iciHaïti - Mirebalais : 3 bandits lynchés après avoir été arrêtés par la PNH

iciHaïti - Football féminin : Festival «Grassroots» à Hinche et Cap-Haïtien

iciHaïti - Social : Antony Blinken évoque la reprise des vols des compagnies américaines

iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Résultat de la deuxième journée

iciHaïti - Port-de-Paix : Nouvelle place publique à la rue Monfort


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Les activités de MSF menacées par le blocage des ports et aéroports

Haïti - FLASH : Suspensions de permis de diriger, pour violence contre une élève

Haïti - FLASH : Le Palais aux 365 portes menacé de démolition par le gang «Gran Grif»

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Humanitaire : L’UNICEF fourni de l’eau potable sur tous les sites de familles déplacées


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Joazile estime prématurée la demande d’arrestation d'Arnel Bélizaire
26/10/2011 16:01:10

Haïti - Justice : Joazile estime prématurée la demande d’arrestation d'Arnel Bélizaire
Le Sénateur Jean Rodolphe Joazile, Président du Sénat, a déclaré hier mardi, que la demande faite par Me Félix Léger, le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) pour qu'elle procède à l'arrestation du Député Arnel Bélizaire était mal venue et  prématurée.

Le Sénateur Joazile rappelle qu'Arnel Bélizaire bénéficie de l'immunité parlementaire et que la loi fixe clairement la procédure a suivre pour lever cette immunité. De plus, le Président du Sénat, rappelle que le Député Bélizaire a récemment informé avoir été blanchi par la justice pour des faits qui lui sont reprochés.

«... Je ne suis pas au courant comment le dossier a été soumit au niveau de la Chambre des députés [...] mais si c'est le Commissaire du Gouvernement qui reproche quelque chose au parlementaire, il doit demander au Garde des Sceaux d'écrire au Président de l’Assemblée pour lever l'immunité. A ce moment là, le Président présente le dossier à l’Assemblée et le remet à une Commission spéciale qui l'étudiera et décidera.

Il y a une notion en droit, que peut être le Commissaire du gouvernement est tenté d'utiliser, pour être en mesure de justifier sa position, mais que beaucoup de grands juristes ont rejeté, c’est ce que nous appelons en droit, la flagrance continue [...] en droit parlementaire ce terme a été écarté [...] Hors, même s'ils disent que c'est sur la flagrance continue [...] il y a eu une interruption, parce qu'a un certain moment [...] le député a bénéficié d'un certificat de la DCPJ, d'un certificat d'un tribunal, donc, le député dont nous parlons, c'est quelqu’un qui est réputé de bonne vie et mœurs [au yeux de la loi]. J'ai entendu quelqu'un qui m'a dit que le Député avait un jugement qui a été rendu en sa faveur [...] si le Commissaire du Gouvernement agit sans même donner une chance au député de lui soumettre le document qu'il a en mains, je pense que c'est beaucoup trop prématuré...»


Le Député Bélizaire, qui séjourne actuellement à Paris a démenti formellement au début de la semaine, les accusations portées contre lui, accusations soutenues par le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) en Haïti. Le député entend revenir au pays pour faire éclater la vérité.

De son côté, Me Camille Leblanc, ancien avocat du Député Bélizaire estime qu'on est en plein délire et en présence d'un cas flagrant de violation de la loi au service du Chef de l’État. Il dénonce vigoureusement la décision du Parquet, rappelant que le Commissaire n’a pas l’autorité pour demander la levée de l’immunité du Député. De plus, il dit avoir constaté que depuis la mise en place du nouveau Gouvernement, le Parquet de Port-au-Prince s'octroie des pouvoirs que la loi ne lui reconnait pas. Il rappelle qu’Arnel Bélizaire, avait été jugé et condamné pour détention illégale d'armes et avait été par la suite libéré, après avoir passé 18 mois en détention préventive. Aussi pour l’avocat, cette affaire est close.

Sorel Jacinthe et plusieurs autres parlementaires dénoncent une tentative de prise de contrôle du système judiciaire par le Pouvoir en place et écartent l’idée de donner suite à la procédure engagée en vue de faire lever l’immunité de leur collègue.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4096-haiti-justice-je-ne-suis-pas-un-repris-de-justice-declare-arnel-belizaire.html
https://www.haitilibre.com/article-4089-haiti-affaire-arnel-belizaire-immunite-ne-veut-pas-dire-impunite.html
https://www.haitilibre.com/article-4081-haiti-affaire-arnel-belizaire-lettre-du-commissaire-du-gouvernement-a-sorel-jacinthe.html
https://www.haitilibre.com/article-4069-haiti-justice-la-justice-informe-la-chambre-des-deputes-que.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Renant
Posté le 08/11/2011 22:55:09
Il est temps de faire preuve de Nation civilisée; de nous débarrasser des voleurs; des appatrides; des mercenaires; des assoiffes de pouvoirs qui n'ont pas la capacite ni la qualité/personnalité. Que la justice fasse son boulot. Félicitations Président Martely!
Kool Groove
Posté le 27/10/2011 12:20:12
L'idée même d'immunité parlementaire est tout à fait troublante, puisqu'elle confère à certains de ces messieurs une autorité que leur réputation ne leur aurait pas value. Certains y voient même un license pour effractions ou plutot un véhicule pour évader la Justice.
Fernand
Posté le 27/10/2011 09:38:08
Je crois que c'est une violation de la loi si le Commissaire du Gouvernement veut faire arrêter le député Béĺizaire sans lever son immunité. Il ne faut pas jouer avec la loi, c'est un parlementaire, il mérite aussi son respect. Moi je dis que le Président Martelly a mal commencé, parce qu'il commence à réchauffer le moteur du peuple avec la violence, il commence par imiter le gouvernement de Duvalier. Je pense qu'il est déjà égaré sur sa route.
Karl
Posté le 27/10/2011 06:01:08
Le Sénateur Bélizaire est un voleur de voiture, son certificat de bonne vie et mœurs était falsifiés. d'autres Sénateurs [modération] comme lui n'ont pas leur place au parlement. Mr. Bélizaire sera mis en garde à vue dès qu'il est atterri à l'aéroport ce matin. J'ai entendu dire que certains de ses membres de [modération] seront présents à l'aéroport, si ces Sénateurs tentent d'empêcher son arrestation, la police devrait les arrêter aussi pour obstruction.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n