Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Social : Pascale Belony élue Miss Haïti 2021

iciHaïti - PNH : Jean Gardy Muscadin nouveau Chef de Cabinet du DG Frantz Elbé

iciHaïti - Social : La capitale paralysée par la grève et les manifestations

iciHaïti - Justice : Revue «La Magistrature» appel a contribution

iciHaïti - Religion : Le Cardinal Chibly Langlois ouvre le Synode (2021- 2023)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #585

Haïti - FLASH : Des experts de l'ONU condamnent les expulsions d’haïtiens par Washington

Haïti - RD : Le Gouvernement dominicain qualifie de processus de «somalisation» la situation en Haïti

Haïti - FLASH : Privé de carburants par les gangs, le pays aux portes de l’enfer


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Première étape de l’armée, un corps de génie
29/08/2012 13:54:52

Haïti - Sécurité : Première étape de l’armée, un corps de génie
Jean Rodolphe Joazile, le Ministre de la Défense fait le point sur la vision du Ministère et les étapes a franchir pour faire en sorte, que la future armée d’Haïti réponde aux besoins réels du pays « Nous ne courrons pas pour dire : puisqu'il y a un Ministère de la Défense, il faut que nous mettions une armée, mais nous disons, regardons quelles institutions, à l'intérieur de la Défense nationale peut-être utile à la société. »

« [...] aujourd'hui, lorsque nous parlons de la Défense c'est vrai que la première chose qui est dans la tête de tout le monde, c'est l'armée, mais aujourd’hui, nous avons une institution militaire qui a été démobilisé vers les années 95-96 [...] nous devons chercher les causes de cette démobilisation et nous sommes arrivés à la conclusion, que c'est tout simplement parce que l'armée était mal montée, parce que l'armée dans sa doctrine, dans sa formation, remplissait un rôle de police, un rôle de proximité par rapport à la population. Il y a eu, une longue période de dictature, ce qui a fait que l'armée a eu des positions, des implications dans les coups d'état etc... toutes ces choses se sont accumulées et ont fait éclater l'armée et lorsqu’elle a éclaté, elle a emporté avec elle, les fondements même de la Nation.

Aujourd'hui nous disons, c'est vrai que nous avons un Ministère de la Défense mais nous ne devons pas répéter les mêmes erreurs, il faut que nous construisions les choses bien [...] nous ne courrons pas pour dire, puisqu'il y a un Ministère de la Défense, il faut que nous mettions une armée mais nous disons regardons quelles institutions, à l'intérieur de la Défense nationale peut être utile à la société. Très certainement l'armée en est une, mais [...] Je pense qu'il y a trop d'enjeu aujourd'hui pour centrer la question de la défense nationale sur la question de l'armée seulement. C'est seulement à partir d'octobre que nous aurons notre propre budget, mais le Ministère des Finances avait mit des moyens à notre disposition pour pouvoir réaliser les études dont nous avions besoin, durant ces 4 derniers mois.

[...] nous sommes allé explorer, avec les Ministres de la défense du Brésil et de l'Équateur les pistes d'une coopération avec Haïti. J’ai entendu beaucoup de choses sur cette question, des personnes ont dit que l'Équateur et le Brésil allaient venir faire l'armée pour nous, je profite de cette occasion, pour apporter un démenti formel [sur ces rumeurs], ce n'est pas cela que nous sommes allez régler là-bas. [...] le Président de la République m'avait demandé de faire des contacts [...] pour voir comment nous pouvions structurer, au niveau du Ministère de la Défense un service de génie, qui pourra apporter un service à la population même dans les coins les plus reculés [...] c’est sur cette base que l'Équateur et le Brésil, dans le cadre de la coopération avec Haïti, ont accepté de former des ingénieurs pour nous [...] Je pense que si nous arrivons à mettre sur pied un corps de génie et un garage capable de prendre en charge le parc automobile de l'État, ce sera déjà un pas dans la bonne direction.

Nous pensons que dans la situation a risque [climatique] dans laquelle se trouve Haïti aujourd'hui, si le Ministère de la Défense a un Corps de Génie en son sein, ce sera d'une très grande utilité pour la population et nous verrons les autres secteur après. Pour le moment, nous nous concentrons sur cette question, parallèlement nous avons besoin d'un service de santé, tout comme nous disons que nous avons besoin d'un nouveau modèle de citoyen, c'est une belle ouverture que nous trouverons à travers un service civil mixte obligatoire. Ce sont des choses que nous devons implémenter sur le terrain, qui pourront nous donner toutes les autres entités dont nous avons besoin, au sein du Ministère de la Défense. [...]

[...] C'est vrai que le Président a fait une promesse électorale, et manifesté sa volonté de respecter cette promesse sur la question des forces armées, par contre, nous disons qu'aujourd'hui si nous refaisons l'armée, je vous garantie que cette armée ne pourra pas résister, si nous ne l’a refaisons pas, sur de nouvelles bases. Quelle que soit l'armée qui sera créée, elle ne doit pas être construite sur les ruines de l'ancienne force armée. Deuxièmement cette armée, doit être totalement en dehors de la politique et essentiellement au service du développement [et de la population].

Pour arriver à cela, il y a une série de préalables que nous devons remplir avant, quelle assise nous allons lui donner, en attendant, nous disons : est-ce que le problème d'Haïti c'est un problème d'armée ? Je ne dit pas non, mais nous disons, mettons en place toutes les structures qui sont nécessaires avant, pour que le jour venu, l'armée ait une bonne assise, c'est une question de temps. Nous sommes convaincus, que si aujourd’hui, nous ouvrons des Centre de recrutement, que nous disons à tout le monde de venir porter l'uniforme, l'armée va disparaitre encore, j'en suis convaincu... j'étais dans l'armée [...] »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-6217-haiti-securite-le-ministre-de-la-defense-en-tournee-en-amerique-du-sud.html
https://www.haitilibre.com/article-6148-haiti-securite-propos-de-martelly-sur-la-future-force-de-securite-nationale.html
https://www.haitilibre.com/article-6115-haiti-politique-en-equateur-le-president-martelly-parle-d-une-force-armee-moderne-pour-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-4638-haiti-securite-l-armee-va-faire-gagner-de-l-argent-a-l-etat-haitien.html
https://www.haitilibre.com/article-4600-haiti-securite-premier-rapport-preliminaire-sur-la-composante-militaire-de-la-force-publique.html
https://www.haitilibre.com/article-4423-haiti-securite-commission-d-etat-d-organisation-de-la-composante-militaire-de-la-force-publique.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Francisque Jean-Charles
Posté le 01/09/2012 08:04:06
Peu importe, Ayiti a besoin de son armée car elle représente le poto mitan du pays. C'est vrai que l'armée dissoute avait commis des exactions sur la population mais les USA avec M. Aristide auraient dû plutôt en 1995, faire un nettoyage a sec en son sein au lieu de la demobiliser. Un corps de génie est un début et je félicite le Président de la République ainsi que le Ministre de la Défense pour ce leadership et cette responsabilité face a son peuple qui veut son armée. Ayiti n'existe pas sans son armée. Que Dieu benisse la mère-patrie, Ayiti
homo21
Posté le 30/08/2012 18:28:11
Mr Joazile, tu pourrais aussi mettre «un corps de Karatéka et de judoka» au sein du Ministère de la Défense. Au moins, ils pourront défendre sans être armés.
mamer
Posté le 30/08/2012 08:21:02
M.Joasile arretez de tourner autour du pot. Le Président a fait des promesses de rétablir l'Armée qu'il n'a pas pu tenir comme beaucoup d'autres d'ailleurs parce que les Américains qui le soutiennent ne veulent pas de l'armée. Et pourquoi consacrer des dizaines de millions de gourdes pour créer un ministère de la défense alors que tout le monde sait que les 5 ans de Martelly finiront sans que cette force armée voie le jour. Cet argent pourrait servir à scolariser pour de vrai des petits enfants haitiens....
Bakoulou
Posté le 29/08/2012 21:56:45
je dirais simplement au ministre : pourquoi toujours se tourner vers l'étranger? Pourquoi ne pas faire appel à la diaspora qui a des compétences et est prête à mettre la main dans la pâte, militaires et civils. Tout justement on est un groupe qui a des projets dans des domaines connexes comme le ministre parlait de gestion de parc automobile, garage. On frappe aux portes... Je trouve comme peuple on cultive un à plat-ventrisme quand il s'agit de choisir entre un compatriote et l'étranger. Il faut dire qu'on aime ça quand d'autres décident à notre place et encore une fois : Cé pa fôte mwen
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n