iciHaïti - Football : Varieno Saint Fleur nouveau Président temporaire de la FHF

iciHaïti - Jacmel : 133 prisonniers ont des symptômes similaires au Covid-19

iciHaïti - Saint-Marc : La foudre détruit plusieurs véhicules et chaloupes

iciHaïti - AVIS : 120 bourses de formation en réseaux communautaires internet, inscriptions ouvertes

iciHaïti - Petit-Goâve : La DGI déterminée à reprendre les terrains de l’État spoliés par le Maire Limongy


+ de nouvelles


Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 28 mai 2020

Haïti - URGENT : Forum internet sur le Covid-19 en Haïti et les dangers des déportations US (sur réservation)

Haïti - FLASH : Nouveau vol de retour vers les USA

Haïti - Canada : Vers la régularisation du statut des demandeurs d'asile haïtiens qui travaillent dans les centres de soins pour aînés

Haïti - FLASH : Plus de 1,000 cas dans le département de l’Ouest


+ de nouvelles



Haïti - Social : 3,000 haïtiens rapatriés depuis début janvier
25/01/2011 09:28:55

Haïti - Social : 3,000 haïtiens rapatriés depuis début janvier
Sigfrido Pared Pérez, le Directeur de l'immigration dominicaine, a révélé hier que « depuis le début de l’année, 3,000 haïtiens en situation irrégulière ont été rapatriés dans leur pays d’origine » précisant que la situation à la frontière avec Haïti reste calme et qu’il n'y a pas de tension anormales...

La République Dominicaine, a encore augmenté ses troupes et agents de l’immigration et continue de renforcer ses contrôles migratoires et la traque aux passeurs [haïtiens et dominicains] qui exploitent nos compatriotes au travers de réseaux organisés.

Il a également précisé que son institution cherchait en priorité à lutter contre l’entrée d’illégaux à la frontière et non les haïtiens qui vivent depuis longtemps en République Dominicaine en situation régulière.

Évitant de parler des « rafles » d’haïtiens sans papiers, réfugiés dans les villes frontalières, des contrôles renforcées de l’armée de tous les véhicules de transports publiques et privées sur les routes, des opérations dans les terminaux d’autobus et aux postes de péages, et des nombreuses interventions de vérification de papier, à Santo-Domingo, Santiago et dans les villes des zones touristiques au Nord comme au Sud à d’Est comme à l'Ouest....

Signe des tensions persistantes entre la population dominicaine et haïtienne, le fonctionnaire a exhorté la population de Santiago (particulièrement concernée par une immigration massive) de cesser d’avoir une attitude menaçante envers les haïtiens, et de laisser les autorités de l’immigration agir. Des représentants de plusieurs conseils de quartiers de Santiago confirment être arrivés à un accord avec des responsables de l’immigration, suivant lequel, les illégaux haïtiens ne seront pas persécutés par la population jusqu’au 27 février, afin de donner aux autorités, le temps de résoudre elles-mêmes la situation. Des perspectives d’avenir peu réjouissantes pour nos compatriotes, alors qu’en Haïti la situation se détériore de jour en jour.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2174-haiti-social-l-ambassadeur-dominicain-reprouve-le-comportement-de-ses-compatriotes.html
https://www.haitilibre.com/article-2021-haiti-diplomatie-l-ambassadeur-d-haiti-deplore-le-comportement-de-ses-compatriotes.html
https://www.haitilibre.com/article-2035-haiti-social-rapatriement-des-haitiens-de-santiago-a-partir-du-6-janvier-2011.html
https://www.haitilibre.com/article-2144-haiti-social-1-221-haitiens-rapatries-en-17-jours.html
https://www.haitilibre.com/article-2049-haiti-social-700-haitiens-rapatries-en-5-jours-1-mort.html
https://www.haitilibre.com/article-2043-haiti-social-en-72-heures-plus-de-400-haitiens-ont-ete-rapatries-en-haiti.html

S/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Leonidas
Posté le 25/01/2011 20:38:15
@Jaguar -- Le contenu de votre proposition est très valable. Digne. Si l'État assumait son autorité ( il n'a pas besoin de beaucoup d'argent pour le faire si la Volonté est là) on pourrait réduire énormement nos importations changer nos habitudes de consommation.
Jaguar
Posté le 25/01/2011 15:20:27
On peut mettre fin a ces genres de situations. Pour ce faire, il faut utiliser les moyens qui doivent incomber au gouvernement quand il y aura un digne du nom : a) Faire de l'agriculture une entreprise de l'Etat. b) Relancer la production de la cane à sucre comme au bon vieux temps, de tomate, de banane, de coco et inviter nos compatriotes à revenir au pays en qualité d'employés de l'Etat avec les traitements tels que : Pension, assurance maladie, retraitre, vacances annuelles, et autres... c) Après la mise en place des stuctures adéquates, chercher a savoir combien ils sont payés par jour, par semaine ou par quinzaine, pour pouvoir leur offrir deux ou trois fois mieux. Il ne faut pas oublier que notre terre est la même que celle de la République Dominicaine et que nous pouvons produire les mêmes choses. Si nous suivons la voie de la compétence en nous organisant suivant les instructions ci-dessus, nous pourrions sortir nos compatriotes vendus par les dictateurs comme esclaves dans les plantations a Saint Domindue de ce qu'on peux assimiler a la «honte»... (Traite des esclaves): Affront fait aux fondateurs et co-fondateurs de notre indépendance, souillée par les ignorants de notre histoire et de notre dignité d'être et d'être un peuple...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n