iciHaïti - 275e de Port-au-Prince : Discours à Paris du Conseillé Frinel Joseph (Vidéo)

iciHaïti - Mister Supranational 2024 : Haïti en compétition

iciHaïti - Saint-Marc : 2 bandits armés arrêtés

iciHaïti - World Paella Cup 2024 : Haïti présélectionné, votez pour son Cheff

iciHaïti - PNH : Normil Rameau nouveau DG, arrêté publié au Journal officiel


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Haiti Air Ambulance : 10e anniversaire de son premier vol

Haïti - Politique : Les USA soumettront une résolution soutenant Haïti à la prochaine Assemblée de l'ONU

Haïti - FLASH : Jusqu’à 30% des fonctionnaires perçoivent leurs salaires tout en étant absents

Haïti - FLASH : Report de l'intégration des 4 nouvelles matières aux examens de 9ème A.F.


+ de nouvelles



Haïti - FLASH Immigration : Près de 27,000 haïtiens expulsés de R.D. au mois de Juin
18/07/2023 06:53:38

Haïti - FLASH Immigration : Près de 27,000 haïtiens expulsés de R.D. au mois de Juin
Depuis l'instauration du décret 668-22 qui prévoit entre autres l’expulsion du territoire Dominicain de tous les étrangers en situation migratoire irrégulière, le nombre d'expulsions d’haïtiens du territoire voisin a atteint des niveaux records.

Les statistiques des 6 premiers mois de cette année dépassent déjà le nombre total d'expulsions enregistrées pour l'année 2022 dans son intégralité. Cette augmentation des expulsions soulève de graves préoccupations quant au respect des droits fondamentaux des migrants haïtiens de l'autre côté de la frontière souligne le Groupe d'Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) dans son rapport de juin 2023.

« Les appels répétés du Haut-Commissariat des Nations Unies et des organisations de défense des droits humains en faveur des migrants haïtiens sont rejetés d'un revers de main par les autorités dominicaines. Les demandes légitimes de protection et de respect de leurs droits fondamentaux continuent d'être ignorées. Cette réalité inacceptable crée une situation critique pour les migrants haïtiens, qui font face à des violations continues de leurs droits. »

Le rapport souligne l'urgence d'une réponse coordonnée et efficace pour mettre fin aux violations des droits des migrant.e.s haïtiens et assurer leur bien-être dans un climat de respect mutuel et de solidarité.

Le GARR appelle toutes les parties concernées, les gouvernements haïtien et dominicain, la communauté internationale et les organisations de la société civile, à unir leurs efforts afin de mettre fin à cette crise humanitaire et d'œuvrer ensemble à la construction d'un avenir meilleur pour les migrants haïtiens.

Expulsion en Juin 2023 : 26,979 haïtiens :

Points frontaliers officiels :
Anse-à-Pitres, Belladère, Malpasse et Ouanaminthe
15,130 hommes
3,576 femmes
463 filles
498 garçons

Points frontaliers non officiels :
Baptiste, Belladère (Rocher), Cornillon, Fonds-Verettes, Las Cahobas (Bateille), Savanette (Miguel)
3,956 hommes
1,818 femmes
596 filles
942 garçons

À cela s’ajoute 1,415 refoulement à la frontière

À ces expulsion il faut enfin ajouter les retours spontanés dit « volontaires » qui s’élèvent pour ce même mois de juin 2023 à 21,261 haïtiens.

Grand total d’Haïtien retournés au pays : 49,655

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Agrippa
Posté le 18/07/2023 16:07:43
Quoique les moyens qu'ils emploient ne sont pas nécessairement les meilleurs, on peut quand même dire que les dirigeants de la R.D. font tout ce qui est en leur pouvoir pour faire avancer leur pays. Si ceux d'Haïti ne faisaient que .01/100 des efforts des voisins, ce serait beaucoup. Triste constat.
Jaguar
Posté le 18/07/2023 08:13:27
Pour mettre une fin a cette situation, il est temps pour les Haïtiens de se mettre a l'exploitation de leur terre, afin de créer des opportunités lucratives permettant aux citoyens de rester chez eux plutôt que de d'aller se faire humilier en RD et aux USA. Par la même occasion , inviter ceux-la qui sont en RD à retourner au pays, car on n'est bien et respecté que chez soi.Pour se faire il faut des dirigeants nationalistes de caractère, de dignité capables de penser au pays et non a eux-mêmes et aux colons.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n