iciHaïti - Humanitaire : Vers l’amélioration des réponses du secteur sécurité alimentaire au pays

iciHaïti - Centre d’Art : Inscriptions ouvertes pour la seconde session 2019

iciHaïti - Carifesta XIV : Haïti brille fièrement dans toutes les catégories

iciHaïti - Patrimoine : 3 ans pour restaurer une robe de l’époque du roi Henry 1er, à voir au MUPANAH

iciHaïti - CARIFESTA XIV : La communauté des handicapés en Haïti, fièrement représentée


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Gold Cup : Une facture de plus de 1,2 millions de dollars qui a payé ?

Haïti - Politique : 12 Sénateurs s’opposeraient au nouveau Gouvernement

Haïti - Coupe du Monde Brésil 2019 : Tournée nationale pour la sélection masculine U-17

Haïti - FLASH : La Motion de mise en accusation du Président Moïse est rejetée


+ de nouvelles



Haïti - Crise : 7e jours de manifestations, au moins 2 morts et une trentaine de blessés
14/02/2019 09:43:55

Haïti - Crise : 7e jours de manifestations, au moins 2 morts et une trentaine de blessés
Les activités dans la capitale sont restées paralysées pour une 7ème journée consécutive où s’est déroulée de nouvelles manifestations contre le Président Jovenel Moïse, émaillées par de violents affrontements avec la police.

Coups de feu, barricades enflammées, vandalisme, violence et pillages ont été une fois de plus le lots de cette journée où les manifestations ne semble pas faiblir tout au contraire...

Des milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince avant de se diriger vers le Palais National, avec à leur tête des leaders de l’opposition et des élus dont entre autres Moïse Jean Charles, Assad Volcy Me André Michel,,les sénateurs Youri Latortue, Évaliere Bauplan, Nenel Cassy et Antonio Cheramy…

À proximité du Palais National Place du Champs des heurts violent ont eu lieu avec le dispositif de sécurité qui ont répondu aux jet de pierres par des grenades lacrymogènes…

Des magasins ont été pillés en centre-ville, plusieurs ambassades ont annoncé l’évacuation d’une partie de leur personnel diplomatique

La population est aux abois il devient de plus en plus difficile de trouver où acheter de la nourriture. L’eau potable commence se faire rare dans plusieurs quartiers https://www.haitilibre.com/article-26904-haiti-crise-les-manifestations-affectent-l-approvisionnement-en-eau-de-la-capitale.html s’approvisionner en gaz propane pour la cuisine est devenu un véritable défi… Des difficultés qui semble vouloir pousser plus d’un à rejoindre le béton aux côtés des manifestants…

Au moins deux personnes ont été tuées par balles, dont une a proximité du Palais National et plus d’une vingtaine de blessés par balles ont été rapportés. Robenson Sanon, journaliste attaché à l'agence Reuters et collaborateur du Nouvelliste a été blessé par balle au bras et transporté d'urgence à l'hôpital Bernard Mevs, plus d’une quinzaine de manifestants à Petit-Goâve ont été blessés par balles après un affrontement avec des agents de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) https://www.haitilibre.com/article-26927-haiti-flash-des-agents-de-l-udmo-tirent-sur-la-foule-a-petit-goave-au-moins-15-blesses.html

Au Palais, le Président Moïse et le Premier Ministre restent silencieux, tant sur la situation de violence qui embrase le pays et va crescendo, que sur les victimes dont le nombre augmente chaque jour…

Jake Johnston, spécialiste de la situation en Haïti pour le « Center for Economic and Policy Research » (CEPR),une organisation de réflexion basée à Washington explique « Le Gouvernement, ainsi que plusieurs ambassades étrangères du pays, semblent penser que les protestations actuelles ne sont que le produit d’opposants politiques qui cherchent à accéder au pouvoir, et que ces derniers vont bientôt être à court d’argent, entraînant un retour à la normale […] ignorer une fois encore les revendications légitimes du peuple, c’est garantir que la crise va durer » ajoutant « il serait imprudent de penser que des élections seules peuvent résoudre la crise actuelle […] »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-26927-haiti-flash-des-agents-de-l-udmo-tirent-sur-la-foule-a-petit-goave-au-moins-15-blesses.html
https://www.haitilibre.com/article-26904-haiti-crise-les-manifestations-affectent-l-approvisionnement-en-eau-de-la-capitale.html
https://www.haitilibre.com/article-26901-haiti-crise-le-service-de-la-voirie-de-la-capitale-est-suspendu.html
https://www.haitilibre.com/article-26899-haiti-flash-banques-attaquees-station-d-essence-incendiee-l-opposition-se-radicalise.html
https://www.haitilibre.com/article-26891-haiti-flash-3e-jour-de-manifestation-et-de-violence.html
https://www.haitilibre.com/article-26885-haiti-flash-2e-jour-de-manifestations-violentes-au-moins-3-morts-et-de-nombreux-blesses.html
https://www.haitilibre.com/article-26875-haiti-flash-importants-degats-au-moins-4-morts-et-21-blesses-lors-des-manifestations.html

SL/ PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pipo
Posté le 14/02/2019 11:29:08
Cette violence doit cesser.
Homme de Jacmel
Posté le 14/02/2019 11:17:11
La situation du pays est alarmante car les acteurs politiques sont de tendance de l'idéologie de ceux qui ont gouverné ce pays pendant plus de 20 ans et qui ont rien fait pour le pays Il ne veulent pas d'institutions car ils sont anti armée, antisocial, mais pro gangs. Toutes les institutions publiques ont été livrées par eux au secteur privé aisé. Ce pays est condamné s'il arrive a reprendre le pouvoir, ce serait un État délinquants une fois encore.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n