iciHaïti - Programme Biden : Plus de 184,000 haïtiens ont été approuvés et 90% sont aux USA

iciHaïti - Culture : 80e anniversaire du Cendre d’Art

iciHaïti - 221e du Drapeau : Message de l'Ambassadeur d'Haïti en Espagne Guy Lamothe

iciHaïti - CONATEL : Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l'Information

iciHaïti - Football : Deux rencontres amicales en haute altitude, pour nos Grenadières


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Des haïtiens pourraient devenir Béninois…

Haïti - FLASH : Barbecue affirme que ses hommes sont prêt à combattre la Mission menée par le Kenya

Haïti - FLASH : Ekuru Aukot au Kenya, tente une nouvelle fois de bloquer la Mission en Haïti

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Arnel Bélizaire rentre en Haïti aujourd’hui
27/10/2011 10:47:02

Haïti - Politique : Arnel Bélizaire rentre en Haïti aujourd’hui
Arnel Bélizaire a été arrêté à l'aéroport
https://www.haitilibre.com/article-4119-haiti-flash-arnel-belizaire-a-ete-arrete-a-l-aeroport.html

Alors qu’il fait l’objet, d’un mandat d’arrestation émis par le Commissaire du Gouvernement du Parquet de Port-au-Prince, Me Félix Léger, le Député Arnel Bélizaire [qui était en visite officielle en France pour le Parlement et non en fuite...] a confirmé qu’il sera de retour au pays ce jeudi vers 17h00, sur le dernier vol d’Air Caraïbes, à l'aéroport Toussaint Louverture. Réputé pour ses critiques contre le Président de la République, le Député à dit « n’avoir aucune crainte de retourner dans son pays »

Gary Desrosiers, le Porte-parole adjoint de la Police Nationale d'Haiti (PNH), a déclaré mercredi que les agents de l'ordre exécuteront l'instruction reçue du Parquet de Port-au-Prince, en vue d’appréhender tous les évadés de prison dont les noms figurent sur une liste où figure celui du Député Bélizaire «... la police est l'auxiliaire de toutes les institutions publique, notamment la justice. La police est là pour exécuter toutes les décisions judiciaires, automatiquement, c'est le Parquet de Port-au-Prince qui passe une instruction pour arrêter un évadé ou n'importe quelle personne. La mission de la police, c'est d'arrêter la personne et de la conduire devant la justice [...] » concernant l'immunité du Député, le Porte-parole a précisé « ... généralement la police n'entre pas dans ces détails, parce que la police est là tout simplement pour obtempérer aux ordre de la justice...»

Plusieurs collègues du Député Bélizaire ont promis de se rendre a l'Aéroport pour l’accueillir.

Le Député Patrick Robasson, confirme qu'il sera présent en signe de solidarité, selon-lui, tous les secteurs de la vie nationale doivent faire  bloc contre ce qu'il appelle la « dictature martellienne » qui se profile.

Le Député Ocinjac Benjamin, Président de la Commission justice et sécurité, de la Chambre basse, qui sera également à l’aéroport, plaide en faveur du respect des procédures de levée de l'immunité d'un parlementaire. « C'est l'Assemblée des députés qui peut décider de mettre un collègue à la disposition de la justice [...] l'arrestation du Député Bélizaire serait un grand coup porté contre le Parlement et la démocratie [...] ils peuvent toujours l'arrêter, mais ma position, c'est qu'aujourd'hui cette arrestation est illégale, arbitraire et injuste. Nous-mêmes parlementaires, nous avons prêté serment sur la constitution de 1987, nous sommes obligés de respecter la loi, c'est pour cela que nous bataillons également de l'autre côté de la barricade, pour qu'ils respectent la loi. Si je commets une infraction comme député, cela ne veut pas dire, que je n'irai pas en prison, mais il y a une façon pour y aller... »

Le Député Sinal Bertrand, informe que la Chambre des députés a pour devoir d'accompagner leur collègue en vue de consolider son poste. Le Député Bertrand a fait savoir qu’Arnel Bélizaire ne peut pas aller en prison pour la raison qu’il n'est pas favorable au Chef de l'État et qu'il l'a fait savoir publiquement. «... nous en profitons pour dénoncer ce projet de dictature de la présidence, parce qu’Arnel Bélizaire est allé aux élections; il a déposé ses pièces; la DCPJ lui a donné ses papiers. Lors des contestations, il n'a pas été contesté. Durant la période de validation rien n'a été dit » ajoutant que si tout tourne mal aujourd’hui, pour le Député Bélizaire, c’est parce qu’il a répondu au Président Martelly sur des bêtises...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4108-haiti-justice-joazile-estime-prematuree-la-demande-d-arrestation-d-arnel-belizaire.html
https://www.haitilibre.com/article-4096-haiti-justice-je-ne-suis-pas-un-repris-de-justice-declare-arnel-belizaire.html
https://www.haitilibre.com/article-4089-haiti-affaire-arnel-belizaire-immunite-ne-veut-pas-dire-impunite.html
https://www.haitilibre.com/article-4081-haiti-affaire-arnel-belizaire-lettre-du-commissaire-du-gouvernement-a-sorel-jacinthe.html
https://www.haitilibre.com/article-4069-haiti-justice-la-justice-informe-la-chambre-des-deputes-que.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


gerald
Posté le 27/10/2011 20:17:49
Je pense qu'il est temps qu'Haiti et ses habitants fassent face a cette situation chaotique qui existe au sein de notre gouvernement. La vie est une rue a deux voies et il faut respecter les droits et lois qui aident a former tout une Nation. C'est très hypocrite de vouloir suggérer au Président de la République qu'il faut bien respecter les lois inscrites dans la Constitution, lorsque le député Belizaire a violé plusieurs lois pour lesquelles il s'est fait arrêter en maintes occasions. Je pense que le peuple haïtien bénéficierait plus, de voir le pouvoir legislatif rapidement donner feu vert a la police pour qu'elle procède à l'arrestation immédiate de Belizaire, afin qu'il termine sa peine de prison et surtout afin que le pays passe rapidement de cet épisode malheureux de notre histoire. Il y a tant de choses à faire dans ce pays que je trouve inconcient du pouvoir législatif de laisser trainer cette affaire. Arrêtez cette lutte de pouvoir et entendez vous au nom d'Haiti! Et je pense aussi qu'il faut publiquement accrocher le blâme au CEP pour n'avoir pas mis un terme a la candidature de M. Belizaire pour les crimes dont il est accusé. Ça nous aurait évite beaucoup!
samson
Posté le 27/10/2011 18:11:49
Pour moi Arnel doit aller devant la justice pour répondre à tout ce qu'un lui reproche, mais il y a une procédure a suivre. Si le gouvernement a décidé d'arrêter Arnel se serait arbitraire tout simplement [modération]
Antonio
Posté le 27/10/2011 17:37:13
Règlement de compte ou pas cette homme n'a rien à faire dans la vie politique haïtienne dommage pour lui maintenant c'est les gibiers qui deviennent chasseur.
Hot Rod
Posté le 27/10/2011 16:56:10
@Galipote -- Je viens de lire votre analyse sur le dossier du Député Arnel Bélizaire et certaines de vos déclarations me donnent l'angoisse. Passons au peigne fin chacun de vos points : Le premier est passable, mais le second a touché au fond l’infamie qui bat son plein dans notre système judiciaire. Mais cependant, le point lequel attire mon attention le plus est le troisième. Là, vous faites allusion à une peine correctionnelle qui a été infligée au Député par un (e) juge suivant des infractions avec la justice de ce pays. Mais, le condamné n’avait pas satisfait les prescrits de ses peines puisqu’il s’était évadé de la prison. La loi est transparente et claire là-dessus. Si on est évadé de prison, on est devenu candidat à des peines additionnelles et elles s’accroîtront. «Double Jeopardy» dont vous vous êtes accrochés, comme bouclier pour faire votre mise au point est furtive dans ce cas, puisque le condamné n’a jamais satisfait les impositions judiciaires infligées. «Double Jeopardy» simplement vous informe qu’on ne peut pas être jugé pour le même délit plus qu’une fois. Et s’il est un évadé comme certains veulent le faire croire, l’étoffe d’immunité parlementaire ne lui convient pas. En tout cas, la justice dira le dernier mot.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n