iciHaïti - PNH : Arrestation de 2 anciens policiers (Vidéo)

iciHaïti - Humanitaire : L’Europe débloque 200,000 euros additionnels

iciHaïti - Education : Inscriptions en ligne des candidats aux examens

iciHaïti - Sécurité : Nouveau couvre-feu

iciHaïti - Football : Examen pour la Licence d'Agent FIFA de Joueurs


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Trois missionnaires, dont un couple d’américains tués par des gangs

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : Les ouragans et la violence des gangs augmentent les risques de famine pour les enfants haïtiens

Haïti - FLASH : La NOAA prévoit une saison des ouragans supérieure à la normale

Haïti - FLASH : Bonne nouvelle pour les 44,000 haïtiens qui ont un statut de résident temporaire au Canada


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le Conseil de Sécurité approuve l’intervention d’une force multinationale en Haïti
03/10/2023 05:09:55

Haïti - FLASH : Le Conseil de Sécurité approuve l’intervention d’une force multinationale en Haïti
Lundi 2 octobre 2023, le Conseil de sécurité de l'ONU a voté la résolution 2699 (13 voix pour et 2 abstentions, la Chine et la Russie) qui autorise l'envoi en Haïti d'une force multinationale menée par le Kenya que le Premier Ministre a.i. Ariel Henry et le Secrétaire Général de l'ONU Antonio Guterres réclament depuis presque un an. Un Mission qui a pour objectif de mettre fin aux violences en Haïti et ouvrir la voie à la tenue d’élections.

Cette résolution généralise également l'embargo sur les armes légères et munitions à destination d'Haïti, qui s'appliquait jusqu’à présent uniquement aux chefs de gangs visés par le régime de sanctions mis en place en octobre 2022, et qui ne concernait formellement que l’ex policier Jimmy Cherizier, alias « Barbecue » Chef de la coalition de gangs « G9 famille et alliés » https://www.haitilibre.com/article-37919-haiti-onu-barbecue-en-tete-d-une-liste-noire-vote-de-la-resolution-en-attente.html

La mission est aussi chargée de fournir un appui à la Police nationale d’Haïti pour que soit assurée la sécurité des infrastructures critiques et des lieux de transit comme l’aéroport, les ports, les écoles, les hôpitaux et les principaux points d’intersection.

Cette résolution voté sous le chapitre 7 signifie que la mission pourra, « pour empêcher des pertes de vies », faire usage de la force d’une manière « temporaires et proportionnées et sur une base exceptionnelle… »

La résolution ne précise pas la composition de la mission, notant que le calendrier du déploiement et le nombre de personnel seront élaborés par les futurs participants avec le gouvernement haïtien. Selon une déclaration du Président dominicain Louis Abinader, selon les informations dont il dispose, le déploiement des premiers éléments de cette mission débutera début novembre

Cette « mission multinationale de soutien à la sécurité », non onusienne, est créée pour « une période initiale de 12 mois », avec une réévaluation au bout de 9 mois.

Vasily Nebencia, Ambassadeur de la Russie auprès de l’ONU qui s’est abstenu avec la Chine mais n’a pas opposé son véto, a expliqué que pour l'instant, il n'avait aucune objection de principe « contre la mission ».

Cependant, dans son intervention il a déclaré « […] il faut comprendre que l'envoi de forces armées dans un autre pays, même à la demande de ce pays, est une mesure extrême qui doit être soigneusement analysée » il a indiqué avoir demandé plus de détails sur les opérations, les modalités d'emploi des forces sous le Chapitre 7 et la stratégie de retrait, mais qu'il n’avait pas obtenu de réponse.

De son côté, l’Ambassadeur de la Chine à l’ONU Zhang Jun a réitéré que la Chine est toujours restée prudente quant à l'autorisation du recours à la force dans des nations souveraines « […] La Chine regrette profondément la situation tragique en Haïti. Nous apprécions la volonté du Kenya d'aider et d'améliorer la situation en Haïti. Nous avons travaillé dans le cadre de consultations avec les autres membres du Conseil pour faciliter le déploiement de la force au niveau multinational. Ils se sont concentrés sur l'utilisation du chapitre 7, le recours à la force, fidèle au principe de souveraineté et de non-ingérence dans les affaires intérieures […] »

De plus, il a souligné à plusieurs reprises que des « abus » ont eu lieu avec la mise en œuvre du chapitre 7, qui autorise le recours à la force, mais qu'en raison de la situation en Haïti et des appels d'autres pays, la Chine a une « position constructive » concernant cette résolution.

À suivre…

Lire aussi sur la possible force internationale menée par le Kenya :
https://www.haitilibre.com/article-40638-haiti-diplomatie-en-egypte-la-republique-dominicaine-et-le-kenya-discutent-d-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40627-haiti-flash-l-intervention-multinationale-a-l-agenda-du-conseil-de-securite-ce-que-l-on-sait-de-la-resolution.html
https://www.haitilibre.com/article-40614-haiti-onu-volker-turk-lance-un-appel-en-faveur-d-une-mission-multinationale-en-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40604-haiti-flash-12-pays-ont-confirme-leur-participation-a-une-mission-d-intervention-en-haitiss.html
https://www.haitilibre.com/article-40598-haiti-securite-la-police-kenyane-prend-des-cours-de-francais.html
https://www.haitilibre.com/article-40593-haiti-crise-l-espagne-reitere-sa-participation-a-une-mission-d-intervention-multinationale-en-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40588-haiti-flash-les-etats-unis-et-le-kenya-signent-un-accord-de-defense-avant-l-eventuel-deploiement-en-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40568-haiti-onu-le-kenya-demande-au-monde-de-ne-pas-laisser-haiti-derniere-nous.html
https://www.haitilibre.com/article-40566-haiti-onu-reunion-de-haut-niveau-sur-l-etablissement-d-une-mission-d-intervention-multinationale.html
https://www.haitilibre.com/article-40549-haiti-politique-haiti-et-le-kenya-etablissent-des-relations-diplomatiques.html
https://www.haitilibre.com/article-40361-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-40333-haiti-pnh-pm-retour-sur-la-journee-de-travail-avec-la-delegation-kenyane.html
https://www.haitilibre.com/article-40315-haiti-flash-premieres-rencontres-avec-la-delegation-kenyane.html
https://www.haitilibre.com/article-40269-haiti-flash-confirmation-de-l-engagement-americain-dans-le-soutien-de-l-interventionen-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40201-haiti-crise-pourquoi-le-kenya-a-l-appui-des-usa-du-canada-et-de-la-france.html
https://www.haitilibre.com/article-40187-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-40184-haiti-politique-declaration-sur-la-force-multinationale-pour-soutenir-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40181-haiti-flash-la-jamaique-prete-a-envoyer-200-hommes-en-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40175-haiti-crise-a-date-5-pays-s-engagent-dans-l-intervention-internationale-en-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40173-haiti-flash-la-jamaique-se-prepare-a-envoyer-des-troupes-en-haiti.html
https://www.haitilibre.com/article-40165-haiti-onu-flash-les-usa-preparent-un-resolution-pour-autoriser-une-intervention-en-haiti-dirige-par-le-kenya.html
https://www.haitilibre.com/article-40161-haiti-flash-les-etats-unis-felicitent-le-kenya-et-s-engagent-a-soutenir-l-intervention.html
https://www.haitilibre.com/article-40157-haiti-flash-les-bahamas-promettent-de-rejoindre-le-kenya-dans-la-force-d-intervention-internationale.html
https://www.haitilibre.com/article-40149-haitiflash-onu-antonio-guterres-exhorte-les-etats-de-la-region-a-se-joindre-au-kenya.html
https://www.haitilibre.com/article-40141-haiti-flash-premieres-reactions-a-l-annonce-du-kenya-d-apporter-un-appui-a-la-pnh.html
https://www.haitilibre.com/article-40134-haiti-flash-le-kenya-accepte-de-deployer-1-000-policiers-en-haiti.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Rey
Posté le 04/10/2023 15:44:09
Etant donner que mon pays haiti est en cheos,je suis pas contre cette deploiment des militaires internationales,mais je me demande ces questions; c'est pour combien de temps' que les forces internationales resteront en haiti? et combien de fois avons nous demander les aides de UN?.que pouvons nous faire pour Stop les repetitions de UN au future? .je crois qu,il est serieusement important de reformer des forces militaires solides en haiti ,comme il etait en 1975 par les leopards, cadets,polices en bleu,gendarmes en kaki jaune et chefs des quartiers,pour controler et securer les allentours du pays.
Jaguar
Posté le 03/10/2023 07:11:19
Je ne suis pas contre cet envoi de force dans mon pays, mais pour qu'elle soit efficace, il serait imperatif que Frantz Elbe et autres ne soient plus a la tete de la police, et que le de facto demissionne d'abord, ainsi que Josue, Pierre-Louis, Adre Michel et marjorie MIchelle. Important de placer secretement des hommes dans l'institution policiere pour detecter ceux qui font partie des gangs.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n