iciHaïti - Football : Varieno Saint Fleur nouveau Président temporaire de la FHF

iciHaïti - Jacmel : 133 prisonniers ont des symptômes similaires au Covid-19

iciHaïti - Saint-Marc : La foudre détruit plusieurs véhicules et chaloupes

iciHaïti - AVIS : 120 bourses de formation en réseaux communautaires internet, inscriptions ouvertes

iciHaïti - Petit-Goâve : La DGI déterminée à reprendre les terrains de l’État spoliés par le Maire Limongy


+ de nouvelles


Haïti - URGENT : Forum internet sur le Covid-19 en Haïti et les dangers des déportations US (sur réservation)

Haïti - FLASH : Nouveau vol de retour vers les USA

Haïti - Canada : Vers la régularisation du statut des demandeurs d'asile haïtiens qui travaillent dans les centres de soins pour aînés

Haïti - FLASH : Plus de 1,000 cas dans le département de l’Ouest

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Social : La tension monte entre dominicains et haïtiens
26/01/2011 09:44:43

Haïti - Social : La tension monte entre dominicains et haïtiens
Un incendie a détruit hier une maison de six chambres occupées par environ 60 travailleurs haïtiens dans le secteur de la Hoya del Caimito à Santiago, selon un rapport du service des incendies. Selon Rafael Monsanto, le porte parole des pompiers, quatre unités de pompiers sont intervenues pour éviter la propagation de l’incendie à d'autres maisons situées à proximité. Yamilka de León, le sous-intendant a fait savoir que le sinistre n’a fait aucune victime et qu’une enquête avait été ouverte pour déterminer l'origine de l'incendie. L’hypothèse d’un acte criminel n’est pas écartée...

Plusieurs cabanes appartenant à des haïtiens, ont été incendiées lundi à Barahona provoquant la mort d’un enfant haïtien de 3 ans. Selon le chef de police plusieurs des incendiaires auraient été identifiés, il s’agirait de Aquino Rivas (dominicain) et de Marzo Eliza et Johnny Pierre (descendants d’haïtiens). Selon le responsable de la police, Melvin Pierre, le père de la jeune victime, aurait attaqué précédemment, Victor Matos (42 ans) un gardien de ferme, d’origine dominicaine, pour lui voler son fusil. Les incendiaires auraient mis le feu à titre de représailles. Carlos Morales Troncoso, le Ministre dominicain des Affaires étrangères a qualifié cet acte de méprisable et incompatible avec la politique du gouvernement dominicain.

Entre dimanche et lundi, au moins 160 haïtiens sans papiers, ont été rapatriés en Haïti, arrêtés par les membres du CESFRONT, de l’armée Nationale et d’agents de l’immigration, alors qu’ils tentaient de s’infiltrer sur le territoire dominicains.

Les membres de la défense civile, la police et les pompiers ont récupéré dans la rivière Yaque au Nord de Santiago et à Bocas de Mao (Esperanza), les corps de deux immigrants d'origine haïtienne, un homme et une femme apparemment noyés. Une enquête a été ouverte. L’une des victime a pu être identifié, il s’agirait d’un haïtien répondant au nom de Jean Eole, âgé de 25 ans.

Les sociologues dominicains Bridget Wooding et José Antinoe Fiallo Billini considèrent que la multiplication des incidents observés ces derniers jours en République Dominicaine, sont graves et ne contribuent nullement au bonnes relations entre les deux pays, mais qu’au contraire ils crées plus de tensions et d’inquiétude.

Pour José Antinoe Fiallo Billini « Les problèmes fondamentaux des deux pays ne s'arrêtent pas aux situations qui se présentent avec un immigrant, c’est la structure même de la société dominicaine, d’oppression et d’exclusion, qui est en cause. Ces incidents pourraient avoir des répercussions internationales sur divers intérêts du pays. » Les deux sociologues jugent urgent que le pays prennent des mesures pour prévenir l’augmentation de tels actes, qui démontrent l’importance au niveau politique, de maintenir la Paix entre les deux pays.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-2207-haiti-social-reactions-du-mhave-face-a-la-situation-des-haitiens-en-republique-dominicaine.html
https://www.haitilibre.com/article-1051-haiti-social-bellerive-declare-l-immigration-est-un-element-dangereux.html
https://www.haitilibre.com/article-1007-haiti-social-l-etat-dominicain-le-plus-gros-employeurs-de-clandestins.html
https://www.haitilibre.com/article-2026-haiti-social-l-immigration-une-situation-delicate-qui-doit-etre-manipulee-avec-precaution.html
https://www.haitilibre.com/article-1467-haiti-social-atelier-bilateral-sur-le-sort-des-haitiens-deplaces.html
https://www.haitilibre.com/article-839-haiti-republique-dominicaine-migration-haitienne-causes-et-dangers.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Kool Groove
Posté le 26/01/2011 11:24:12
Pas de surprise à proprement parler... La haine contre l'Haitien fait bien partie du psyché et de l'ethos dominicains. D'aucuns pensent que ce serait dû au fait que l'Haitien leur rappelle leur origine africaine, alors qu'ils voudraient y renoncer totalement. D'ailleurs, qui a oublié nos 50,000 frères lâchement assassinnés par Trujillo?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n