce sujet: 1- «La Souveraineté se dilue, quand c'est l'autre qui paie pour tout.» 2-. «Celui qui donne, aussi ordonne.» Il y a de ces messieurs qui se cachent derrière ce faux-nationalisme, alors que le Blanc has got their number. Il suffit qu'il (le Blanc) menace la cancellation de certaines visas... et voici messieurs les nationalistes devenir enfants de chœur, les voici devenir bons enfants. Do they think they can fool us?
Kool Groove
Posté le 14/09/2011 11:33:48
@Synlas----Et alors? Punch in «Le Sénateur Moïse Jean Charles» into google... et amuse toi. Son nom est cité dans des cas d'assassinnats, de malversations... etc. @Aimable, thanks.
Maitre Beausé
Posté le 14/09/2011 11:16:38
Haïti est un pays souverain selon le sénateur jean William Jeanty. Souveraineté dans le cas d'Haiti, est un bien grand mot quand le budget de votre pays dépend pour sa plus grande part, de international. Peut-on parler de souveraineté quand vous ne pouvez pas financer les élections de vos élus? Du chef de l'État à la plus petite division territoriale? Peut-on parler de souveraineté quand vous avez une armée étrangère sur votre sol depuis huit ans si j'ai bonne mémoire. Les mots on un sens on ne doit pas les galvauder pour montrer un semblant de patriotisme. Qui aujourd’hui est prêt à mourir pour la patrie à l'instar de nos héros d"antan? Pour la patrie «Mourir est beau» reste un chant, un hymne et c'est tout. Nos hommes politiques veulent toujours avoir de bonnes relations avec l'Ambassade américaine et marchent en rangs serrés devant elle, juste pour ne pas se voir bannir du sol américain. Beaucoup ont critiqué Me Bernard Gousse pour avoir eu à faire une mise au point d'homme à homme et les yeux dans les yeux avec un ambassadeur américain. Pour beaucoup d'entre eux, ce fut un crime de lèse- majesté et ils en ont fait une arme contre lui. Ah oui ,tout cela c'est le signe de la grande souveraineté Haïtienne. Qui sait, le sénateur Jeanty est peut-être l'exception qui confirme la règle. Cependant, notre pays a encore beaucoup de chemin à faire pour retrouver sa souveraineté. Commençons d'abord à nous entendre sur l'essentiel à privilégier le sort de nos concitoyens.
Guy
Posté le 14/09/2011 09:15:55
Quand Bill Clinton danse le compas Inite/GPR danse le compas. Quand Bill decide a danser le merengue Inite/GPR danse le merengue aussi. En d'autres termes Inite/GPR est une force en chute libre, leur reve de voir Mr. Bellerive désigné comme Premier Ministre sous les couleurs rose et blanche s'évanouie comme la fumée de la HASCO. Si docteur Garry Conille arrive a passer le cap de la ratification ce sera une petite victoire morale pour President Martelly, mais aussi un ralentissement de vitesse pour les proches du cabinet de celui-ci qui veulent la part du lion dans la reconstruction du pays et finalement les rescapes Inite/GPR n'auront qu'à récupérer les miettes éparses des nouveaux favorisés de Conille. Mon 6eme sens ne me laisse pas entrevoir encore qui tiendra la ficelle pour faire danser les marionnettes. Eh oui les contrats, ils sont a l'horizon entreprises haitiennes, dominicaines, americaines... les lettres de la Constitution sont des «laits cayes» en la matière. Yes this is Haiti post-seisme.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n