Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - Cap-haïtien : Parc de jeux «Lakay Fun World»

iciHaïti - Petit-Goâve : Distribution du «Livre scolaire unique»

iciHaïti - Tourisme : Vers la création d’un fonds pour le renforcement du site touristique de Labadie

iciHaïti - Garde Côtière US : Près de 300 haïtiens interceptés au large du Môle Saint-Nicolas

iciHaïti - Hebdo-Route : 25 accidents, 98 victimes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Insécurité : «Maintenir les enfants à l'école est un combat» dixit Ministre Manigat

Haïti - Environnement : La collecte de semences natives d'Haïti se poursuit

Haïti - Insécurité : Suite à l’exécution d’un patient, MSF suspend ses activités à l’hôpital Raoul Pierre Louis

Haïti - FLASH : Le sous-commissariat de Pernier complètement détruit par le gang «Kraze Baryè»


+ de nouvelles



Haïti - Crise : À l’ONU, Haïti salue l’adoption des sanctions et rappel l’urgence d’une intervention armée
22/10/2022 09:00:31

Haïti - Crise : À l’ONU, Haïti salue l’adoption des sanctions et rappel l’urgence d’une intervention armée
Le Conseil de sécurité a établi vendredi 21 octobre 2022 un régime de sanctions contre Haïti, imposant un embargo ciblé sur les armes, une interdiction de voyager et un gel des avoirs des personnes et entités désignées pour de telles mesures, qui sont responsables ou complices d'actions qui menacent la Paix, la sécurité ou la stabilité du pays.

Adoptant à l'unanimité la résolution 2653 (2022), le Conseil a décidé de créer un Comité du Conseil de sécurité composé de tous les membres de l'organe de 15 membres, pour entreprendre, entre autres tâches , le suivi de l'application des mesures d'interdiction de voyager, de gel des avoirs et d'embargo sur les armes imposées aux personnes et entités désignées par le Comité ; rechercher et examiner des informations les concernant ; et de désigner les personnes et entités devant faire l'objet des mesures susmentionnées.

Il a également prié le Secrétaire général de créer pour une période initiale de 13 mois, en consultation avec le Comité, un groupe de quatre experts (Groupe d'experts) pour l'aider à s'acquitter de son mandat, et de faire les dispositions en matière de sécurité pour appuyer les travaux du Groupe.

En outre, le Conseil a affirmé qu'il surveillerait en permanence la situation en Haïti et qu'il serait prêt à examiner la pertinence des mesures contenues dans la résolution, y compris le renforcement, la modification, la suspension ou la levée des mesures. Il a ensuite demandé, à cet égard, au Secrétaire général, en étroite coordination avec le Groupe d'experts, de procéder, au plus tard le 15 septembre 2023, à une évaluation des progrès accomplis.

En d'autres termes, le Conseil a exigé la cessation immédiate de la violence, des activités criminelles et des violations des droits de l'homme qui compromettent la paix, la stabilité et la sécurité d'Haïti et de la région, notamment les enlèvements, la violence sexuelle et sexiste, la traite des personnes et la contrebande. des migrants, et des homicides, des exécutions extrajudiciaires et du recrutement d'enfants par des groupes armés et des réseaux criminels. Il a également exhorté tous les acteurs politiques à s'engager dans des négociations constructives pour sortir de l'impasse politique actuelle afin de permettre la tenue d'élections législatives et présidentielles inclusives, libres et équitables, dès que la situation sécuritaire locale le permettra.

Pour sa part, l’Ambassadeur Antonio Rodrigue, le Représentant permanent d’Haiti à l’ONU, saluant l'adoption unanime de la résolution, a déclaré que les nouvelles mesures restrictives, y compris les interdictions de voyager et le gel des avoirs, contribueront à mettre fin aux activités violentes et meurtrières des groupes armés en son pays « Cela démontre la volonté de la communauté internationale de jouer son rôle dans le règlement de cette grave crise multidimensionnelle et de montrer au peuple qu'Haïti n'est pas seul et que ses appels à l'aide ont été entendus » a-t-il ajouté précisant « Ces sanctions se basent sur des critères bien définis dans la résolution 2645 à savoir : se livrer à la violence des gangs ou l'appuyer, mener des activités criminelles ou commettre des violations des droits de l'homme, faire obstruction à l'acheminement de l'aide humanitaire ou des produits essentiels à la population, ou entreprendre d'autres actions qui compromettent la Paix, la stabilité et la sécurité d'Haiti et de la région »

Soulignant que les sanctions ne peuvent à elles seules éradiquer le niveau élevé de violence qui ravage son pays, il a réitéré que la police nationale n'a pas la capacité à la mesure de la menace posée par les groupes armés, demandant en outre un soutien solide sous la forme d'une force spécialisée. Soulignant que son pays est engagé dans « une course contre la montre », il a noté qu'il continue de plonger chaque jour davantage dans la violence et l’insécurité.

Note : Dès que la résolution sera disponible à l’ONU nous la rendront disponible pour nos lecteurs

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-37943-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-37937-haiti-flash-le-conseil-de-securite-votera-aujourd-hui-sur-la-resolution-imposant-des-sanctions.html
https://www.haitilibre.com/article-37927-haiti-flash-resolution-sur-les-sanctions-vote-reporte-a-l-onu.html
https://www.haitilibre.com/article-37919-haiti-onu-barbecue-en-tete-d-une-liste-noire-vote-de-la-resolution-en-attente.html
https://www.icihaiti.com/article-37904-icihaiti-insecurite-les-bahamas-pourraient-se-joindre-a-une-force-multinationale-d-intervention-rapide.html
https://www.haitilibre.com/article-37903-haiti-flash-le-conseil-de-securite-de-l-onu-decide-aujourd-hui-de-l-aide-a-apporter-a-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-37891-haiti-politique-les-usa-pret-a-participer-a-une-force-multinationale-d-action-rapide.html
https://www.icihaiti.com/article-37882-icihaiti-onu-le-conseil-de-securite-discute-des-options-d-intervention-pour-haiti.html
https://www.icihaiti.com/article-37866-icihaiti-demande-d-intervention-armee-lettre-du-premier-ministre-au-secretaire-general-de-l-onu.html
https://www.haitilibre.com/article-37863-haiti-usa-jo-biden-examine-la-demande-d-intervention-armee-d-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-37831-haiti-flash-vers-une-intervention-armee-etrangere-en-haiti-pour-eliminer-les-gangs.html
https://www.haitilibre.com/article-37847-haiti-politique-le-senat-demande-au-pm-de-reporter-l-intervention-d-une-force-armee-etrangere-en-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-37843-haiti-securite-pluie-de-reactions-a-la-decision-d-une-intervention-armes-internationale-en-haiti.html
https://www.icihaiti.com/article-37842-icihaiti-insecurite-l-oea-espere-que-l-onu-pourra-donner-une-reponse-rapide-a-la-demande-d-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-37825-haiti-politique-l-oea-demande-aux-etats-membres-un-soutien-pour-retablir-la-securite-en-haiti.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n