iciHaïti - Politique : Le Gouvernement fait le ménage dans de vieux contrats

iciHaïti - Patrimoine : Le Centre d'Art reçoit le soutien de Bank of America

iciHaïti - Agriculture : Perspectives des récoltes 2019-2010 des céréales de base

iciHaïti - Football : Remerciements de la FHF

iciHaïti - 9e jour : 8 grévistes de la faim hospitalisés


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Crise : Le secteur touristique agonise dans l’indifférence

Haïti - Politique : Message du Ministère des cultes aux leaders spirituels et religieux

Haïti - Léogâne : Attaques d’institutions publiques et armes de guerres, le Député Hyppolite dénonce

Haïti - Religion : Mgr Max Leroy Mésidor lance un appel à la sagesse à la classe politique


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : L‘opposition tente de faire pression sur l’ONU et l’internationale
05/10/2019 09:08:12

Haïti - FLASH : L‘opposition tente de faire pression sur l’ONU et l’internationale
Vendredi des dizaines de milliers de personnes ont pris le béton répondant à l’appel de l’opposition, criant des slogans hostiles et brandissant des pancartes, réclamant la démission sans condition du Président Moïse et contre l’ingérence de l’internationale (Core Group) pour ses appels répétés à la résolution de la crise, par le dialogue…

Des milliers de personnes ont également manifestés dans les villes de province notamment au Cap-Haïtien (Nord), à Miragoane, (Nippes), aux Gonaïves, à Saint-Marc (Artibonite) et a Mirebalais (Centre), où les activités économiques et la circulation ont été paralysées par des barricades de pneus enflammés et les manifestants,

Tout comme lors de la grande mobilisation du 27 septembre dernier,https://www.haitilibre.com/article-28865-haiti-flash-situation-insurrectionnelle-en-haiti-province.html
https://www.haitilibre.com/article-28863-haiti-flash-situation-insurrectionnelle-en-haiti-zone-metropolitaine.html cette journée n’a pas échappée aux actes de violence et de vandalisme dans la capitale et d'autres grandes villes du pays. Des affrontements violents ont eu lieu entre manifestants et forces de l'ordre, jets de pierres et bouteilles contre lacrymogènes, balle de caoutchouc, canon a eau et tir en air. Les écoles et la plupart des commerces et institutions publiques ont gardé leurs portes closes…

La présence de plusieurs journalistes internationaux a été vu sur le terrain.

Équipé de gilets pare-balles, de boucliers et de canons à eau, des unités du Corps d’Intervention et de Maintien de l’Ordre (CIMO) de la Police nationale d’Haïti (PNH) étaient en position près de barrages routier établit avec leurs véhicules à divers points stratégiques. À Lalue, un groupe de manifestants a incendié l'entrée de la direction de l'immigration et de l'émigration, tandis qu'une autre manifestation dans le quartier de Delmas affrontaient les forces de lordre. Au moins une personne a été tué par balle au Cap-Haïtien, tandis que des manifestants ont été blessés à Jérémie. Aucun bilan n’a encore été diffusé sur la journée de vendredi.

La principale manifestation visait le Quartier Général de la Mission des Nations Unies d’appui à la Justice en Haïti (Minujusth) a Clercine (commune de Tabarre) près de l’aéroport.

Les unités de la « Swat Team » (SWAT), de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) et du CIMO, avaient déployé un imposant dispositif sécuritaire pour empêcher aux manifestants d'atteindre les bureaux de la l’ONU en Haiti.

Tout au long de la route, les manifestants très motivés, venant de divers quartiers, ont brûlé des pneus et jeté des pierres et des bouteilles et au moins deux cocktails molotov en direction des forces de l’ordre. Qui ont répliqué avec des canons à eau, des grenades de gaz lacrymogène et des tir de balles de caoutchouc. Plusieurs leaders de l’opposition ou sympathisants étaient présents entre autres Évalière Beauplan, Nenel Cassis, Ricard Pierre, Sorel Jacinthe, Joseph Manès Louis, Simon Desras Dieuseul, André Michel, Assad Volcy, les maires Ralph Youri Chevry (Port-au-Prince) et Rony Colin (Croix-des-Bouquets) se sont rendus au siège de la mission de l'ONU pour envoyer un message oral et écrit.

Visiblement dépassés par la foule, les policiers ont finalement laissé passer les manifestants devant la base de l’ONU, sous fort encadrement ce qui a évité tout débordement.

Le Sénateur de l’opposition radicale Evalière Beauplan a rappelé qu’une lettre avait été envoyée mercredi au secrétaire Général des Nations unies, António Guterres, appelant la communauté internationale à retirer son soutien politique au Président Moïse « Ils ont 24 heures pour décider du sort de Jovenel Moise. Aucune mission diplomatique ne peut nous dire quoi faire. Nous ne reconnaissons pas les diplomates qui demandent des négociations. Le temps a passé. […] » Une lettre à l’ONU qui décrit de façon dramatique une situation de guerre civile, vue par les yeux de l’opposition radicale qui écrit « […] lors de différentes manifestations de rue pour réclamer sa démission Jovenel Moïse a ordonné une répression systématique sur de paisibles citoyens qui ne font que défendre pacifiquement leurs droits inaliénables. Il est dénombré plus d'une centaine de manifestants qui ont été assassinés, des milliers de blessés et estropiés par balles et certains arrêtés illégalement. Le pays est totalement dysfonctionnel depuis des semaines, les portes des entreprises publiques et privées, tes banques commerciales, les écoles, entre autres, sont restées fermées. Les haïtiens demandent à cor et à cri la démission du Président Jovenel Moïse […]

De tout ce qui précède, nous sollicitons, en votre qualité de Secrétaire Général des Nations Unies, votre désolidarisation d'avec Jovenel Moïse en apportant tout votre appui au peuple haïtien qui ne jure que par la démission du Président [… ] »


Parmis les signatures d’élus en poste de cette lettre : Sénateur Evalière Beauplan (PONT), Nenel Cassy (Famni Lavalas) (2 Sénateurs impliqués dans le saccage du Sénat https://www.haitilibre.com/article-28377-haiti-politique-bilan-du-saccage-du-senat-plus-de-6-millions-de-gourdes-4-senateurs-impunis.html ) et Youry Latortue (AAA), Sorel Jacinthe (INITE) et les Députés Déus Deroneth (Marigot - PONT), Joseph Manès Louis (Cabaret - Fanmi lavalas) et Jean Robert Bossé Jean Robert Bossé (Aquin - Organisation du peuple en lutte - OPL) tout 3 impliqués dans le saccage de la chambre des députés https://www.haitilibre.com/article-28661-haiti-flash-tentative-ratee-76-deputes-votent-en-faveur-du-pm.html

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28922-haiti-onu-la-republique-dominicaine-convoque-d-urgence-le-conseil-de-securite.html
https://www.haitilibre.com/article-28917-haiti-securite-bilans-des-manifestations-qui-croire.html
https://www.haitilibre.com/article-28884-haiti-emeutes-10-000-militaires-a-la-frontiere-protegent-le-territoire-dominicain.html
https://www.haitilibre.com/article-28804-haiti-social-violents-heurts-entre-manifestants-et-policiers.html
https://www.haitilibre.com/article-28865-haiti-flash-situation-insurrectionnelle-en-haiti-province.html
https://www.haitilibre.com/article-28863-haiti-flash-situation-insurrectionnelle-en-haiti-zone-metropolitaine.html
https://www.haitilibre.com/article-28851-haiti-flash-tentatives-d-incendies-et-deversement-d-excrements-dans-des-ecoles.html
https://www.haitilibre.com/article-28776-haiti-social-2eme-journee-de-paralysie-au-pays.html
https://www.haitilibre.com/article-28769-haiti-manifestations-la-pays-paralyse-plusieurs-victimes-et-nombreux-degats.html
https://www.haitilibre.com/article-28661-haiti-flash-tentative-ratee-76-deputes-votent-en-faveur-du-pm.html
https://www.haitilibre.com/article-28377-haiti-politique-bilan-du-saccage-du-senat-plus-de-6-millions-de-gourdes-4-senateurs-impunis.html

SL/ TB/ S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Rey
Posté le 05/10/2019 14:59:52
il est mieux de tenter de faire pression sur l'ONU que de manifester dans les rues de Port-au-Prince pour voler et tuer les petits commerçants malheureux qui n'ont rien a faire avec la politique et Jovenel Moïse
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n