iciHaïti - Mirebalais : 3 bandits lynchés après avoir été arrêtés par la PNH

iciHaïti - Football féminin : Festival «Grassroots» à Hinche et Cap-Haïtien

iciHaïti - Social : Antony Blinken évoque la reprise des vols des compagnies américaines

iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Résultat de la deuxième journée

iciHaïti - Port-de-Paix : Nouvelle place publique à la rue Monfort


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Les activités de MSF menacées par le blocage des ports et aéroports

Haïti - FLASH : Suspensions de permis de diriger, pour violence contre une élève

Haïti - FLASH : Le Palais aux 365 portes menacé de démolition par le gang «Gran Grif»

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Social : 4,9 millions d’Haïtiens nécessitent une aide humanitaire d’urgence
20/03/2023 09:43:19

Haïti - Social : 4,9 millions d’Haïtiens nécessitent une aide humanitaire d’urgence
Les résultats de la mise à jour de l’analyse projetée du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) de la Coordination Nationale de Sécurité Alimentaire (CNSA) du Ministère de l’Agriculture, révèlent que 4,9 millions d’Haïtiens sont en insécurité alimentaire aigue et nécessitent urgemment une assistance humanitaire pour la période de mars à juin 2023.

La hausse de 48% à 49% enregistrée par rapport à la projection résulte d’un ensemble de facteurs : la flambée des prix liée à la forte volatilité de la Gourde par rapport au dollar américain, l’extension de la violence des gangs qui paralyse de plus en plus les activités économiques dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince, dans la péninsule Sud et dans une bonne partie du Grand Nord, les faibles performances des campagnes agricoles d’autonome et d’hiver, la résurgence de l’épidémie du choléra et la baisse de l’aide humanitaire.

15 zones sur 32 analysées se retrouvent dans une situation critique (Phase 4 de l’IPC ou phase d’urgence). Les ménages y sont en proie à des déficits alimentaires extrêmes, malgré le recours à des stratégies de survie irréversibles. Il s’agit principalement des zones du grand Sud affectées par le séisme du 14/08/2021 https://www.haitilibre.com/article-34479-haiti-flash-seisme-de-magnitude-72-dans-les-nippes-maj-10am.html , le Haut Plateau et ses prolongements dans le Nord et l’Artibonite, le Nord-Est, le Nord-Ouest, la Gonâve et 3 communes de la zone métropolitaine les plus affectées par les activités de gangs armés (Cité Soleil, les quartiers les plus précaires de Port-au-Prince et ceux de la commune de Croix-des-Bouquets).



La situation de famine pour la première fois en Haïti, à Cité Soleil avec une proportion de ménages en phase 5 https://www.haitilibre.com/article-38357-haiti-flash-l-heure-est-grave-19-000-haitiens-touches-par-la-famine-4-7-millions-en-insecurite-alimentaire.html s’est améliorée : grâce à une assistance alimentaire d’urgence exceptionnelle. La proportion de ménages dans cette commune, qui était en situation de famine est passée de 5% à 0%. Toutefois, les efforts humanitaires restent et demeurent nécessaires pour prévenir une détérioration de la situation de ces ménages. Les zones Artibonite HT03 et HT04 classées en IPC 3 et plus, faiblement assistées sont caractérisées par un taux élevé d’insécurité alimentaire d’environ 50%, en raison de la violence des gangs qui réduit considérablement l’accès de la population aux services de base et aux opportunités de revenus, nécessitent une attention particulière.

En raison de la sévérité de la situation, des actions urgentes sont requises afin d’apporter un soutien à près de 50 % de la population. L’établissement du point entre les interventions d’urgence et celles de développement, afin de réduire la vulnérabilité des ménages, est souhaitable. Les ménages agricoles décapitalisés, en raison des chocs économiques, climatiques et des contre performances des campagnes agricoles antérieures, nécessitent un appui immédiat pour la mise en place de la campagne de printemps 2023. Sinon, cette campagne serait grandement hypothéquée et les conditions de sécurité alimentaire de ces groupes seraient pires.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-38919-haiti-agriculture-enquete-nationale-de-suivi-sur-la-securite-alimentaire-et-nutritionnelle-volet-menage-2022.html
https://www.haitilibre.com/article-38866-haiti-grand-anse-au-bord-de-la-famine.html
https://www.haitilibre.com/article-38357-haiti-flash-l-heure-est-grave-19-000-haitiens-touches-par-la-famine-4-7-millions-en-insecurite-alimentaire.htm
HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Clavreul
Posté le 23/03/2023 14:06:35
Devant cette situation dramatique qu'est-il possible de faire pour équiper les paysans des zones concernées pour les aider à produire des vivres? Qui peut le faire ? Avec quels moyens ? De nombreux jeunes entrepreneurs et entrepreneuses agricoles attendent des semences et des équipements pour démarrer les productions ? Quelle organisation peut leur fournir ces moyens de production ?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n