iciHaïti - Politique : Nouveau Ministre des Travaux Publics. (Discours, vidéo)

iciHaïti - Environnement : Importamte réunion du CPT sur la réponse à la saison des ouragans

iciHaïti - Agriculture : Urgence de reprendre les exportations de mangues vers les USA

iciHaïti - PNH : Offrande florale aux policiers tués en devoir (Vidéo)

iciHaïti - FLASH : 511 nouveaux passeports disponibles pour livraison (Santiago, RD)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Installation: Un Ministre de la Santé Publique de 38 ans

Haïti - Installation : Ministre de la Défense (Vidéo discours)

Haïti - Diplomatie : Vers une ère nouvelle dans la diplomatie haïtienne

Haïti - FLASH : «Barbecue» annonce la terreur dans la commune de Delmas (vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Discours de la Ministre de la Santé, le Dr. Florence Duperval Guillaume
27/10/2011 09:23:44

Haïti - Politique : Discours de la Ministre de la Santé, le Dr. Florence Duperval Guillaume
Le Dr. Florence Duperval Guillaume, la nouvelle Ministre de la Santé Publique et de la Population a déclaré lors de son allocution d’installation, que nous devrions « avoir le courage de faire chacun d'entre nous, notre examen de conscience en nous disant en toute honnêteté, que notre première arme de destruction réside en nous, oui nous autres haïtiens ! » Son discours plein d’empathie, repose sur une trame où la motivation, les défis et la foi sont indissociable.

Discours d’installation de la Ministre de la Santé Publique et de la Population, le Dr. Florence Duperval Guillaume :

« [...]

Je commencerai par remercier le Président de la République, Son Excellence Michel Joseph Martelly, ainsi que Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Docteur Garry Conille d'avoir fait choix de moi pour les accompagner dans l'accomplissement de leur patriotique mission.

Aujourd'hui devrait vouloir traduire un grand jour où à la lecture d'une telle page du livre de ma carrière, je devrais éprouver un sentiment de satisfaction – Et pourtant... il n'en est rien… loin de là!

J'avoue de préférence avoir le sentiment de consentir un énorme sacrifice, où laissant ma ZONE DE CONFORT, comme disent les Américains, je prends plutôt, un RISQUE : Celui de me mettre officiellement au service de mon pays.

Je prends le risque d'étendre ma vision, d'élargir ma sphère d'action, et de tenter ainsi, d'apporter ma contribution, de manière beaucoup plus large, pour donner tout au moins le signal à travers l'accomplissement de ma mission, d'un changement d'image de nos communautés, de notre système de santé et ainsi de notre pays à nous tous. Provenant, je dirais « d'en face », et, sachant la perception que nous donnons, il m'a fallu beaucoup de réflexions, beaucoup de courage pour faire abstraction de tractations de toutes sortes, et accepter en toute bonne foi, de franchir cette étape.

Ma motivation, je l'ai puisée d'abord en Dieu qui me guide dans toutes mes actions !
Ma motivation, je l'ai puisée dans le 12 Janvier 2010 car ce tremblement de terre n'a fait que nous imposer une prise de conscience en mettant en exergue, à notre face, des problèmes de toutes sortes qui pour la plupart méritaient longtemps d'être adressés.

Ma motivation, je l'ai puisée dans les regards d'enfants en détresse, pas plus grands que trois pommes comme on dit, qui haussent sur la pointe de leurs petits pieds pour frapper à la portière de ma voiture et me demander l'aumône.

Ma motivation, je l'ai puisée dans les 85% de données de vaccination que nous avons accompli en tant qu'équipe au niveau des zones appuyées par les projets antérieurs supportés par l'USAID à travers MSH et qui ont permis de sauver ces innocentes vies alors que le taux au niveau national n'arrive toujours pas à atteindre 50%.

Ma motivation, je l'ai aussi puisée auprès d'innombrables femmes enceintes qui n'ont pas, fort heureusement, été comptées parmi les 630 pour 100,000 à cause du suivi sérieux de leur grossesse.

Finalement, Ma motivation, je l'ai puisée dans les relations professionnelles et personnelles, que j'ai eues avec nombreux d'entre vous cadres du Ministère, tant au niveau central que départemental car dans certains cas, je vous ai vu faire beaucoup avec très peu de moyens grâce à votre engagement et votre détermination.

Cette motivation a permis que j'élargisse ma vision de Santé Publique pour qu'elle épouse celle du groupe de la Commission Santé et Sécurité avec laquelle j'ai eu le privilège de travailler, pour qu'elle épouse également ces innombrables besoins exprimés par les communautés que j'ai eues à côtoyer de très près, tout au cours des années passées.

Le défi n'est toutefois pas des moindres car il s'agit avant tout de puiser dans tant de déboires, de frustrations et d'aspects négatifs, la force, la volonté et le courage d'adopter une commune vision, celle de transcender nos intérêts individuels et mesquins, celle de mettre en place des stratégies efficaces et efficientes en coordonnant nos actions et en nous focalisant sur des résultats pour une meilleure réponse aux besoins désormais tangibles des communautés dans la vie desquelles nous voulons faire et prouver une différence.

Comment arriver à cette empathie ultime, cette sublématie, et nous faire la voix des sans-voix pour que des enfants, comme nous l'avions été un jour, soient en parfaite santé, bien éduqués, représentant ainsi un avenir prometteur, une force de travail équilibrée et stable pouvant subvenir aux besoins plus tard de leur famille et finalement nous assurer d'être sur la voie du développement ?

Comment arriver à transformer la mentalité et les conditions de nos femmes représentant 52% de notre population pour que finalement elles cessent de croire que la clé du succès est dans la procréation car la réussite probable d'un de leur progéniture sera leur planche de salut et la fin de la misère de toute une famille ?

Comment arriver à cette symphonie unique chez nos amis les bailleurs même lorsque chacun joue sa partition, nous ramenant ainsi aux expressions comme coordination, rationalisation et intégration ?

Je pourrais en ajouter d'autres mais ce sont là autant de questions auxquelles nous devrions ensemble trouver des réponses articulées en tant que privilégiés afin d'avoir un jour le sentiment intérieur d'une mission accomplie.

La vision dont je fais mention se veut d'un système de santé publique unique et inclusif Public-Privé, lucratif ou non, Bailleurs et Receveurs, Nantis ou Vulnérables, Elus et Communautés, Patrons et Ouvriers, Prestataires et Patients.

Mon Objectif : l'Amélioration de l'Etat de Santé de nos communautés même les plus reculées.

Ma boussole pour tous ceux qui me connaissent demeurera inchangée: Je parlerai Résultats, Résultats, Résultats.

Mes Principes Directeurs, non plus ne changeront : Respect d'Autrui, Esprit d'Equipe, Participation, Respect des Normes et Procédures et finalement Performance.

Je ne m'attarderai pas à vous rappeler les objectifs chiffrés découlant des engagements pris par l'Etat Haïtien. Combien de fois les avons-nous relatés dans nos documents ? Ils n'ont pas changé…

Cependant, ce qu'il faudra changer, c'est notre mode de pensée, nos comportements, nos attitudes et nos actions. Nous devrions comprendre le poids de ces dernières sur la vie des autres et avoir le courage de faire chacun d'entre nous notre examen de conscience en nous disant en toute honnêteté que notre première arme de destruction réside en nous, oui nous autres haïtiens !

Il faudra donc que nous, employés du Ministère de la Santé, que nous nous remettions au travail et que nous nous prenions plus au sérieux pour que les autres aussi qui nous assistent nous prennent au sérieux. Nous devrions ensemble comme une seule équipe, parlant d'une seule voix, représenter désormais le modèle du travailleur exemplaire en matière de santé. Je n'ai aucun doute qu'ensemble qu'il s'agisse du niveau central, du niveau départemental, du niveau communal jusqu'aux sections rurales les plus reculées, je n'ai aucun doute dis-je que nous allions prouver que nous pouvons ensemble faire une différence.

Redoublons donc de détermination et d'engagement et en toute humilité faisons ensemble l'expérience d'Aller vers les autres, de Vivre avec Eux, d'apprendre de ceux qu'ils savent, de bâtir sur ceux qu'ils ont et la tâche une fois accomplie, nous pourrons avec fierté dire « Nous l'avons fait ENSEMBLE ». C'est cela le Tao du Leadership.

Mon plus grand défi sera d'obtenir mes Résultats à travers les Vôtres.

Parlant de ceux qui nous assistent, je leur demanderais de continuer à croire en ce partenariat sincère car notre succès sera aussi le leur.
Je demeure convaincue qu'ensemble nous ferons la différence car notre seul et unique Objectif est de Sauver des Vies.

Je terminerai par un acte de foi personnel que j'ai eu à faire parlant au nom des citoyens de mon pays par devant le congrès américain:

  • Je crois en l'adoption d'une vision commune. J'en appelle à la planification intégrée !
  • Je crois en la notion d'aller vers les gens pour comprendre ce qu'ils vivent et bâtir sur ce qu'ils ont de positif. J'en appelle à la décentralisation !
  • Je crois en l'esprit de partenariat et de coordination. J'en appelle à la mise en commun des ressources pour un meilleur impact !
  • Je crois en la notion d'équité et d'accès universel aux services sociaux de base. J'en appelle à la sécurité sociale !
  • Je crois fortement dans les actions beaucoup plus que dans des mouvements. J'en appelle aux résultats.
  • Je crois en la participation de tous ! J'en appelle à votre support et à l'unité.
  • Je crois en chacun d'entre vous et j'en appelle à votre confiance.


Finalement je crois en Dieu. J'en appelle à sa bénédiction et qu'il nous protège tous.

Avec tous mes respects et en toute modestie. »

Dr.Florence Duperval Guillaume
Ministre de la Santé Publique et de la Population


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4098-haiti-politique-discours-du-ministre-des-affaires-sociales-francois-richel-lafaille.html
https://www.haitilibre.com/article-4017-haiti-politique-composition-du-cabinet-ministeriel-du-gouvernement-martelly-conille.html
https://www.haitilibre.com/article-4095-haiti-politique-installation-du-ministre-des-affaires-etrangeres-laurent-lamothe-discours.html
https://www.haitilibre.com/article-4092-haiti-politique-daniel-supplice-pret-a-relever-tous-les-defis.html
https://www.haitilibre.com/article-4090-haiti-tourisme-allocution-de-la-ministre-du-tourisme-stephanie-balmir-villedrouin.html
https://www.haitilibre.com/article-4086-haiti-politique-discours-du-nouveau-ministre-de-l-agriculture-hebert-docteur.html
https://www.haitilibre.com/en/news-4062-haiti-justice-installation-of-me-josue-pierre-louis-to-the-mjsp-the-president-said-he-s-a-victim.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Klicho2012
Posté le 03/01/2012 14:24:03
Bonsoir, La Ministre est on n'en peut plus claire dans son discours de circonstance. D'un revers de main elle a passé en revue les multiples problèmes dont fait face le Ministère et qu'avec l'appui des professionnels de son institution acceptant de faire l'unité dans la diversité, eh bien, ensemble l'impossible deviendra possible. Elle a vu juste en invitant Dieu à la diriger car elle aura du pain sur la planche. Ma réaction sera que Madame parviendra à joindre les deux bouts vu qu'elle est modeste et courageuse à la fois en acceptant ce poste. Bienvenue Madame Florence Duperval Guillaume
Cramoisi
Posté le 27/10/2011 17:15:59
Vérités, volonté de faire ou quoi! Tout ce qui peut être dégagé du discours de Madame. Mais, c'est toute l'expression d'une personne en rage, qui fait du haut de sa claire arrogance, un sérieux écart a l'humilité et a la modestie. C'est le deuxième echec quant au choix de Martelly. Avant tout, elle se comporte non pas en collaborateur avisé, mais plutôt en alter ego ou de sa suffisance elle rend service a ces Messieurs en s'eloignant de sa zone de confort pour se sacrifier dans une gageure telle. Le poste de Ministre est si banalise que Madame pète dans sa peau dans cette cour de récréation. Enfin, de quelle zone de confort veut parler Mme?. Peut-être à la dimension haïtienne? Vous voulez des résultats Madame, a partir de quelle politique publique connue des citoyens vous voulez obtenir ces résultats? Vous servez le système mais vous n'y êtes pas. Votre service de santé est hors du pays, celui du Président actuel et des Ex... aussi. Ou en Haiti peut-on compter sur les services d'une ambulance si ce n'est d'une roue libre d'un bon soldat? Vous avez été formée a l'UEH au frais de la princesse. Qu'aviez vous apporté en retour durant ces 30 années,sinon de la critique aisée? Et puisque le Congrès américain doit vous fournir les statistiques sur la quantité de gens à mourir et les résolutions a adopter, il est normal que vous nous recitiez cette prescription de «Je crois» sans pourtant définir les volets d'action réalisables a court terme pour pallier a la transcendance d'Haïti.
Kando
Posté le 27/10/2011 16:34:49
J'espere que ce credo sera respecté et que le peuple pourra adhérer aussi à la foi de Dieu de santé pour tous, à votre dieu Madame la Ministre de la santé. Beaucoup de fidèles dans votre église attendent, ils sont atteins du choléra. En avant «pastrice ou pasteur»?
neptune
Posté le 27/10/2011 12:06:49
Salut ma soeur, ce discours ces paroles sont celles que j'attendais d'une femme haitienne engagée, nationaliste et patriote. Dieu sera au rendez vous, seules les femmes Haitiennes en politiques et au niveau social peuvent panser les plaies de ce pays (Doulé fam çé pou fam) )nous autres nous savons c'est quoi la maladie, la faim, le besoin de sécurité d'un enfant d'une femmme monoparental sans soutien de l'État ou de la communauté, comme vous le dites, on a plus besoin d'action que de mouvement, on a plus besoin de pratique que de théorie. De1804 a nos jours les hommes avec leurs palabres n'ont rien apporté de positif au niveau social pour ce pays, on a besoin de femmes comme vous pour des résultats tangibles. Vous étes medecin, pas seulement pour soigner le corps car la maladie est une pertubation globale (physique,mentale, spirituelle, sociale et environnementale) votre discours englobe tout, merci pour l'analyse et de l'histoire du patient qui est notre pays en détresse.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n